George Ingle Finch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir George Finch

George Ingle Finch

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

George Ingle Finch à l'Everest lors de l'expédition britannique de 1922

Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance 4 août 1888,
Nouvelle-Galles du Sud
Décès 22 novembre 1970 (à 82 ans)
Carrière
Discipline Alpinisme, physique
Plus haut sommet Everest (8 326 m)[1]

George Ingle Finch, né le 4 août 1888 en Nouvelle-Galles du Sud et mort le 22 novembre 1970 à Londres, est un alpiniste et un physicien britannique partisan de l'utilisation de l'oxygène dans les expéditions himalayennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur d'université, George Ingle Finch enseigne à l'Imperial College London. En tant qu'alpiniste, il réussit la première ascension de l'arête sud-ouest (dite arête des Cosmiques) de l'aiguille du Midi en 1911, le premier parcours de l'arête ouest du Bifertenstock en 1913, la première traversée de la face nord de la dent d'Hérens jusqu'à l'arête est en 1923. Finch participe à l'expédition britannique à l'Everest de 1922 et convainc certains membres d'utiliser de l'oxygène. Le 23 mai il atteint en compagnie de Geoffrey Bruce, le neveu de Charles Granville Bruce, 8 300 mètres d'altitude[2] en utilisant pour la première fois des appareils à oxygène[3]. George Ingle Finch relate sa carrière alpine dans le livre The Making of a Mountaineer (1924). Il est président de la Société de physique de Londres de 1947 à 1949, président de l'Alpine Club de 1959 à 1962 et membre de la Royal Society[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

George Ingle Finch est le père de Peter Finch[5], acteur australien d'origine britannique qui remporte en 1977 l'Oscar du meilleur acteur et le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique.

Distinctions[modifier | modifier le code]

George Ingle Finch reçoit la Médaille Hughes en 1944.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« George Finch − AACZ president and Everest pioneer », sur old.aacz.ch (consulté le 11 février 2014)
  2. Nouveau record d'altitude en alpinisme
  3. Walt Unsworth, Everest - The Mountaineering History, Bâton Wicks,‎ 2000, 91–95 p.
  4. (en)« Biographical Memoirs of Fellows of the Royal Society », sur rsbm.royalsocietypublishing.org (consulté le 12 février 2014)
  5. (en)« Finch, Frederick George Peter Ingle (1916–1977) », sur adb.anu.edu.au (consulté le 12 février 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 4, Paris, Atlas,‎ 1976, 2400 p.