Giovanni Tonucci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tonucci.
Giovanni Tonucci
Biographie
Naissance 4 décembre 1941
à Fano, Italie
Ordination sacerdotale 19 mars 1966 par
Mgr Costanzo Micci
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 6 janvier 1990 par le
pape Jean-Paul II
Dernier titre ou fonction Prélat de Lorette
Prélat de Lorette
Depuis le 18 octobre 2007
Nonce apostolique dans les pays scandinaves
(Suède, Norvège, Finlande, Danemark, Islande)
16 octobre 2004 – 18 octobre 2007
Nonce apostolique au Kenya
9 mars 1996 – 16 octobre 2004
Nonce apostolique en Bolivie
21 octobre 1989 – 9 mars 1996
Archevêque titulaire de Torcello
21 octobre 1989 – 18 octobre 2007

Blason
« Prior dilexit nos »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Giovanni Tonucci, né le 4 décembre 1941, à Fano dans la province de Pesaro et Urbino en Italie, est un évêque catholique italien, prélat de Lorette depuis 2007.

Années de formation[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu, en 1960, la maturité de lettres classiques au lycée Guido Nolfi de Fano, il va à Rome, où il fréquente le Grand Séminaire pontifical romain.

Ses études théologiques terminées, Tonucci est ordonné prêtre le 19 mars 1966 par Mgr Costanzo Micci, alors évêque de Larino[1].

En 1968, il entre au service diplomatique du Saint-Siège et suit des cours préparatoires à l’Académie pontificale ecclésiastique tout en complétant sa formation à l’Université pontificale du Latran où il est diplômé en théologie mais aussi en droit canon.

Activité diplomatique[modifier | modifier le code]

De 1971 à 1973, la «carrière diplomatique» le mène tout d’abord à Yaoundé au Cameroun puis, entre 1974 et 1976, il est à Londres. À partir de juillet 1976 il est de nouveau à Rome, à la section I – Affaires générales de la Secrétairerie d'État – où il travaille avec Mgr Agostino Casaroli[2]. puis passe en avril 1978 à la section II – Relation avec les États – sous l’autorité de Mgr Achille Silvestrini[3]. À la fin 1984, il est nommé à la nonciature apostolique de Belgrade, alors dans la République fédérale socialiste de Yougoslavie. Il y reste jusqu'à l’été 1987 où il est muté à Washington aux États-Unis.

Le 21 octobre 1989 il est nommé archevêque titulaire (ou in partibus) de Torcello et nonce apostolique en Bolivie. Il est consacré évêque le 6 janvier 1990 par le pape Jean-Paul II en même temps que Mgr Giovanni Battista Re[4] et Mgr Marusyn[5].

Il reste en Bolivie jusqu’en mars 1996 lorsqu'il est nommé nonce au Kenya, charge qu'il cumule à partir de 1997 avec celle d'Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU pour le Programme des Nations unies pour les établissements humains et le Programme des Nations unies pour l'environnement, ces deux institutions étant basées au Kenya. Il prononce en août 2000 l'homélie aux funérailles à Nairobi du P. John Anthony Kaiser mhm, assassiné quelques jours plus tôt.

À partir d’octobre 1996 il est nonce apostolique à Stockholm pour la Suède, le Danemark, la Finlande, l'Islande et la Norvège.

Le 18 octobre 2007, il est nommé évêque prélat et légat pontifical pour la Basilique de Sainte Maison de Lorette. Il y accueille le 4 octobre 2012 le pape Benoît XVI en visite pastorale.

Le 8 mars 2014, le pape François ajoute à ses charges celle de délégué pontifical pour la basilique Saint-Antoine de Padoue[6].

Famille[modifier | modifier le code]

Son frère, don Paolo Maria Tonucci, a été missionnaire au Brésil de 1965 à 1994, période durant laquelle il s’est battu pour les droits des pauvres contre les forces de la dictature, ce qui lui valut le titre de persona non grata pour recevoir la citoyenneté brésilienne[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Costanzo Micci est nommé le 15 août 1966 administrateur apostolique « Sede Plena » de Fano et évêque titulaire de Maiuca, titre qu’il conserve jusqu’au 1er juin 1973, date à laquelle il devient évêque de Fano jusqu’à sa mort le 4 septembre 1985.
  2. Élevé à la charge de cardinal le 30 juin 1979 par Jean-Paul II, il deviendra cardinal secrétaire d'État du 1er juillet 1979 au 1er décembre 1990.
  3. Nommé cardinal au cours du consistoire du 28 juin 1988.
  4. Nommé successivement cardinal, préfet de la Congrégation des évêques
  5. Archevêque titulaire de Cadi, secrétaire de la Congrégation pour les Églises orientales.
  6. (it)Annonce de sa nomination dans le bulletin quotidien de la salle de presse du Saint-Siège, 8 mars 2014
  7. Biographie de Paolo Maria Tonucci.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Giovanni Tonucci, "God's letter to me – 101 questions and answers on the Bible".
  • Giovanni Tonucci; Roberto Ansuini, "Don Paolo". Texte de Paolo Tonucci [et al.], Fondazione Cassa di Risparmio di Fano, Grapho 5, 2004.
  • Giovanni Tonucci, "Visioni di un pellegrino. Le foto di Mzee Mwenda". Ed. italienne et anglais, Velar, 2006. (ISBN 8871352335).
  • Giovanni Tonucci; Massimo Ciavaglia, "El Vangel cum l'ha scrit San Marc". (en dialecte de Fano), Ven. Confraternitas Sanctae Mariae Suffragii, Fano, 2007.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]