Fascination (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le roman de Stephenie Meyer. Pour l'adaptation réalisée par Catherine Hardwicke, voir Twilight, chapitre I : Fascination.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fascination.
Fascination
Image illustrative de l'article Fascination (roman)

Auteur Stephenie Meyer
Genre Fantastique • Romance
Version originale
Titre original Twilight
Éditeur original Little, Brown and Co.
(Hachette Livre)
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Version française
Traducteur Luc Rigoureau
Éditeur Hachette Jeunesse
Collection Black Moon
Date de parution 2005
Couverture Kimbra Hickey [1]
Série Twilight
Chronologie
Tentation
(New Moon)
Suivant

Fascination (Twilight en version originale) est le premier tome de la saga Twilight ou Saga du désir interdit écrit par Stephenie Meyer et publié en 2005.

Il raconte l'amour impossible entre Edward Cullen, un vampire, et Bella Swan, une simple humaine.

Il a fait l'objet d'une adaptation cinématographique, Twilight, chapitre I : Fascination, sortie en 2008. En 2008, il a reçu le prix littéraire Et-lisez-moi.

Résumé[modifier | modifier le code]

Bella, dix-sept ans, décide de quitter la ville ensoleillée de Phoenix, en Arizona, où elle vivait avec sa mère, inconséquente et amoureuse, pour s'installer chez son père, affectueux mais solitaire et qu'elle ne voit que pendant les vacances. Celui-ci est chef de la police de Forks, une petite ville pluvieuse de l'État de Washington, dans le nord-ouest des États-Unis. Lorsqu'elle quitte Phoenix, Bella croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks, la « ville la plus pluvieuse des États-Unis », où il lui paraît que l'anonymat est interdit.

Mais dès son arrivée au lycée, elle remarque la famille Cullen, qui se tient toujours à l'écart des autres lycéens. Les cinq frères et sœurs Cullen sont d'une beauté irréelle et leur comportement est souvent étrange. Parmi eux, un des adolescents, Edward Cullen, l'attire particulièrement. Le hasard fait que, dès la première journée de cours, Bella se trouve placée à la même table que lui. Dans un premier temps, celui-ci l'évite inexplicablement. Bella ne comprend pas son attitude et se rapproche d'un petit groupe d'élèves qui l'accueille plus chaleureusement et l'introduit à la vie du lycée.

Pendant plusieurs jours, Edward est absent au lycée puis il revient et se réinstalle sans explications à côté de Bella avec qui il accepte d'échanger quelques mots. Le lendemain même, lors d'un accident dû au verglas, une camionnette conduite par un des lycéens dérape en direction de Bella, qui aurait été écrasée contre son propre véhicule si Edward n'était intervenu pour s'interposer entre les deux véhicules. L'intervention d'Edward a été si rapide et la force dont il a fait preuve pour arrêter l'automobile si inhumaine que Bella suppose très vite que ce dernier a des pouvoirs qu'il cache à ses camarades et aux autres habitants de la ville.

À partir de là, Edward et Bella sont liés par un pacte secret mais Edward, qui est pourtant manifestement attiré par elle, garde une attitude ambiguë, la tenant systématiquement et inexplicablement à distance. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? À la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantôt noir et terrifiant comme l'Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n'est pas humain. Il est différent et Bella en est certaine. Elle décide de chercher la vérité à son sujet, mais cette vérité est dangereuse car Edward et sa famille sont en réalité des vampires. Tout en mesurant le danger, Bella tombe amoureuse d'Edward et ce sera réciproque.

Dans les derniers chapitres, James, un vampire membre d'un clan nomade, veut tuer Bella. Après une terrible traque, Edward tua James, Bella survit, grâce à l'intervention de la famille Cullen, mais elle est gravement blessée.

Ses amis vampires lui font une surprise en l'invitant de force au bal de fin d'année de l'école. Elle est déjà maladroite en temps normal, mais en plus elle a une jambe dans une attelle. Malgré ces inconvénients et ce « guet-apens », elle est ravie de danser avec Edward, l'être qu'elle aime le plus au monde.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le titre final du premier chapitre de la Saga du désir interdit n'a pas été trouvé spontanément par son auteur. Le roman a tout d'abord porté le nom provisoire de Forks, ville maîtresse de l'intrigue, par manque d'inspiration. Puis aidée de son agent, Stephenie Meyer décide finalement de le baptiser Twilight, jugeant ce nom le plus approprié parmi la liste des titres potentiels que tous deux esquissèrent alors. Malgré tout, l'écrivain ne demeure pas satisfaite du titre choisi, pensant qu'aucune dénomination ne convient parfaitement à ce premier tome[2].

