Hinata Hyûga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hinata Hyûga
日向ヒナタ
Personnage de fiction apparaissant dans
Naruto

Cosplay de Hinata Hyûga (à droite)
Cosplay de Hinata Hyûga (à droite)

Âge 12[1] - 13[2] ans (Partie I)
16[3] ans (Partie II)
Anniversaire 27 décembre[1]
Groupe sanguin A[1]
Signe astrologique Capricorne[1]
Yeux Blancs (Byakugan)
Cheveux Violets[4]
Taille 148,3 cm (Partie I)[2]
160 cm (Partie II)[3] cm
Masse 38,2 kg (Partie I)[2]
45 kg (Partie II)[3] kg
Parenté Clan Hyûga
Hiashi Hyûga (père)
Hanabi Hyûga (sœur)
Hizashi Hyûga (oncle, décédé)
Neji Hyûga (cousin, décédé)
Matricule 012612
Rang Chūnin
Village d’origine Konoha

Seiyu Nana Mizuki
doubleur(s) Elisabeth Guinand
Première apparition Manga : Tome 5, épisode 39

Anime : Episode 1

Hinata Hyûga (日向ヒナタ, Hyūga Hinata?) est un personnage du manga Naruto.

Hinata est une kunoichi du village de Konoha appartenant au clan Hyûga. Tout comme Kiba Inuzuka et Shino Aburame, elle fait partie de l'équipe 8 dirigée par Kurenai Yûhi.

Les caractères chinois qui composent son nom de famille, Hyūga, signifient littéralement « face au soleil ». Quant à son prénom, Hinata, il signifie « lieu ensoleillé ». En japonais, le mot Hinata peut s'écrire avec les mêmes caractères chinois que Hyūga.

Hinata est toujours placée dans les 10 premiers dans les sondages annuels de popularité organisés par le magazine Shōnen jump. Elle était classée 10e au premier sondage, 6e au second et au troisième, et 9e au cinquième, le dernier en date.

Le 13e générique de fin de Naruto Shippuden lui est dédié.

Création et conception[modifier | modifier le code]

Le personnage d'Hinata a été créé bien avant Sasuke et Sakura. L'auteur voulait au départ faire d'elle une civile, mais l'éditeur lui a proposé de faire d'elle une kunoichi. Sur ses dessins "préparatoires", on peut la voir avec des vêtements normaux (une robe) et un collier portant le symbole du clan Uzumaki[5]. L'auteur, pour sa coupe, s'est inspiré du modèle Hime (en)[réf. nécessaire].

Profil[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

L'enfance d'Hinata a été relativement difficile. En tant qu'héritière du clan, elle devait beaucoup s'entraîner, tâche qu'elle accomplissait avec son père. À l'âge de trois ans, elle vit son clan poser sur Neji le sceau maudit de « L'Oiseau en Cage », chose qui fut marquante pour elle puisqu'elle se considère responsable de ce fait.

Peu après, un espion du Village caché des Nuages (Kumo) voulut la capturer afin d'obtenir le byakugan, secret héréditaire du clan Hyûga. Elle fut sauvée grâce à l'intervention de son père qui surprit et élimina l'espion dans son jardin. Le village de l'espion clama vengeance, et exigea le corps sans vie de Hiashi Hyûga en réparation (ce n'était cependant qu'un prétexte pour pouvoir percer le secret du byakugan). Le frère jumeau de Hiashi, Hizashi Hyûga, donna son corps à la place de celui de son frère. Il existe en effet deux branches dans le clan Hyûga, la Soke (ou branche principale), et la Bunke (branche secondaire). Hizashi faisait partie de la Bunke et son corps avait été scellé par le puissant sceau maudit des Hyûga. Une fois mort, il est impossible de percer le secret du byakugan en examinant le corps des membres de la Bunke. Hizashi s'est sacrifié pour maintenir la paix entre Konoha et Kumo, ainsi que les secrets de son clan.

Première partie[modifier | modifier le code]

Symbole du clan Hyuga

Hinata apparaît pour la première fois au tout début de la série (au premier épisode de l'anime), lorsqu'Iruka impose un contrôle à toute la classe par la faute de Naruto. Dans le manga, elle apparaît pour la première fois au chapitre 39, juste avant la première épreuve de l'examen chūnin. Hinata prend tout de suite de l'importance dans l'histoire. Voisine de Naruto lors de l'épreuve écrite, elle lui propose de recopier ses réponses, mais ce dernier refuse car il ne veut pas qu'Hinata soit éliminée par sa faute.

