Marie-Amélie de Saxe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Amélie de Saxe
Marie-Amélie de Saxe, vers 1750.
Marie-Amélie de Saxe, vers 1750.
Titre
Reine consort de Naples et de Sicile
19 juin 173810 août 1759
(21 ans, 1 mois et 22 jours)
Prédécesseur Élisabeth Christine de Brunswick-Wolfenbüttel
Successeur Marie-Caroline d'Autriche
Reine consort d'Espagne
10 août 175927 septembre 1760
(1 an, 1 mois et 17 jours)
Prédécesseur Marie-Barbara de Portugal
Successeur Marie Louise de Bourbon-Parme
Biographie
Dynastie Maison de Wettin
Date de naissance 24 novembre 1724
Lieu de naissance Château de la Résidence, Dresde (Saxe)
Date de décès 27 septembre 1760 (à 35 ans)
Lieu de décès Palais du Buen Retiro, Madrid (Espagne)
Sépulture Escurial
Père Auguste III de Pologne
Mère Marie-Josèphe d'Autriche
Conjoint Charles III d'Espagne
Enfant(s) Marie-Josèphe
Marie-Louise
Philippe Antoine
Charles
Ferdinand
Gabriel
Antoine-Pascal

Marie-Amélie de Saxe
Reines consorts d'Espagne

Marie-Amélie de Saxe, princesse de Pologne, née le 24 novembre 1724 à Dresde et morte le 27 septembre 1760 à Madrid, est reine consort de Naples et de Sicile, reine titulaire de Jérusalem, puis reine consort d'Espagne comme épouse de Charles III.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du roi de Pologne et électeur de Saxe Auguste III et de l'archiduchesse Marie-Josèphe d'Autriche, Marie-Amélie est issue d'une famille nombreuse et prolifique, sa sœur Marie-Josèphe épouse en 1747 le dauphin de France Louis, une autre, Marie-Anne, est électrice de Bavière.

En 1738, elle épouse Charles d'Espagne (1716-1788), roi de Naples et de Sicile, fils cadet du roi Philippe V d'Espagne mais aîné de ses secondes noces avec l'ambitieuse Élisabeth Farnèse. Marie-Amélie exerce une grande influence sur son mari. En 22 ans de mariage, elle donne 13 enfants à son époux mais un grand nombre meurent en bas âge ou ne passent pas le cap de l'adolescence. Quant à son fils aîné, atteint d'un handicap mental, il doit être déchu de ses droits au trône. C'est elle qui conclut le mariage de leur fils, le futur Charles IV, avec sa cousine Marie-Louise de Bourbon-Parme.

L'infant Charles devient roi d'Espagne en 1759, succédant à son demi-frère Ferdinand VI d'Espagne, mort sans postérité. Il cède Naples et la Sicile à son troisième fils Ferdinand.

La reine jouit peu de la couronne espagnole et s'éteint l'année suivante à l'âge de 36 ans. Le roi, effondré, refuse de se remarier et conserve intact son amour conjugal jusqu'à sa propre mort 28 ans plus tard.

De cette union sont nés :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Généalogie des rois et des princes de Jean-Charles Volkmann Edit. Jean-Paul Gisserot (1998)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :