Centre universitaire Dauphine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centre universitaire Dauphine
Le centre universitaire Dauphine vue depuis la place du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny (à gauche, le boulevard Lannes).
Le centre universitaire Dauphine vue depuis la place du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny (à gauche, le boulevard Lannes).
Présentation
Période ou style Néo-classique
Monumentaliste
Type Palais
Architecte Jacques Carlu
Date de construction 1955-1957
Destination initiale Siège de l'OTAN
Propriétaire État français
Destination actuelle Université Paris-Dauphine
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Localité Paris
Accès et transport
Gare (C) Avenue Foch
Métro (2) Porte Dauphine
Bus PC1
Localisation
Coordonnées 48° 52′ 12″ N 2° 16′ 24″ E / 48.8699655, 2.273408248° 52′ 12″ Nord 2° 16′ 24″ Est / 48.8699655, 2.2734082  

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Centre universitaire Dauphine

Le centre universitaire Dauphine, anciennement palais de l'OTAN, est l'ancien siège de l'Alliance atlantique et l'actuel siège de l'Université Paris-Dauphine, situé porte Dauphine dans le 16e arrondissement de Paris.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'entrée principale du centre universitaire Dauphine se trouve sur le côté sud-est de la place du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, et est encadré par le boulevard Lannes à l'est, l'avenue de Pologne et le square Robert-Schuman au sud et l'avenue du Maréchal-Fayolle (qui longe le boulevard périphérique) à l'ouest.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bâtiment construit entre 1955 et 1957 dans un style monumental sur des plans de l’architecte Jacques Carlu (qui réalisa également le Palais de Chaillot), abrita le Secrétariat Général de l’organisation de 1959 à 1966, année durant laquelle la France quitte commandement intégré de l'OTAN qui, dès lors, transféra son siège à Bruxelles, en Belgique.

Quelques vestiges de l’organisation transatlantique subsistent encore : les étoiles sur les grilles, la devise « Animus in consulendo liber » dans la « salle des pas-perdus » ou encore la « salle Raymond Aron » qui a conservé la grande table en cercle. La grande salle du conseil est devenue le grand amphithéâtre (« A8 ») alors que la bibliothèque universitaire a remplacé la cantine avec vue sur le bois de Boulogne au sixième étage. Certains ordinateurs légués par l'OTAN ont ainsi été recyclés pour servir aux cours et les abris souterrains ont été transformés en salles d'archives.

En octobre 1994, une "nouvelle aile" est inaugurée par Jacques Chirac, maire de Paris, dans laquelle sont concentrées les activités de recherche, refermant ainsi le bâtiment dont la forme initiale qui rappellait un A majuscule.

Il a été affecté en 1968-1969 à plusieurs établissements universitaires créés par la réforme d'octobre 1968, dont le principal est l'Université Paris IX (Dauphine). Si l'IEP de Paris n'y a occupé des locaux que pendant quatre ans pour son année préparatoire (première année), l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) y a installé ses départements d'Asie orientale et d'Océanie de 1969 à 2011 et l'École supérieure d'interprètes et de traducteurs y conserve ses locaux d'administration et d'enseignement.

Les bâtiments devraient à terme être occupés exclusivement par l'Université Paris-Dauphine.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par :