Après une deuxième épreuve réussie sans encombres, elle s'oppose à son cousin Neji en combat singulier lors de l'épreuve éliminatoire (beaucoup trop de candidats ont réussi la deuxième épreuve, d'où l'improvisation de cette épreuve préliminaire pour participer à la troisième). Avant même le début du combat, Neji somme Hinata d'abandonner, car il la juge bien trop faible pour l'emporter.

Déstabilisée par Neji qui tente de la rabaisser, Hinata reprend confiance après l'intervention de Naruto en sa faveur. Lors de ce combat, Naruto se rendra compte de l'importance qu'il a aux yeux d'Hinata puisque Lee lui fera remarquer qu'elle lui ressemble par sa ténacité et que Sakura lui confiera qu'Hinata passait tout son temps à l'observer. Mais ses encouragements ne suffiront cependant pas à Hinata pour pouvoir gagner. Gravement atteinte, elle tente malgré tout de continuer le combat afin de prouver sa valeur à Naruto. À la fin du combat, Neji tente de la tuer après qu'elle eut évoqué leurs problèmes familiaux, mais est arrêté in extremis par les jōnins présents.

Lors de la troisième épreuve, Hinata assiste depuis les tribunes au combat entre Neji et Naruto. Pas totalement rétablie de son combat contre son cousin, elle s'évanouit avant le dénouement du combat et la victoire de Naruto.

Après le combat entre Naruto et Neji, il semblerait que celui-ci devienne plus gentil envers elle, son père semble aussi l'avoir reconnue comme digne héritière des Hyûga.

Seconde partie[modifier | modifier le code]

Dans la seconde partie de la série, on la voit brièvement lors du retour de Naruto à Konoha après l'affrontement contre Sasori et Deidara. Elle a été promue au rang de chūnin durant l'absence de Naruto, comme beaucoup d'autres de ses compagnons. Elle a de nouveau un rôle important lorsque Konoha forme des équipes lancées à la recherche d'Itachi et Sasuke Uchiwa ; elle fait équipe avec Yamato, Naruto et le chien-ninja Bull[6].

On la voit à nouveau lors de l'invasion de Pain[7]. Elle tente de s'interposer entre Tendô et Naruto (immobilisé) pour protéger ce dernier, tout en sachant qu'elle n'a aucune chance.
Elle ose alors dévoiler ses sentiments pour Naruto[trad 1]… Elle attaque ensuite Tendô qui la repousse puis la poignarde.
Elle n'a cependant pas été mortellement touchée, Sakura lui prodigue des soins[8] qui la remettent d'aplomb[9].

Lors de la 4e grande guerre ninja déclarée par Tobi, Hinata est placée dans la division des combattants à proche distance avec Neji, Karui et Kurotsuchi, dirigée par Kitsuchi.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Hinata fait partie du puissant clan Hyûga dont les membres possèdent un dōjutsu héréditaire appelé Byakugan. Membre de la branche principale appelée Soké, elle est la fille aînée de Hiashi Hyûga. De ce fait, elle est l'héritière du clan même si son père la méprise et lui préfère sa sœur cadette, Hanabi, déjà plus forte qu'elle selon ce dernier[10].

Elle passe pour une fille extrêmement timide et refusant les combats, mais possède une réelle force de caractère et une forte détermination quant à sa volonté de changer. Elle s'inspire de la force morale de Naruto pour se renforcer, et puise sa force dans son sourire [7]. Elle a d'ailleurs énormément d'admiration pour Naruto et est la seule à le reconnaître à sa juste valeur.

Bien qu'ils ne soient que cousins, elle appelle Neji « frère » (ネジにいさん, Neji niisan?), ce qui étonne Naruto et Sakura croyant alors comprendre qu'ils sont frère et sœur[10]. Neji, quant à lui s'adresse à elle en utilisant la particule -sama indiquant le respect conventionnel que les membres de la branche secondaire de la famille doivent aux membres de la branche principale.

Hinata est en bons termes avec ses coéquipiers, notamment Kiba Inuzuka qui est attentionné et protecteur envers elle. Il l'accompagne notamment pour le tournoi final de l'examen chūnin (ninja de moyenne classe).

