Jean-Pierre Lorit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le comédien belge Jean-Pierre Loriot

Jean-Pierre Lorit, né le 29 novembre 1960 à Paris, est un acteur français.

Il est le compagnon de la comédienne Emmanuelle Devos.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi l’enseignement de l’école nationale supérieure des arts et techniques du théâtre, Jean-Pierre Lorit entre au conservatoire national supérieur d’Art dramatique. Il effectue également un travail d’atelier plus spécifique avec Blanche Salant, Camille de Close et Julie Vilment. Il suit ainsi les cours de professionnels renommés. C’est d’ailleurs son ancien professeur, Brigitte Jaques, qui lui permettra de faire ses débuts sur les planches, dans une pièce de Marivaux : La Surprise de l'amour, en 1983. À la même époque, l’acteur commence à tourner des téléfilms. Le premier d’entre eux est Fabien de la Drôme (1983).

C’est en 1986 que Jean-Pierre Lorit fait ses débuts dans le monde du cinéma, avec un rôle dans Jake Speed (en) d’Andrew Lane. Il n’abandonne cependant pas sa carrière théâtrale, ni son travail sur les films de télévision.

De 1983 à 1997, Jean-Pierre Lorit joue ainsi dans quatorze pièces de théâtre. Il travaille beaucoup sur le répertoire classique, et joue des œuvres de Marivaux, Musset, Molière ou Corneille, mais se diversifie en jouant des pièces plus contemporaines, comme Les Enfants du paradis de Jacques Prévert, mise en scène par Marcel Maréchal, ou encore Tango de Mrożek.

Dans le même temps, il continue à jouer dans des films pour la télévision, et se produit de plus en plus dans des œuvres cinématographiques. On le voit ainsi travailler avec des réalisateurs de premier plan, tels Krzysztof Kieslowski, dans le troisième volet de la trilogie, Trois Couleurs : Rouge, Claude Sautet pour Nelly et Monsieur Arnaud, ou encore André Téchiné, pour Alice et Martin (il y tient le rôle du frère de Mathieu Amalric). Il participe également à quelques courts métrages.

Il est nommé aux Césars 2001 pour Une affaire de goût de Bernard Rapp et aux Molières 2006 pour Les Créanciers d’August Strindberg.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]