Disco Mix Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Disco Mix Club (DMC) est une organisation internationale de disc jockeys créée par le DJ britannique Tony Prince et sa femme Christine en février 1983, connue pour son championnat international de DJs hip-hop (turntablism).

Historique[modifier | modifier le code]

Le DMC est en premier lieu un label de remix, sous licence BPI (British Phonographic Industry), qui n’est pas destiné au marché grand public mais plutôt réservé exclusivement aux DJs professionnels ou passionnés. Le DMC commercialise tous les mois des mégamixes et des remixes conçus par d’autres DJs, et publie la revue hebdomadaire Update. Le mensuel Mixmag était publié par le DMC à l'origine, mais il a été racheté en janvier 1997 par le groupe de presse britannique EMAP, puis repris en décembre 2005 par Development Hell.

Les premiers DJs qui ont créé les mégamixes et les remixes sont, parmi les plus connus : Alan Coulthard (qui est d’ailleurs le créateur du mot « mégamix »[1] repris pour le compte du DMC), Sanny Xenokottas (Sanny X), Les Adams, Chad Jackson, Dave Seaman, Steve Anderson, Peter Slaghuis, Daniel Culot (Dj jaguar-de 1986 à 1990 est notamment l'un des créateurs/producteurs du mouvement New-beat en 1988), Paul Dakeyne et Ben Liebrand. En février 1983, les mégamixes et les remixes étaient d’abord vendus sous forme de cassettes audio, puis sous forme de vinyles à partir de juillet 1984. À compter de 1989 ils sont édités à la fois en CD et en vinyles, et ils ne sont actuellement proposés que sous forme de CD.

Le DMC, dont le siège social est situé à Slough dans le comté du Berkshire à l'ouest de Londres, dispose également de bureaux à New York et possède un réseau de correspondants dans des antennes réparties dans plus d’une trentaine de pays différents.

Championnat DMC[modifier | modifier le code]

Le DMC organise également le championnat annuel des DJs depuis 1985, qui est devenu une compétition internationale depuis 1986. C’est un championnat de mixage dont le principe consiste à enchaîner rapidement des disques avec une configuration matérielle standard comportant deux platines vinyles et une table de mixage. Initialement conçue comme un championnat de mixage au tempo, cette compétition va très rapidement évoluer vers des critères de prestations faisant appel à des aspects plus caractéristiques comme le scratch et le beat juggling qui sont des techniques du turntablism. Depuis l’an 2000, le championnat du monde des DJs DMC se décline en trois catégories différentes :

  • le championnat en individuel (prestation de 6 minutes pour chaque DJ finaliste)
  • le championnat par équipes (prestation de 6 minutes pour chaque équipe finaliste)
  • la Battle for World Supremacy (affrontement deux par deux par confrontation de prestations de 2 fois 1 minute et demi pour chaque DJ finaliste)

Championnats DMC en individuel[modifier | modifier le code]

2011[2] à Londres :

  1. DJ Vajra Drapeau des États-Unis États-Unis
  2. DJ Izoh Drapeau du Japon Japon
  3. DJ Co-Ma Drapeau du Japon Japon

2010 :

  1. DJ LigOne Drapeau de la France France
  2. DJ CO-MA Drapeau du Japon Japon
  3. DJ Blu Drapeau du Japon Japon

2009 :

  1. DJ Shiftee Drapeau des États-Unis États-Unis
  2. DJ Coma Drapeau du Japon Japon
  3. DJ LigOne Drapeau de la France France

2008 :

  1. DJ Fly Drapeau de la France France
  2. DJ Slyce Drapeau des États-Unis États-Unis
  3. DJ Co-MaDrapeau du Japon Japon

2007 :

  1. DJ Rafik Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  2. DJ Yasa Drapeau du Japon Japon
  3. DJ Fly Drapeau de la France France

2006 :

  1. DJ Netik Drapeau de la France France
  2. DJ Yasa Drapeau du Japon Japon
  3. DJ Rafik Drapeau de l'Allemagne Allemagne

2005 :

  1. Ie.Merge Drapeau des États-Unis États-Unis
  2. DJ Pfel Drapeau de la France France
  3. DJ Izoh Drapeau du Japon Japon

2004 :

  1. Ie.Merge Drapeau des États-Unis États-Unis
  2. DJ Rafik Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  3. DJ Dopey Drapeau du Canada Canada

2003 :

  1. DJ Dopey Drapeau du Canada Canada
  2. DJ Enferno Drapeau des États-Unis États-Unis
  3. DJ Quest Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

2002 :

  1. DJ Kentaro Drapeau du Japon Japon
  2. DJ Skully Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  3. DJ Dopey Drapeau du Canada Canada

2001 :

  1. Plus One Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  2. DJ Klever Drapeau des États-Unis États-Unis
  3. DJ Kentaro Drapeau du Japon Japon & P Money Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

