Nana Mizuki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nana Mizuki / 水樹 奈々

Description de l'image  Nana Mizuki.jpg.
Informations générales
Surnom Nana-sama / Sevenny
Nom Nana Kondō / 近藤 奈々
Naissance (34 ans)
Niihama, Ehime, Drapeau du Japon Japon
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, comédienne de doublage (seiyū), animatrice radio
Genre musical Jpop, JRock, power pop
Instruments Piano
Années actives Depuis 1998
Labels King Records
Site officiel www.mizukinana.jp

Nana Mizuki (水樹奈々, Mizuki Nana?), née Nana Kondō (近藤 奈々, Kondō Nana?) le (34 ans) à Niihama dans l'Ehime au Japon, est une actrice de doublage d'anime ou "seiyū", en activité depuis 1998 ; elle est également chanteuse de JPop sur le label King Records depuis 2000. Elle est aussi narratrice TV dans l'émission Music Japan[1], animatrice radio dans l'émission Smile Gang[2], et ambassadrice du tourisme pour sa ville d'origine, Niihama[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le 21 janvier 1980 dans le Niihama, Nana Mizuki est très vite baignée dans le monde de la musique et de la radio dès son enfance par ses parents. Elle suit dès l'âge de cinq ans des cours d'Enka et de piano et participera à de nombreux concours de chant locaux. En 1993, elle remporta l'un d'eux et enregistrera un single nommé "Tsugazakura" sous le nom de Nana Kondō. Elle a fait ses études à Tokyo à la Horikoshi High School où elle aura notamment Domoto Tsuyoshi des KinKi Kids comme camarade. C'est dans cette école, spécialisée dans le monde artistique, que Nana développa ses ambitions, l'école est d'ailleurs très fière des quelques autographes dont elle dispose. En 1997, diplôme en poche, elle suivra un entraînement vocal pour réaliser son rêve, devenir chanteuse d'Enka, mais ses professeurs lui conseillèrent de devenir Seiyū. Grande fan d'animé et de manga depuis la première heure, Nana écoute cette recommandation et passe l'audition pour Chisato Kadokura dans le jeu vidéo « Noël ». Son rôle fut un succès, et allia son succès à son talent pour sortir un premier album sous le nom de Chisato. Avant cela, elle passa d'abord par la radio et sortit deux mini singles contenant des chansons et des passages sur une radio.

En 1998, elle a chanté une chanson appelé Girl's Age pour un concert portant sur le jeu vidéo dans lequel elle jouait Chisato Kadokura. En 2000, alors âgée de 20 ans, elle organise un petit concert et elle signe chez King Records et réalise en décembre 2000 son premier single Omoi qui ne percera pas dans les chartes nippones. Il s'ensuivra de plusieurs autres singles et albums qui auront un succès relativement mauvais comme Heaven Knows (2001), ou encore The Place of Happiness (même année) qui ne percèrent pas dans les chartes nippones. Enchaînant alors deux concerts, l'un pour ses 21 ans et l'autre pour la sortie de son premier album Supersonic Girl, Nana Mizuki est groupée avec une autre chanteuse pour un duo appelé nanaxnana affilié à l'anime Shichinin no Nana. Le projet tombant à l'eau, Nana reprend alors sa carrière solo. Jusque là le succès de Nana Mizuki était quasi-nul, c'est en 2002 qu'elle commença sa carrière à la radio en créant le Smile Gang avec Misato Fukuen. La même année, elle rentre dans le groupe Prits après avoir doublé Aria dans Sister Princess. Le groupe sort alors quatre singles et fait quelques apparitions radio avant de se séparer la même année. Continuant à nouveau en solo, Nana sort plusieurs singles et 2 albums Magic Attraction et Dream Skipper. Mais c'est en octobre 2004, que Nana sort son single Innocent Starter qui est son premier titre à se classer dans le top 10 de l'Oricon à la 9e place. De plus, ses rôles d'anime devenant de plus en plus important après Fate Testarossa dans Magical Girl Lyrical Nanoha et Yui dans Ichigo 100%, sa carrière musicale débute sérieusement en même temps que sa carrière de Seiyū…

En octobre 2005 son 12e single est délivré : "Eternal Blaze" et se place directement 2e à l'Oricon weekly Chart. Nana Mizuki sera à cette période la première seiyū à atteindre cet exploit. Elle devient alors réellement connue avec son invitation et sa collaboration avec Masami Okui, grande amie à elle, au premier Animelo Summer Live en 2006. Nana Mizuki se produit alors dans de grande salle de concert comme le Nippon Budokan lors du Live Rainbow et du Livedom -Birth-. En 2006, son 14e single Justice to Believe se classe 4e à l'Oricon et lui permet de gagner en 2007 à la première cérémonie des seiyū awards, l'award de la meilleure performance musicale. Cette même année, elle sortira son 15e single Secret Ambition qui se classera pour la 2e fois 2e à l'Oricon et sera également un tournant dans son style musical puisqu'elle incorpore alors plus de son rock et il en sera de même pour son 7e album Great Activity et pour son 18e single Trickster qui se placeront 2e. Nana crée alors sa propre émission radio appelé "M no Sekai", apparaît à Tokyo FM et devient narratrice et présentatrice à Music Japan.

