Jean Honoré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Honoré.
Jean Honoré
Biographie
Naissance 13 août 1920
à Saint-Brice-en-Coglès (France)
Ordination sacerdotale 29 juin 1943
Décès 28 février 2013 (à 92 ans)
à Tours (France)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
21 février 2001 par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de
S. Maria della Salute a Primavalle
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 17 décembre 1972 par le
card. Paul Gouyon
Dernier titre ou fonction Archevêque émérite de Tours
Archevêque de Tours (France)
13 août 1981 – 22 juillet 1997
Précédent Louis Ferrand Michel Moutel Suivant
Évêque d'Évreux (France)
24 octobre 1972 – 13 août 1981
Précédent Anthony Caillot Jacques Gaillot Suivant

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Ecu-card.Honoré.svg
« Cor ad cor loquitur »
« Le coeur parle au coeur »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean Honoré (né à Saint-Brice-en-Coglès le 13 août 1920 et mort à Tours le 28 février 2013[1]) est un cardinal français, archevêque de Tours de 1981 à 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Jean Marcel Honoré est titulaire d'un doctorat en théologie obtenu à l'Institut catholique de Paris. Il a été ordonné prêtre le 29 juin 1943 pour l'archidiocèse de Rennes puis a enseigné dans des collèges de Rennes et de Saint-Malo ainsi qu'au grand séminaire. Il a ensuite travaillé pendant six ans au Centre national de l'éducation religieuse (CNER) avant de devenir recteur de l'Université catholique d'Angers. Il est spécialiste de l'œuvre de John Henry Newman, auquel il a consacré une biographie.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque d'Évreux le 24 octobre 1972, Jean Honoré a été consacré le 17 décembre suivant par le cardinal Paul Gouyon. Le 13 août 1981 il a été nommé archevêque de Tours, charge qu'il a assumée jusqu'au 22 juillet 1997, date à laquelle il s'est retiré ayant atteint l'âge canonique.

Sa devise épiscopale Cor ad cor loquitur (« Le cœur parle au cœur ») est empruntée à John Henry Newman dont il est un spécialiste.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Jean Honoré est créé cardinal, non électeur, par Jean-Paul II lors du consistoire du 27 février 2001 avec le titre de cardinal-prêtre de Santa Maria della Salute a Primavalle. Il ne participe pas au conclave de 2005, qui voit l'élection du pape Benoît XVI, ayant dépassé la limite d'âge canonique pour être cardinal électeur.

Il meurt le 28 février 2013, quelques heures avant la renonciation effective du pape Benoît XVI, dont le télégramme de condoléances[2] adressé à Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque de Tours, constitue l'un des derniers actes du pontificat.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Itinéraire spirituel de newman, Editions du Seuil,‎ 1963
  • La Pensée de John Henry Newman, Mayenne, Éditions Ad Solem,‎ janvier 2010, 147 p. (ISBN 978-2-940402-34-2)Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • La Pensée christologique de Newman, Desclée de Brouwer,‎ 1996
  • Newman : la fidélité d'une conscience, France, C.L.D., coll. « Veilleurs de la foi »,‎ 15 janvier 1986 (réimpr. 2005), 125 p. (ISBN 978-2854431063)Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • John Henry Newman, Un homme de Dieu, Éditions du Cerf, coll. « Histoire »,‎ 2003
  • La Grace d'être né, Presse de la Renaissance,‎ 2006
  • Les aphorismes de Newman, CERF,‎ 2007
  • John Henry Newman : le coeur parle au coeur, Presse de la Renaissance,‎ 2006
  • Les mots qui disent la foi, CERF,‎ 2009
  • Newman tel qu'en lui-même, Livre Ouvert,‎ 2010
  • La Pensée de John Henry Newman, Ad Solem,‎ 2010
  • John Henry Newman : le combat de la vérité, Éditions du Cerf,‎ 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès du Cardinal Jean Honoré, Archevêque émérite de Tours », sur www.eglise.catholique.fr le 28 février 2013.
  2. Telegramma di cordoglio des Santo Padre per la morte del cardinale Jean Honoré, site d'information du Vatican, 28 février 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]