Cependant, en ce qui concerne la photographie illustrant la couverture, l'évidence consiste, pour Stephenie Meyer, à représenter le fruit défendu par le biais de la pomme. Le symbole de la pomme possède plusieurs origines et interprétations, dans les contes ou encore la mythologie, c'est là que réside l'intérêt et la motivation de l'auteur dans le choix de cette mise en scène. Il s'agit selon Meyer, de la connaissance et de la dualité du bien face au mal auquel se voient confrontés les protagonistes de cette histoire[3].

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Twilight.

Habitants de Phoenix[modifier | modifier le code]

  • Isabella Marie Swan vivait jusqu'alors avec sa mère dans une grande ville ensoleillée d'Arizona, mais elle part vivre chez Charlie Swan pour que sa mère puisse suivre son nouveau mari, Phil Dwyer, dans ses voyages incessants.
    À sa naissance, elle vivait avec ses parents dans la petite ville de Forks (WA). Peu après, elle part avec sa mère s'installer à Phoenix lorsque celle-ci se sépare de Charlie Swan. Isabella, surnommée Bella, aimant le soleil et la grande ville, craint d'être malheureuse à Forks où elle est sur le point de déménager. Pourtant, elle s'accoutume peu à peu à cette petite ville et ses alentours en se liant à ses habitants. Dès son arrivée, la jeune fille remarque la beauté singulière du paysage, bien que différente de celle caractérisant l'Arizona. Bella Swan se décrit comme maladroite – ce que ses proches confirment au fil de l'histoire –, réservée et solitaire. Ainsi, la vie avec son père, partageant ces traits de caractère, s'avère paisible. Lors de son premier jour dans son nouveau lycée, la jeune fille remarque immédiatement un groupe d'élèves se distinguant de ses autres camarades. Elle apprend qu'ils appartiennent à la même famille. Par la suite un lien ténu se noue entre l'un d'entre eux, Edward Cullen, et Bella Swan, qui finit par découvrir qu'il est vampire depuis des siècles. Ce dernier est apte à entrer dans les pensées de quiconque, excepté de sa nouvelle amie.
  • Renée Higgenbotham/Dwyer est une femme attachante, intuitive mais également moins mature que l'indique son âge, selon sa fille, devant jouer parfois, malgré son statut de fille, le rôle de maman. Elle égare souvent ses affaires et expérimente le plus d'activités possibles, les menant rarement à leur fin. Peu après la naissance de sa fille, se sentant malheureuse à Forks où elle vivait avec son mari, Charlie Swan, Renée Swan décide de rompre et part vivre en Arizona. Elle regrette de s'être mariée si jeune mais demeure toujours attachée à Charlie, et garde de bonnes relations avec ce dernier malgré la séparation. Des années après leur déménagement à Phoenix, elle rencontre un joueur de baseball professionnel, Phil Dwyer, pour qui elle développe des sentiments et ressent le besoin de vivre à ses côtés. Celui-ci voyage souvent, et comme elle souffre de devoir rester avec Bella, cette dernière propose à sa mère de partir vivre quelque temps chez son père, à Forks. Capable de lire dans les pensées d'autrui, Edward Cullen, qui devient le petit ami de sa fille, juge ses pensées enfantines mais clairvoyantes.
  • Phil Dwyer est le second mari de Renée et le beau-père de Bella. Il est joueur de baseball professionnel et voyage souvent.

Forks[modifier | modifier le code]

