Jean-Pierre Leclerc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Pierre Leclerc, né le à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et décédé le à Paris, est un acteur et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance dans les cités Michelin où il apprend vite le sens des valeurs. Durant ses études au lycée Godefroy de Bouillon à Clermont-Ferrand il découvre la littérature grâce à son cousin Robert Leclerc journaliste et comédien, ami de Fernand Raynaud qu'il rencontrera d'ailleurs. Robert Leclerc lui conseille de lire beaucoup pour comprendre comment est construit un roman.

Jean-Pierre Leclerc est aussi attiré par la comédie, à 16 ans il intègre le théâtre universitaire de Clermont-Ferrand aussi connu sous le nom du théâtre des chiens jaunes où il restera 7 ans et découvrira les tournées en France et à l'étranger.

Jean Pierre Leclerc décide ensuite de tenter sa chance à Paris où il arrive à l'âge de 24 ans. Son ami l'écrivain Georges Conchon, prix Goncourt avec L'État sauvage, le met en relation avec le monde du cinéma. Jean-Jacques Annaud le retient pour jouer dans le film Coup de tête avec Patrick Dewaere. Il joue ensuite dans la pièce La mère de Gorki avec la troupe de théâtre russe de La Taganka, l'équivalent de la Comédie-Française, qui est en tournée en France. La mise en scène est assurée par le grand Youri Lioubimov, directeur du théâtre et dissident à l'époque. Il enchaîne ensuite avec des téléfilms. Il écrit aussi des chroniques intitulées Les 3 coups du théâtre dans le journal L'Auvergnat de Paris.

Au début des années 1980, Jean-Pierre Leclerc fait la connaissance du poète et parolier Bernard Dimey, pour lequel il adapte au théâtre une de ses œuvres Poème voyou. Il joue ensuite dans 6 épisodes des Enquêtes du commissaire Maigret, et devient ami avec Jean Richard.

Jean-Pierre Leclerc accède ensuite à la notoriété avec le rôle de Jeannou dans la saga Châteauvallon qui est regardé par 14 millions de téléspectateurs. Il poursuit sa carrière de comédien dans la troupe des Tréteaux de France où il donne la réplique à Jean Davy et Marc François dans la pièce Lorenzaccio. On le retrouve ensuite dans le téléfilm Tiroir secret de Nadine Trintignant où il donne la réplique à Michèle Morgan. Il écrit aussi des pièces de théâtre.

Depuis ses débuts Jean-Pierre Leclerc a joué dans une dizaine de films, une quarantaine de téléfilms et autant de pièces de théâtre.

En 1984 il rencontre Carole Marquand (sœur entre autres de Nadine Trintignant, Christian et Serge Marquand) qui l'accompagnera toute sa vie.

Dans les années 1990, la littérature prend le pas sur le métier de comédien, son premier livre est publié en 1993, L'Auvergne des douze, un livre qui rend hommage aux écrivains auvergnats comme Blaise Pascal, Jules Vallès ou Alexandre Vialatte.

En 1996 est publié Contes et recettes d'Auvergne et d'Aveyron écrit avec Francis Paneck, l'année suivante il publie D'un hiver à l'autre qui obtient le prix Lucien Gachon qui récompense le meilleur roman du terroir. Il participe ensuite à un livre de nouvelles intitulé Aux vents d'Auvergne.

Les romans s'enchaînent, avec Les Brûlures de l'été, Noces d'argile, Les Années de pierre, La Rouge Batelière, L'Eau et les Jours, Les Sentinelles du printemps, Un amour naguère, Julien ou l'Impossible Rêve, À l'heure de la première étoile, Le cavalier qui passe, Les Héritiers de Font Alagé, De longues fiançailles publié en 2010.

On retrouve Jean-Pierre Leclerc dans les deux derniers films d'Alain Corneau Le Deuxième Souffle et Crime d'amour sorti en 2010.

Amoureux des chevaux, Jean-Pierre Leclerc quitte ce monde le 24 août 2011 après avoir lutté pendant une année contre ce que l'on appelle une longue maladie. Sa rage de vivre n'a pas suffi mais il a eu le temps de finir son dernier roman, Une vie retrouvée, publié en octobre 2011 aux Presses de la Cité.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'Auvergne des douze, Les Trois Arches,‎ 1993
  • Contes et Recettes des Pays d'Auvergne et d'Aveyron, L'Archipel,‎ 1996
    avec F. Paneck
  • D'un hiver à l'autre, L'Archipel,‎ 1997
    Prix Lucien Gachon
  • Aux vents d'Auvergne, éditions du miroir,‎ 1998
  • Les brûlures de l'été, L'Archipel,‎ 2000
  • Les années de pierre, Presses de la cité,‎ 2001
  • Noces d'argile, L'Archipel,‎ 2002
  • La Rouge Batelière, Presses de la cité,‎ 2002
  • L'eau et les jours, Presses de la cité,‎ 2004
  • Les Sentinelles du printemps, Presses de la cité,‎ 2004
  • Un amour naguère, Presses de la cité,‎ 2005
  • Julien ou l'impossible rêve, Presses de la cité,‎ 2006
  • À l'Heure de la première étoile, Presses de la cité,‎ 2007
  • Le cavalier qui passe, éditions du bout de la rue,‎ 2008
  • Les Héritiers de Font-Alagé, Presses de la cité,‎ 2009
  • De longues fiançailles, Presses de la cité,‎ 2010
  • Une vie retrouvée, Presses de la cité,‎ 2011

Filmographie (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]