Gabriel d'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gabriel d’Espagne
L’infant Gabriel de Bourbon, par Raphaël Mengs.
L’infant Gabriel de Bourbon, par Raphaël Mengs.

Titre Infant d’Espagne
(1752-1758)
Biographie
Dynastie Maison de Bourbon en Espagne
(fondateur de la branche de Bourbon-Bragance)
Naissance
Palais de Portici (royaume de Naples)
Décès (à 36 ans)
San Lorenzo de El Escorial (royaume d’Espagne)
Père Charles III d’Espagne
Mère Marie-Amélie de Saxe
Conjoint Marie-Anne de Portugal
Enfants Pierre-Charles d’Espagne

Coat of Arms of Gabriel, Infante of Spain.svg

Gabriel Antoine de Bourbon, prince de Naples et de Sicile puis infant d'Espagne, est né le à Portici, dans le royaume de Naples, et mort au palais de l'Escurial, en Espagne, le , est un membre de la famille royale d'Espagne. Fils du roi Charles III d'Espagne et de son épouse Marie-Amélie de Saxe, il est à l'origine du rameau de Bourbon-Bragance et l'ancêtre des ducs de Marchena, de Durcal, d'Ansola et d'Hernani.

Famille[modifier | modifier le code]

L'infant Gabriel est le fils du roi Charles III d'Espagne (1716-1788) et de son épouse Marie-Amélie de Saxe (1724-1760). Par son père, il appartient donc à la branche espagnole de la Maison de Bourbon tandis que, par sa mère, il est le petit-fils du roi Auguste III de Pologne (1696-1763).

Le 23 mai 1785, l'infant Gabriel épouse l'infante Marie-Anne de Portugal (en) (1768-1788), fille de la reine Marie Ire de Portugal (1734-1816).

De ce mariage naissent trois enfants :

  • Pierre-Charles d'Espagne (1786-1812), infant d'Espagne et infant de Portugal, qui épouse, à Rio de Janeiro, au Brésil, en 1810, l'infante Thérèse de Portugal (1793-1874) ;
  • Marie-Charlotte d'Espagne (1787-1787), infante d'Espagne et infante de Portugal ;
  • Charles-Joseph-Antoine d'Espagne (1788-1788), infant d'Espagne et infant de Portugal.

Quelques jours après que sa jeune épouse a donné le jour à leur troisième enfant, l'infant contracta la variole qu'il transmit à sa femme et à l'enfant nouveau-né. Tous trois en périrent. Ces trois décès inattendus et précipités ébranlent la santé du vieux roi Charles III d'Espagne qui meurt quelques jours plus tard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le dédicataire des VI Concertos pour deux orgues (Seis Conciertos de dos Organos Obligados Compuestos por el Pe. Fr. Antonio Soler) de son maître de musique à partir de 1766, Padre Antonio Soler.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Juan Martínez Cuesta, Don Gabriel de Borbón y Sajonia: Mecenas Ilustrado en la España de Carlos III, Real Maestranza de Ronda, Madrid, 1998 (ISBN 8481915491)
  • (es) Antonio Pau, Los retratos del Infante Don Gabriel, Real Academia Matritense de Heráldica y Genealogía, Madrid, 2006 (ASIN B003Z7PNCK)
  • (es) Ricardo Mateos Sainz de Medrano, Los desconocidos infantes de España: Casa de Borbón, Thassalia, 1996 (ISBN 8482370545)

Ascendance[modifier | modifier le code]