Frédéric Chaslin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Composer, Conductor and Pianist Frederic Chaslin

Frédéric Chaslin est un chef d'orchestre, compositeur et pianiste français, né à Paris en 1963.

Il est Directeur Musical de l'Opera de Santa Fe (États-Unis)[1] et du Jerusalem Symphony Orchestra[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il obtient les premiers prix d'harmonie (classe de Roger Boutry) contrepoint (J-C Henry), accompagnement au piano (J.Koerner), direction de chant (S.Zapolsky), orchestration (S.Nigg), puis au Mozarteum de Salzbourg où il est diplômé dans la classe d'accompagnement du lied de Paul von Schilawsky en 1981.

Il devient l'assistant de Daniel Barenboïm à l'Orchestre de Paris[3] et au Festival de Bayreuth, puis celui de Pierre Boulez à l'Ensemble intercontemporain[4]. Il est nommé successivement directeur musical de l'Opéra de Rouen (1991), puis de l'Orchestre symphonique de Jérusalem (1999) et enfin du Nationaltheater de Mannheim (2005). Il est, de 1999 à 2005, chef en résidence du Staatsoper de Vienne, dirige chaque année depuis 1997 le Deutsche Oper de Berlin, le Metropolitan Opera de New York, ainsi que de grands orchestres symphoniques tels le Philharmonia de Londres (mai 2007), l'Orchestre de Paris, le symphonique et le philharmonique de Vienne, les orchestres de Turin (1999), Opera de Rome (1997), Venise (1994, 1999, 2005), Barcelone, Prague, Munich, Tokyo et Nagoya (2007).

En tant que pianiste, il a donné trois concerts en soliste du 5e concerto de Beethoven au Staatsoper de Vienne avec les Wiener Philharmoniker en octobre 2001, et le Concerto en sol de Ravel à Nagoya en avril 2007.

En tant que compositeur, Frédéric Chaslin a écrit 7 opéras et nombre de mélodies et Lieder avec piano ou orchestre dont "Wuthering Heights" sur un livret de P.H Fisher[5], qui est joué tant sur scène qu'au concert[6]. Son dernier opéra, "La Morte Amoureuse" d'après Théophile Gauthier, sur un livret de P.H Fisher, sera bientôt produit par le New Israeli opera[7]. Il vient de compléter plusieurs pièces pour orchestre, dont la "Gipsy Dance" jouée en première mondiale au Teatro Colon de Buenos Aires[8], et plusieurs cycles de mélodies pour mezzo et baryton d'après le grand poète américain Robert Frost[9].

Frédéric Chaslin a publié un livre, "La musique dans tous les sens" aux éditions France-Empire[10], qui est traduit en Allemand (Böhlau Verlag, Wien)[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]