Jean de La Baume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baume (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de La Baume.

Jean de La Baume, mort en 1435, premier du nom, comte de Montrevel, chevalier, conseiller et chambellan du Roi, maréchal de France, marié à Jeanne de la Tour[1].

Il se signala dès 1379 au siège du château d'Ornacieu en Dauphiné.
En 1390, sous le duc d’Anjou, il commanda les troupes dans l’expédition du Royaume des Deux-Siciles.
En 1390, il accompagna à nouveau le duc d’Anjou dans sa deuxième expédition au royaume de Naples.
En 1408, Jean sans Peur l'envoie combattre les Liégeois[2].
En 1410, il est conseiller et Chambellan de Charles VI de France[3].
En 1411, il est commandant de Meaux pour Charles VI.
En 1413, il assiste au traité entre Savoie et Saluces.
En 1417, il est ambassadeur de la Savoie en Allemagne.

En mai 1420, il est établi prévôt de Paris puis conseiller et chambellan en décembre. En juillet 1421, il est nommé gouverneur de Paris par Henri V d'Angleterre. Il fut élevé en janvier 1422 à la dignité de maréchal de France par le roi d’Angleterre Henri V, régent du royaume de France, et en février, ambassadeur en Savoie.

En 1423, son fils bâtard, fidèle à Charles VII de France, s'empare de Cravant. Le maréchal Tanneguy III du Chastel poursuivi par le comte de Salisbury et le comte de Suffolk, s'enfuit à Cravant, sans savoir qu'elle est réoccupée par 400 bourguignons commandés par Claude de Chastellux et De Presles. Du Châtel monte le siège de Cravant pendant lequel Le bâtard de la Baume est tué. Après avoir servi le duc de Bourgogne qui le chargea de défendre Mâcon lors de la Bataille de Cravant, il fut créé comte de Montrevel par le duc de Savoie en 1435 (ou décembre 1427[4]).

Il mourut en cette même année 1435.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Heraldique couronne comte français.svg
Blason famille Labaume-Montrevel.svg

D'or, à la bande vivrée d'azur. [5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Claude Guigue, Topographie historique du département de l'Ain,‎ Bourg-en-Bresse et Lyon, A. Brun, 1873, p. 260 disponible en ligne sur Gallica.
  2. http://www.guerre-de-cent-ans.com/personnages-divers.php
  3. http://bdethy.free.fr/histoire_lacour_emmanuelle/chapitre_3.htm
  4. d'après http://www.guerre-de-cent-ans.com/personnages-divers.php
  5. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor,‎ 1861, 1171 p. (lire en ligne), et ses Compléments sur www.euraldic.com