Capacités[modifier | modifier le code]

Byakugan

Évolution[modifier | modifier le code]

Grâce au sourire et aux encouragements de Naruto, Hinata a beaucoup progressé selon son nindō pour être reconnue par sa famille et par Naruto.
  •      Milieu partie I
  •      Fin partie I
  •      Milieu partie II
Capacités Âge Niveau Taille Poids Missions
Milieu Partie I[1] 35 % 12 ans Genin (下忍?) 147,3 cm 37,9 kg
  • S — 0
  • A — 0
  • B — 0
  • C — 3
  • D — 5
Fin Partie I[2] 37,5 % 13 ans 148,3 cm 38,2 kg
  • S — 0
  • A — 0
  • B — 0
  • C — 3
  • D — 5
Milieu Partie II[3] 54 % 16 ans Chūnin (中忍 ?) 160 cm 45 kg
  • S — 0
  • A — 1
  • B — 8
  • C — 14
  • D — 10

Apparition dans les autres médias[modifier | modifier le code]

Anime[modifier | modifier le code]

La version animée semble mettre un peu plus l'accent sur ce personnage que ne le fait le manga, puisque Hinata apparaît dans un grand nombre des épisodes hors-série. Elle s'y entraîne dur et développe sa propre version des 64 poings du Hakke. Elle développe ainsi une technique de défense incroyablement puissante et surtout extrêmement rapide. On la voit sous différents jours : elle n'hésite pas s'opposer à Shino quand il lui dit que sa piste pour retrouver Sasuke est très mince, ou encore à Naruto lorsque ce dernier lui demande de le laisser affronter le danger seul...

L'anime Naruto Shippûden développe son enfance lorsqu'elle révèle ses sentiments pour Naruto en s'interposant face à Pain. Toute petite, elle espérait devenir aussi forte que son père et aussi gentille que sa mère. était déjà son garde du corps. Elle remarque que Naruto voulait devenir Hokage pour être accepté, mais était détesté et traité de « démon renard ». Lors d'un entraînement, vaincue par sa petite sœur Hanabi au grand désespoir de leur père, elle s’enfuit honteuse dans les rues de Konoha, où Naruto tente de la protéger face à trois jeunes ninjas de l’académie qui s’en étaient pris à elle, et se fait passer à tabac. Kô arrive pour sauver Hinata, veut alors aider Naruto, à se relever, mais Kô lui interdit de le fréquenter.

Hinata apparait également dans beaucoup de jeux video dédiée au manga Naruto comme ceux des séries Naruto: Ultimate Ninja, Naruto: Clash of Ninja (à partir du second opus, et à l’exception de Naruto Shippūden: Gekitō Ninja Taisen! EX) et et dans les films de la série : Naruto Shippuden : Les Liens, Naruto Shippuden : La Flamme de la volonté, Naruto Shippuden: Blood Prison et Naruto Shippuden: Road to Ninja.

Techniques[modifier | modifier le code]

  • Byakugan (白眼, litt. « Œil blanc »?)[11]
    Article détaillé : Byakugan.
    Technique d'œil (dōjutsu) qui permet une vision différente, capable de visualiser les flux de chakra dans le corps et les longues distances (plus d'un kilomètre). Le Byakugan permet d'avoir un champ de vision de presque 360 ° (hormis un angle mort de 5 ° dans le dos de l'utilisateur au niveau de la 1er cervicale), et de voir à travers les objets.
  • Poing souple (柔拳, Jūken?)[12]
    Article détaillé : Jūken.
    C'est le taïjutsu particulier des Hyûga qui permet à l'attaquant d'infliger des dommages à long terme à l'intérieur du corps et pas seulement des dégâts de surfaces (comme le Goken de Rock Lee par exemple). Cette technique s'effectue en combinaison avec le Byakugan ce qui permet une grande précision des coups portés.
  • Les paumes jumelles des lions agiles (柔歩双獅拳, Jūho sōshiken?)[7]
    Deux lions de chakra entourent les mains de Hinata ; d'après l'étymologie, il s'agit probablement d'une technique dérivée du Jūken… Cette technique de corps-à-corps est repoussée par la technique Shinra Tensei de Tendô, ce qui nous empêche d'en savoir plus dans le manga. Dans l'anime, la technique lui permet de toucher de justesse Pain mais sans parvenir à le blesser.
  • Mur de paumes du Hakke (八卦空壁拳, Hakke kūhekishō?)[13]
    « Paume du Hakke » (technique permettant de frapper l'adversaire à distance grâce à une impulsion de chakra qui jaillit de sa main), réalisée en combinaison avec son cousin Neji.
  • Technique du poing souple, les 64 poings du Hakke (八卦六十四掌, Hakke Rokujūyon Shō?)[14]
    Combinaison de Byakugan et de taijutsu qui permet de frapper en 64 points pour bloquer les flux de chakra de l'adversaire.