L'année 2009 démarre sur les chapeaux de roue avec son 19e single qui sera son 4e single à se classer 2e à l'Oricon. En juin 2009, elle sort son 8e album Ultimate Diamond qui fera de Nana Mizuki la première seiyū depuis la mise en place de l'Oricon en 1968 à se classer numéro 1, il sera le 85e album le plus vendu au Japon en 2009. En cette fin d'année, elle sera invitée au show le plus regardé au Japon, le Kōhaku Uta Gassen, où elle sera encore la première seiyū à réaliser cet exploit. En janvier 2010, elle sortira deux singles à un mois d'intervalle, le premier Phantom Minds qui servira d'opening pour le film Magical Girl Lyrical Nanoha The MOVIE 1st, qui se classera numéro 1 à l'oricon, confirmant son titre. Et le deuxième Silent Bible classé numéro 3 sera son 10e single à se classer dans le top 5 dans les chartes. Elle a remporté le prix Tomiyama Kei puisque c'est la seiyū rapportant le plus à l'industrie de l'animation et des seiyū à la 4e cérémonie des seiyū awards. Elle annonce alors une tournée appelé Live Academy qui remportera également un succès fou et devient par la même occasion ambassadrice du tourisme dans sa région natale : L'Ehime.

Son dernier album : Impact Exciter sort le 7 juillet 2010 et se classera 2e de l'Oricon avec des chiffres de ventes impressionnants dépassant son prédécesseur Ultimate Diamond. En été 2010 a lieu la nouvelle tournée de Nana Mizuki appelée Live Games, les places prévues pour les deux soirées au Seibu Dome sont vendues en une journée et la représentation fut un succès. En décembre 2010, elle fête ses 10 ans de carrière après la sortie d'Omoi en publiant un magazine nommé Nana Star et en annonçant sa participation au "Zachou Kouen" et au Kōhaku 2010. Elle sort le 21 janvier 2011, jour de son 31e anniversaire, une autobiographie appelée Shin'ai. Quelques jours plus tard est annoncé la sortie de deux nouveaux singles de deux chansons chacun le 13 avril 2011 dont l'un d'entre eux servira d'opening à l'anime DOG DAYS. De plus, elle annonce un nouveau live pour mai appelé Nana Mizuki Live Journey 2011 à la plus grande réjouissance de ses fans.

Voxographie[modifier | modifier le code]

tsuyokiss - Sunao Konoe

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  1. Omoi (想い?) ()
  2. Heaven Knows ()
  3. The Place of Happiness ()
  4. Love & History ()
  5. Power Gate ()
  6. Suddenly ~Meguriaete~ ()
  7. New Sensation ()
  8. Still in the Groove ()
  9. Panorama (パノラマ, -Panorama-?) ()
  10. Innocent Starter ()
  11. Wild Eyes ()
  12. Eternal Blaze ()
  13. Super Generation ()
  14. Justice to Believe ()
  15. Secret Ambition ()
  16. Massive Wonders ()
  17. Starcamp Ep ()
  18. Trickster ()
  19. Shin'ai (深愛?) ()
  20. Mugen (夢幻?) ()
  21. Phantom Minds ()
  22. Silent Bible ()
  23. Scarlet Knight ()
  24. Pop Master ()
  25. Junketsu Paradox (純潔パラドックス?) ()
  26. Synchrogazer ()
  27. Time Space EP ()
  28. Bright Stream ()
  29. Vitalization ()

Singles Split[modifier | modifier le code]

  1. Preserved Roses () (T.M.Revolution × Nana Mizuki)
  2. Kakumei Dualism () (T.M.Revolution × Nana Mizuki)

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Supersonic Girl ()
  2. Magic Attraction ()
  3. Dream Skipper ()
  4. Alive & Kicking ()
  5. Hybrid Universe ()
  6. Great Activity ()
  7. Ultimate Diamond ()
  8. Impact Exciter ()
  9. Rockbound Neighbors ()
  10. Supernal Liberty (16 avril 2014)
Compilations
  1. The Museum ()
  2. The Museum II ()

DVD/Blu-ray[modifier | modifier le code]

  1. Nana Clips 1 ()
  2. Nana Mizuki Live Attraction the DVD ()
  3. Nana Mizuki Live Skipper Countdown the DVD and More ()
  4. Nana Clips 2 ()
  5. Nana Mizuki Live Rainbow at Budokan ()
  6. Nana Clips 3 ()
  7. Nana Mizuki Livedom -Birth- at Budokan ()
  8. Nana Mizuki Live Museum x Universe ()
  9. Nana Mizuki Live Formula at Saitama Super Arena ()
  10. Nana Clips 4 ()
  11. Nana Mizuki Live Fighter -BluexRed Side- ()
    1. Nana Mizuki Live Fighter -Blue Side- ()
    2. Nana Mizuki Live Fighter -Red Side- ()
  12. Nana Mizuki Live Diamond x Fever ()
  13. Nana Clips 5 ()
  14. Nana Mizuki Live Games x Academy ()
    1. Nana Mizuki Live Games x Academy -Red Side- ()
    2. Nana Mizuki Live Games x Academy -Blue Side- ()
  15. Nana Mizuki Live Grace 2011 -Orchestra- ()
  16. Nana Mizuki Live Castle×Journey -King- ()
  17. Nana Mizuki Live Castle×Journey -Queen- ()
  18. Nana Mizuki Live Grace -Opusii-×Union ()
  19. Nana Clips 6 ()
Blu-ray
  1. Nana Mizuki Live Fighter -BluexRed Side- ()
  2. Nana Mizuki Live Diamond x Fever ()
  3. Nana Clips 5 ()
  4. Nana Mizuki Live Games x Academy ()
  5. Nana Mizuki Live Grace 2011 -Orchestra- ()

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « 「MUSIC JAPAN」にPerfumeと水樹奈々が新加入 », Yomiuri Shimbun,‎ 2009-04-07 (consulté en 2011-08-28)
  2. (ja) « smile-gang », King Records
  3. (ja) « 新居浜ふるさと観光大使 », Niihama City,‎ 2010-02-20 (consulté en 2011-08-28)

Liens externes[modifier | modifier le code]