Initiative nationale pour le développement humain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'initiative nationale pour le développement humain (INDH) est un projet marocain d'envergure nationale visant à élever le niveau de la société.

Lancement[modifier | modifier le code]

Le projet a été lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 18 mai 2005. Au niveau local, le projet se base sur des comités de composition tripartite associant les élus, les représentants des services déconcentrés de l'État et les représentants du secteur associatif. Au niveau central, il est géré par un comité stratégique et un comité de pilotage présidés tous les deux par le Premier ministre.

Son exécution est confiée à une coordination nationale domiciliée au Ministère de l'Intérieur et dirigée par un Gouverneur (Aziz Dadas du 22 juin 2005 au 22 janvier 2009, Nadira el-Guermai du 23 janvier 2009 à ce jour).

Provinces et communes cibles[modifier | modifier le code]

Voici la liste des 35 villes eligibles :

  • Villes de +500 Mhab
    • Grand Casablanca
    • Rabat
    • Fès
    • Marrakech
    • Meknès
    • Tanger
  • Villes de + 200 Mhab
    • Oujda
    • Kénitra
    • Agadir
    • Tétouan
    • Safi
    • Inzegane
    • Larache
  • Villes chefs-lieux de région
    • Laâyoune
    • Béni Mellal
    • Settat
    • Guelmim
    • Oued Eddahab
    • Al Hoceima
  • Villes de + 100 Mhab
    • Khouribga
    • El Jadida
    • Taza
    • Nador
    • Khémisset
  • Chefs lieux
    • Tan Tan
    • Es Semara
    • Boujdour
    • Assa-Zag
    • Tata
    • Aousserd
    • Dakhla
    • Ksar El-Kbir
    • Ait Melloul
    • Temara
    • Salé

Programme de l'INDH dans 5 ans (2006-2010)[modifier | modifier le code]

L’INDH vise la réduction de la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale, à travers des actions de :

  • soutien aux activités génératrices de revenus ;
  • développement des capacités ;
  • amélioration des conditions d'accès aux services et infrastructures de base (éducation, santé, culte, route, eau et assainissement, protection de l’environnement etc.) ;
  • soutien aux personnes en grande vulnérabilité.

L'INDH permet d'instaurer une dynamique en faveur du développement humain, cohérente avec les objectifs du millénaire, ayant pour valeurs :

  • le respect de la dignité de l’Homme ;
  • la protection et la promotion des droits de la femme et de l’enfant ;
  • l'ancrage de la confiance des citoyens en l’avenir ;
  • l’implication et l’intégration de tous les citoyens dans le circuit économique.

L’INDH s’appuie sur une démarche déconcentrée qui respecte les principes suivants :

  • participation ;
  • planification stratégique ;
  • partenariat et convergence des actions ;
  • bonne gouvernance.

Chaque programme doit respecter une procédure précise d'identification et de sélection des projets pour sa mise en œuvre pour la période 2006-2010.

Une enveloppe de 10 milliards de dirhams est allouée pour la période 2006-2010 répartie comme suit :

Programmes concernant l'ensemble des préfectures et provinces :

  • Programme transversal : ………………………………… 2 500 MDh
  • Programme de lutte contre la précarité:………………………… 2 500 MDh

Programmes ciblés territorialement :

  • Programme de lutte contre l'exclusion sociale en milieu urbain ciblant 250 quartiers urbains : ……… 2 500 MDh
  • Programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural ciblant 360 communes rurales : …… 2 500 MDh

Cadrage Budgétaire[modifier | modifier le code]

Pour le programme transversal, une enveloppe fixe de 10 millions de Dh est attribuée à chaque préfecture, préfecture d’arrondissement et province, le reliquat à programmer est indexé à la population provinciale totale vivant en dessous du seuil de la pauvreté.

Pour le programme précarité une enveloppe fixe de 20 millions de Dh est attribuée à chaque Wilaya de Région, le reliquat à programmer est indexé sur la population urbaine au niveau régional

Pour le programme urbain, il est prévu 8 millions de dirhams par quartier cible sur la durée du programme, avec la possibilité pour le comité provincial de l’ajuster en fonction des besoins.

Le cadrage budgétaire du programme rural est de 5 millions de dirhams par commune cible sur la durée du programme, avec possibilité pour le comité provincial d'ajuster ces enveloppes moyennes entre les communes cibles selon les besoins identifiés localement.

Simulation budgétaire pour la période 2006-2010

La simulation a tenu compte du cadrage budgétaire, et du ciblage proposé pour les programmes rural et urbain.

Le différentiel par rapport à la totalité de l'enveloppe (10 milliards Dh) constitue une réserve qui permettra de financer les ajustements nécessaires pour les cinq années à venir.

Pour l'année 2006, 50 % de l’enveloppe globale de chaque province ou préfecture pourrait être déléguée en crédits de paiement et d’engagement.

Financement de l'INDH[modifier | modifier le code]

Somme prévue d'être déboursée par l'Etat[modifier | modifier le code]

  • En 2006 : 1000 MDHS
  • En 2007 : 1100 MDHS
  • En 2008 : 1200 MDHS
  • En 2009 : 1300 MDHS
  • En 2010 : 1400 MDHS
  • Total : 6000 MDHS


Somme prévue d'être déboursée par les Collectivités[modifier | modifier le code]

  • En 2006 : 300 MDHS
  • En 2007 : 350 MDHS
  • En 2008 : 400 MDHS
  • En 2009 : 450 MDHS
  • En 2010 : 500 MDHS
  • Total : 2000 MDHS


Somme prévue d'être déboursée par la Coopération Internationale[modifier | modifier le code]

  • En 2006 : 200 MDHS
  • En 2007 : 300 MDHS
  • En 2008 : 400 MDHS
  • En 2009 : 500 MDHS
  • En 2010 : 600 MDHS
  • Total : 2000 MDHS

Somme Totale Somme prévue d'être déboursée : 10 000 000 000 DHS

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]