  • Charlie Swan est le shérif de la ville de Forks et le père de Bella Swan. Il y réside depuis sa jeunesse, c'est là qu'il s'est installé avec Renée Higgenbotham, devenue sa femme et la mère de leur fille. Peu après la naissance de cette dernière, son épouse se sépare de lui, malheureuse à ses côtés dans la ville la plus pluvieuse des États-Unis. C'est toujours amoureux de sa femme qu'il se résout à la laisser partir, ils resteront tous deux en bons termes malgré leur divorce. C'est un homme introverti et doux, aimant envers sa fille bien qu'il ne laisse rien paraître de ses sentiments. De nombreuses années après son départ, il accueille sa fille dans la maison qui l'a vu naître. Tous deux solitaires, ils s'accommodent facilement l'un à l'autre, parlant peu et s'adonnant chacun à leurs activités. Charlie Swan est un amateur de baseball, suivant assidûment ce sport à la télévision seul ou parfois accompagné d'amis. Il entretient également une passion pour la pêche qu'il pratique chaque fin de semaine. M. Swan semble accorder un crédit particulier à la famille Cullen, sujette aux commérages, agacé par le jugement hâtif des habitants de Forks. Il voue du respect au Dr Carlisle Cullen ainsi qu'à sa femme et leurs enfants, contrastant avec la méfiance ambiante des citoyens de Forks ;
  • Mike Newton, ami de Bella tombant rapidement amoureux d'elle à son arrivée au lycée de Forks. Durant son temps libre, il travaille dans le magasin de sport tenu par ses parents à Forks. Il déteste profondément Edward et les Cullen, parce que Mike est amoureux de Bella, qui préfère Edward ;
  • Jessica Stanley, jeune fille qui se lie à l'héroïne dès son premier jour de classe. Lors de cette première rencontre, elle répond aux interrogations de cette dernière concernant la famille Cullen. Elle est jalouse de Bella, puisque qu'elle est amoureuse de Mike, qui n'a d'yeux que pour Bella ;
  • Eric Yorkie, camarade de classe abordant Bella Swan dès leur premier cours commun ;
  • Angela Weber, personnage généreux et attentif. C'est la seule amie sincère de Bella au sein de sa classe ;
  • Tyler Crowley, a manqué de renverser Bella quelque temps après l'arrivée de celle-ci. Durant l'histoire, il se fait passer pour le cavalier de Bella au bal de l'année, ce qui provoque la jalousie de Lauren, amoureuse de Tyler ;
  • Lauren Mallory, jeune fille détestant profondément Bella. Elle la déteste parce qu'elle est amoureuse de Tyler, qui se fait passer pour le cavalier de Bella au bal de l'année et que Lauren aurait voulu aller avec lui. Lauren n'apparaît pas dans la version cinématographique du roman ;
  • Ben Cheney, petit ami d'Angela ;

La Push[modifier | modifier le code]

  • Billy Black est un ami proche et de longue date du chef Swan. Il vit à la réserve Quileute située à La Push, non loin de Forks. Veuf, il vit en compagnie de son fils, Jacob. Billy Black est contraint de se déplacer en fauteuil roulant. C'est en vendant une vieille voiture à son ami, Charlie, que celui-ci offre à sa fille, qu'il renoue avec la famille Swan. Accompagné de son fils, Jacob Black, il rend de fréquentes visites à cette dernière. Le roman le dépeint comme un homme mystérieux et méfiant, précisément à l'égard de la famille Cullen vis-àvis de laquelle il cherche à mettre en garde la fille de son ami.
  • Jacob Black est membre de la tribu Quileute vivant à La Push. Il perd sa mère alors qu'il n'est qu'un jeune enfant et vit avec son père et ses deux sœurs, qui partent l'une après l'autre de la maison familiale. Le jeune homme aide son père qui se déplace en chaise roulante ; il se passionne pour la mécanique et étudie au lycée de la réserve. Il fait la connaissance de Bella Swan peu après son arrivée à Forks, cette dernière étant motivée par l'espoir que le garçon lui révèle les secrets et légendes liés à son peuple et notamment à la famille Cullen. Jacob Black, de nature chaleureuse, provoque l'affection de la jeune fille qui, dans un premier temps, l'utilise sciemment afin d'obtenir les informations convoitées. Lui-même n'est pas indifférent à l'amitié de Bella.

Références culturelles du livre[modifier | modifier le code]

De nombreux livres, morceaux de musique ou autres sont cités dans le livre, musique classique et grands classiques de la littérature anglophone.

Musique[modifier | modifier le code]

