Niedergesteln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Niedergesteln
Blason de Niedergesteln
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Valais
District Rarogne occidental
Code postal 3942
N° OFS 6198
Démographie
Population 689 hab. (31 décembre 2013)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 19′ 00″ N 7° 46′ 00″ E / 46.3166666667, 7.7666666666746° 19′ 00″ Nord 7° 46′ 00″ Est / 46.3166666667, 7.76666666667  
Altitude 639 m
Superficie 1 743 ha = 17,43 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Niedergesteln

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Niedergesteln

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Niedergesteln
Liens
Site web www.niedergesteln.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Niedergesteln (anciennement Châtillon-le-Bas en français) est une commune située dans le canton du Valais en Suisse, située dans le demi-district de Rarogne occidental.


1 213 hectares de la commune sont listés au patrimoine mondial naturel.

1179-1184 : Chastellon ; 1224 : Castellion ; 1420 : Castellio Inferior.

Au Moyen Âge, Niedergesteln était la place forte principale de la famille seigneuriale des de la Tour qui doivent quitter le Valais en 1375 après la bataille de Saint-Léonard consécutive à la défenestration de l'évêque Guichard Tavelli.

Niedergesteln et le Lötschental deviennent alors, et jusqu'à la Révolution, des sujets des cinq dizains du Haut-Valais.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2013 », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :