Institut des hautes études internationales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Institut des hautes études

internationales (IHEI)

Image illustrative de l'article Institut des hautes études internationales
Informations
Fondation 19 avril 1921
Type Institut universitaire
Localisation
Coordonnées 48° 50′ 49″ N 2° 20′ 41″ E / 48.846944, 2.34472248° 50′ 49″ Nord 2° 20′ 41″ Est / 48.846944, 2.344722  
Ville Paris
Pays France
Direction
Directeur Carlo Santulli
Divers
Affiliation Université Paris II Panthéon-Assas
Site web www.ihei.fr/

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Institut des hautes études internationales (IHEI)

L'Institut des hautes études internationales (IHEI)[1] est un institut universitaire et un centre de recherche en droit international rattaché à l'université Panthéon-Assas (Paris II) et au PRES Sorbonne Universités. Ses locaux sont implantés dans les bâtiments du 12, place du Panthéon, dans le 5e arrondissement de Paris.

Histoire[2][modifier | modifier le code]

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, un vaste élan positiviste se répand dans toute l'Europe et au delà, visant à encourager la promotion du droit international comme moyen de pacification : c'est dans cet esprit que furent fondées la Société des Nations et la Cour permanente de justice internationale, et que plusieurs instituts dédiés à l'enseignement du droit international virent le jour en Amérique et en Europe, tel l'Institut universitaire de hautes études internationales de Genève, créé en 1927.

La création d'un Institut des hautes études internationales rattaché à l'Université de Paris fut entreprise dès la fin de la guerre par trois grands juristes et internationalistes de l'époque – Paul Fauchille, Alejandro Álvarez et Albert de Geouffre de la Pradelle – tous trois promoteurs de l'idée de « justice internationale », et soutenue par des initiatives privées, comme la Fondation Carnegie pour la paix internationale.

L'IHEI naquit officiellement par décret du 30 juin 1920 et fut inauguré le 19 avril 1921 lors d'une séance solennelle à laquelle participaient le président de la République Alexandre Millerand et de nombreuses personnalités du monde judiciaire et du corps diplomatique.

Après une période de forte activité qui s'étendit jusqu'au choc de la Seconde Guerre mondiale, l'institut dut fermer temporairement ses portes, avant de les rouvrir à la fin de l'année 1945. Son activité ne s'est, depuis lors, plus jamais interrompue, et l'IHEI reste à ce jour le plus ancien institut rattaché à l'Université Panthéon-Assas. Son directeur actuel est M. Carlo Santulli.

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

L'Institut des hautes études internationales délivre trois diplômes universitaires :

  • Le Certificat d'études internationales générales
  • Le Certificat d'études juridiques internationales
  • Le Certificat de recherche approfondie

Le Centre de recherche de l'IHEI mène des travaux dans divers domaines tel que : le droit des investissements, les modes de règlement des conflits, le recours à la force et à la sécurité collectives depuis la fin de la guerre froide, les incertitudes contemporaines des sources du droit international dans l'ordre juridique international et dans l'ordre interne.

Une grande partie des cours dispensés à l'institut le sont sous forme de colloques prononcés par des professeurs étrangers, invités à développer une question d'approfondissement dans leur domaine de référence.

L'IHEI publie par ailleurs aux éditions Pedone une collection intitulée « Cours et travaux de l'IHEI ».

Documentation[modifier | modifier le code]

Le bâtiment de la place du Panthéon, où sont implantés les locaux et la bibliothèque de l'IHEI.

La bibliothèque de l'IHEI détient environ 14 000 volumes et périodiques et compte, à ce titre, parmi les plus importantes d'Europe dans les domaines du droit et des relations internationales, et spécialement en matière de droit des investissements et d'arbitrage international.

Elle abrite notamment l'ensemble des volumes de l'Annuaire français de droit international (AFDI), créé au sein de l'IHEI en 1955, et dirigé depuis sa création par des professeurs de l'Université panthéon-Assas, eux-mêmes directeurs de l'IHEI la plupart du temps, à l'image de Joe Verhoeven, directeur de l'AFDI (en 2013) et de l'IHEI (jusqu'en 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste de personnalités enseignant ou ayant enseigné à l'IHEI[modifier | modifier le code]

L'association des étudiants et diplômés de l'IHEI[modifier | modifier le code]

Créée dans les années 1920, l’association des étudiants de l'IHEI a été relancée en janvier 2011 sous le nom d'« Association de l’Institut des hautes études internationales (AIHEI) » à l’initiative d’étudiants du CEIG et du CEJI, en collaboration avec leurs enseignants. Association loi 1901, l'AIHEI a vocation à réunir l’ensemble des étudiants de l'Institut dans le but de renforcer la cohésion et l’entraide entre anciens diplômés et étudiants actuels, et afin de promouvoir l’excellence et la réputation de l’Institut auprès des institutions et des professionnels, en France comme à l’étranger. L’Association réunit aujourd’hui des étudiants en cours d’obtention du diplôme, des anciens diplômés de l’Institut, des professeurs, des chercheurs et des professionnels. Elle est dirigée par un Comité exécutif, élu chaque année, par des membres adhérents.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cet établissement doit être distingué de l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID, anciennement HEI) situé à Genève.
  2. L'ensemble des informations fournies dans cette partie est tirée d'une collection de brochures de présentation de l'IHEI éditées entre 1937 et 2010, provenant des archives de l'Université Paris II.