Anime & Films[modifier | modifier le code]

  • Les 64 poings du Hakke protecteurs (守護八卦六十四掌, Shugohakke Rokujyū Yonshō?)
    Hinata tisse un fil de chakra dans ses mains et combiné avec son agilité naturelle, elle fait bouger ses bras de manière à constituer une défense impénétrable de chakra.
  • Les 32 paumes du Hakke (八卦三十二掌, Hakke Sanjū Nishō?)
    Version moins puissante des 64 poings du Hakke (32 poings). Elle arrive tout de même à bloquer le chakra de l'adversaire. Hinata n'utilise pas le bout de ses doigts pour effectuer cette technique (comme Neji, par exemple), mais ses paumes de mains.
  • Les 64 poings du hakke (八卦六十四掌, Hakke Rokujūyon Shō?)
    Dans le film Naruto Shippuden : La Flamme de la volonté, Hinata exécute cette technique en combinaison avec Neji sur une invocation d'Hiruko. Hinata semble maîtriser cette technique, dans la mesure où sa vitesse d'éxécution est similaire à celle de Neji.

Jeux Vidéo[modifier | modifier le code]

  • Les 64 poings du Hakke / Le tourbillon divin du Hakke[15]
    Hinata appraraît sous sa forme potentiel révélé avec une aura bleue. Elle maîtrise alors les 64 poings du hakke, ainsi que le tourbillon divin du Hakke (en contre uniquement : a+arrière).
  • Gardien des 8 sceaux divins[réf. nécessaire]
    Hinata projette l'ennemi dans les airs alors que celui-ci s'apprête à lui donner un coup ; lorsque l'ennemi atterrit, Hinata charge du chakra dans sa main et lui donne un coup très violent avec sa paume.
  • La lame de fond du Hakke[réf. nécessaire]
    Hinata frappe l'ennemi avec la paume de ses mains tout en tournant autour de lui, puis dépose une énorme quantité de chakra dans ses mains et rejette tout le chakra sur l'ennemi sous forme de gros laser.
  • Garde 64 poings du Hakke /Shugohakke Rokujyuu Yonshou

Hinata malaxe le chakra dans ces mains et forme une boule de chakra autour d'elle ce qui en fait une défense puissante.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Databooks[modifier | modifier le code]

  • (ja) Masashi Kishimoto, NARUTO - Hiden Rin no Sho (NARUTO―ナルト―[秘伝・臨の書]?) : Characters Official Data Book (キャラクターオフィシャルデータBOOK?), Tōkyō, Shūeisha, coll. « Jump Comics (ジャンプコミックス, Janpu Comikkusu?) / Naruto »,‎ 4 juillet 2002, shinsho (新書?) / Tankōbon / 175x115mm, 272 p. (ISBN 4-08-873288-X et 978-4-08-873288-6, résumé)
  • (ja) Masashi Kishimoto, NARUTO - Hiden Tō no Sho (NARUTO―ナルト―[秘伝・闘の書]?) : Characters Official Data Book (キャラクターオフィシャルデータBOOK?), Tōkyō, Shūeisha, coll. « Jump Comics (ジャンプコミックス, Janpu Comikkusu?) / Naruto »,‎ 4 avril 2005, shinsho (新書?) / Tankōbon / 175x115mm, 320 p. (ISBN 4-08-873734-2 et 978-4-08-873734-8, résumé)
  • (ja) Masashi Kishimoto, NARUTO - Hiden Sha no Sho (NARUTO―ナルト―[秘伝・者の書]?) : Characters Official Data Book (キャラクターオフィシャルデータBOOK?), Tōkyō, Shūeisha, coll. « Jump Comics (ジャンプコミックス, Janpu Comikkusu?) / Naruto »,‎ 4 septembre 2008, shinsho (新書?) / Tankōbon / 175x115mm, 360 p. (ISBN 978-4-08-874247-2, résumé)

Artbooks[modifier | modifier le code]

Tomes en français[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note de traduction[modifier | modifier le code]

  1. Il existe une incertitude sur le sens des paroles de Hinata dans la version originale ; elle ne s'adresse pas directement à Naruto (私はナルト君が大好きだから (Watashiwa Naruto-kun ga Daisuki Dakara?)), et utilise Daisuki (大好き?), un verbe sans connotation « amoureuse ». Le titre du chapitre (Kokuhaku (告白?)) est aussi sujet à caution, pouvant à la fois signifier « aveu » ou « déclaration d'amour ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (ja) 1er Databook officiel, p. 113
  2. a, b, c et d (ja) 2nd Databook officiel, p. 141
  3. a, b, c et d (ja) 3e Databook officiel, p. 150-151
  4. (en) 1er Artbook, p. 99
  5. (ja) 1er Databook officiel, p. 241
  6. Tome 39, épisode 355
  7. a, b et c Tome 47, épisode 437
  8. Tome 47, épisode 442
  9. Tome 48, épisode 443
  10. a et b Tome 9, épisode 78
  11. Tome 7, épisode 58
  12. Tome 9, épisode 79
  13. Épisode pré-publié 521
  14. Tome 66, épisode 633
  15. Série des Gekitô Ninja Taisen! et Clash of Ninja

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :