Fernand Colomb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fernand Colomb.

Fernand Colomb (ou Fernando ou Hernando), né le 15 août 1488 à Cordoue et mort à Séville le 12 juillet 1539, est le second fils de Christophe Colomb et de sa maîtresse Beatriz Enriquez de Arana.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fernand Colomb était un humaniste et grand voyageur. En 1502, il a accompagné son père lors de son quatrième et dernier voyage vers le Nouveau Monde. Il est retourné aux Indes occidentales, en 1509, comme accompagnateur de son frère Don Diego, lors de la prise de fonction de ce dernier comme gouverneur d'Hispaniola.

Il a été le premier véritable biographe de son père. Il est l'auteur d'une Historia del Almirante qui retrace la vie de son père. Le plus ancien exemplaire connu de cet ouvrage est une édition vénitienne de 1571 (traduction d'Alfonso Ulloa). Selon Jacques Heers il s'agit d'« une apologie et, presque, une hagiographie[1] ».

À sa mort, la bibliothèque qu'il avait commencé à constituer depuis 1525, riche de plus de 10 000 ouvrages, est léguée à la cathédrale de Séville[2]. Ce qui en subsiste constitue de nos jours la "Biblioteca Colombina" ; elle est riche de nombreuses pièces rares, dont c'est souvent le seul exemplaire connu. Les catalogues de cette bibliothèque qui ont été dressés au XVIe siècle regorgent de données bibliographiques de première importance sur les éditions faites en Europe avant 1540, dont beaucoup sont maintenant perdues.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Christophe Colomb raconté par son fils, Perrin, 1986, préface de Jacques Heers.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Heers 1981, p. 18.
  2. Heers 1981, p. 19.

Références[modifier | modifier le code]

  • Jacques Heers, Christophe Colomb. Paris : Hachette, 1981.
  • Catherine Weeks Chapman. Printed collections of polyphonic music owned by Ferdinand Columbus, in Journal of the American Musicological Society 21 (1968) p. 32-84.
  • Henry Harrisse. Excerpta Colombiniana : bibliographie de quatre cents pièces gothiques françaises, italiennes & latines du commencement du XVIe sièle non décrites jusqu'ici, précédée d'une histoire de la Bibliothèque Colombine et de son fondateur. Paris : H. Welter, 1887.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]