  • L'auteur dit elle-même que la musique a joué un grand rôle dans l'écriture de ses livres. Le Clair de Lune de Debussy, est la musique qu'écoutent Bella et Edward pendant que celui-ci la ramène à son domicile après son malaise en cours de science. Le CD que Bella écoute pour ne plus penser à Edward est Linkin Park), comme on peut le voir sur le site officiel de Stephenie Meyer. Il y a également la berceuse qu'Edward lui a composée au piano, Bella's Lullaby, qui est disponible sur Youtube. Mais aussi la mélodie d'Esmé Cullen, la première composée par Edward qu'il joue lors de la visite de Bella chez lui, ainsi que les nocturnes de Chopin. Pour finir, "Supermassive Black Hole" du groupe Muse est entendue lors de la partie de baseball "façon vampire", Muse étant un des groupes préférés de l'auteur.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Au début du roman, Bella explique qu'elle est passionnée par la vieille littérature anglaise. Ainsi, Jane Austen est une de ses auteurs préférées, et lorsqu'Edward part en chasse, elle essaye en lisant de se divertir et de ne pas penser à lui. Elle cite Orgueil et Préjugés, Raison et Sentiments, Mansfield Park. Les deux derniers ouvrages ont cependant des personnages nommés « Edward » et « Edmund », ce qui lui fait penser à Edward.
  • Au cours de ce premier tome, Bella fait des parallèles avec Les Hauts de Hurlevent, d'Emily Brontë. C'est sans conteste son livre préféré, et son ouvrage est défraîchi et abîmé à cause de toutes ses relectures. Edward s'étonne notamment de sa passion pour ce livre qu'elle connaît par cœur, et trois passages sont cités dans la saga ;
    Ainsi, Bella lit à Edward ce passage pour lui faire comprendre ce qu'elle ressent pour lui : « Si tout le reste périssait et que lui demeurât, je continuerais d'être, moi aussi. Mais si tout le reste demeurait et que lui fût anéanti, l'univers me deviendrait atrocement étranger ; il ne me semblerait plus en faire partie. »
    Edward riposte en lui citant : « Je ne peux pas vivre sans ma vie ! Je ne peux pas vivre sans mon âme ! »

Automobile[modifier | modifier le code]

  • Lorsqu'elle arrive à Forks, le père de Bella lui offre une vieille camionnette de la marque Chevrolet datant de 1953, qu'il a rachetée à son ami l'indien Billy Black.
  • Edward conduit une Volvo S60 grise dans le livre. Dans Midnight Sun on apprend que l'Aston Martin Vanquish lui appartient.
  • Rosalie aime à se montrer au volant de son coupé BMW M3 cabriolet rouge.
  • Alice se fait offrir une Porsche 911 turbo par Edward dans le troisième volets
  • Carlisle possède une Mercedes S55 AMG.
  • Emmett possède une Jeep Wrangler.
  • Mike, lui, possède une Suburban.
  • Tyler possède un Van, qui est remplacé par une Sentra, après l'accident qui a failli coûter la vie à Bella.
  • Jacob possède une Volkswagen d'un rouge vif

Prolongements[modifier | modifier le code]

Suite[modifier | modifier le code]

Le deuxième tome, Tentation, (titre anglais New Moon, la nouvelle lune) raconte la suite après une ellipse d'environ six mois. Dès le début, Edward décide qu'il met la vie de Bella en danger et se décide à la quitter. Intérieurement détruite, Bella sombre dans une dépression profonde qui s'apparente à une "non vie". Nouvelle ellipse, de quatre mois cette fois. Mais, au fil du temps, Bella se forge une nouvelle amitié avec Jacob, pourtant non moins dangereuse que la précédente, puisque Jacob est un loup-garou.

Spin-off[modifier | modifier le code]

L'auteur a un livre annexe en projet, appelé Midnight Sun. Il racontera Fascination, du point de vue du second personnage principal, Edward. Ce livre est en cours d'écriture, le premier chapitre est déjà disponible sur internet (à la suite du piratage des douze premiers chapitres sur Internet, Stephenie Meyer a décidé de suspendre son écriture pour une durée inconnue.

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Un film tiré du livre, Twilight, chapitre I : Fascination, réalisé par Catherine Hardwicke est sorti le . Les personnages principaux sont joués par Kristen Stewart (Bella) et Robert Pattinson (Edward).

Un second film (réalisé par Chris Weitz) et un troisième (réalisé par David Slade) sont également sortis respectivement les 18 novembre 2009 et 7 juillet 2010. Les personnages principaux étaient également les mêmes bien que Taylor Lautner (Jacob)a obtenus un rôle plus important.

Un quatrième film, qui est divisé en deux parties, a vu le jour au cinéma le 16 novembre 2011, pour la 1re partie, quant à la deuxième, elle est prévue pour le 14 novembre 2012.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le titre est également paru en livre audio, aux éditions Audiolib.

Une nouvelle édition des quatre tomes de la saga, dont le roman Fascination, est annoncée pour le mois de décembre 2010 en édition limitée. Cette publication concerne l'Angleterre, l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande, l'Australie ainsi que l'Inde, pays où la collection littéraire Brown est implantée. Contrairement à l'édition d'origine, les livres sont en format poche et se dotent de couvertures blanches.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]