2000 :

  1. DJ Craze Drapeau des États-Unis États-Unis
  2. DJ Dexta Drapeau de l'Australie Australie
  3. Mr Thing Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

1999 :

  1. DJ Craze Drapeau des États-Unis États-Unis
  2. Tony Vegas Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  3. DJ P-Trix Drapeau des États-Unis États-Unis

1998Paris):

  1. DJ Craze Drapeau des États-Unis États-Unis
  2. DJ Crazy-B Drapeau de la France France
  3. DJ A-Trak Drapeau du Canada Canada

1997 : DJ A-Trak Drapeau du Canada Canada

1996 : DJ Noize Drapeau du Danemark Danemark

1995 : DJ Roc Raida Drapeau des États-Unis États-Unis

1994 : année sans championnat

1993 : Dreamteam (Mixmaster Mike and DJ Qbert) Drapeau des États-Unis États-Unis

1992 : Rocksteady DJs (Mix Master Mike, DJ Qbert, and DJ Apollo) Drapeau des États-Unis États-Unis and DJ Coco Bauer Drapeau de la France France

1991 : DJ David Drapeau de l'Allemagne Allemagne

1990 : DJ David Drapeau de l'Allemagne Allemagne

1989 : Cutmaster Swift Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

1988 : DJ Cash Money Drapeau des États-Unis États-Unis

1987 : Daniel Culot Drapeau de la Belgique Belgique and Chad Jackson Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

1986 : DJ Cheese Drapeau des États-Unis États-Unis

1985 : Roger Johnson Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Championnats DMC par équipes[modifier | modifier le code]

2011[3] à Londres :

  1. Kireek Drapeau du Japon Japon
  2. Cla Leste Drapeau du Brésil Brésil
  3. Battlestar Drapeau des États-Unis États-Unis

2010 :

  1. Kireek Drapeau du Japon Japon
  2. Traumateam Drapeau de la France France
  3. Bionic Stylus Crew Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

2009 :

  1. Kireek Drapeau du Japon Japon
  2. Traumateam Drapeau de la France France
  3. Bionic Stylus Crew Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

2008 :

  1. Kireek Drapeau du Japon Japon
  2. Traumateam Drapeau de la France France
  3. Intellivision Drapeau de l'Italie Italie

2007 :

  1. Kireek Drapeau du Japon Japon
  2. Exodus Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  3. Traumateam Drapeau de la France France

2006 :

  1. C2C Drapeau de la France France
  2. Disablists Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  3. Dangerous combinasions Drapeau de l'Espagne Espagne

2005 :

  1. C2C Drapeau de la France France
  2. Fresh Dope Drapeau de la France France
  3. Disablists Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

2004 :

  1. C2C Drapeau de la France France
  2. La Guilde Drapeau de la Belgique Belgique
  3. Lordz of Fitness Drapeau de l'Allemagne Allemagne

2003 :

  1. C2C Drapeau de la France France
  2. La Guilde Drapeau de la Belgique Belgique
  3. Funky Teknicianz Drapeau du Canada Canada

2002 :

  1. Birdy Nam Nam Drapeau de la France France
  2. La Guilde Drapeau de la Belgique Belgique
  3. Mixologists Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

2001 :

  1. The Perverted Allies Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  2. Mixologists Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  3. Skratch Action Hiro Drapeau de la France France & Maroc Maroc

2000 : The Allies Drapeau des États-Unis États-Unis & Drapeau du Canada Canada

1999 :

  1. Scratch Perverts Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  2. The Allies Drapeau des États-Unis États-Unis & Drapeau du Canada Canada
  3. Skratch Action Hiro Drapeau de la France France & Maroc Maroc

Battle for World Supremacy[modifier | modifier le code]

2011[4] :

  1. DJ Nelson Drapeau de la France France
  2. Norihito Drapeau du Japon Japon

2010 :

  1. Switch Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  2. Getback Drapeau de la France France

2009 :

  1. Switch Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  2. DJ Nelson Drapeau de la France France

2008 :

  1. Switch Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  2. DJ Nelson Drapeau de la France France

2007 :

  1. DJ Shiftee Drapeau des États-Unis États-Unis
  2. DJ Or d'Oeuvre Drapeau de la France France

2006 :

  1. DJ Coma Drapeau du Japon Japon
  2. DJ Troubl' Drapeau de la France France

2005 :

  1. DJ Pro Zeiko Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  2. DJ Irie Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas

2004 :

  1. DJ Akakabe Drapeau du Japon Japon
  2. DJ Silk Kuts Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

2003 :

  1. DJ Tigerstyle #
  2. DJ M Rock Drapeau du Canada Canada

2002 :

  1. DJ Netik Drapeau de la France France
  2. Jey Key Drapeau de l'Espagne Espagne

2001 :

  1. DJ Netik Drapeau de la France France
  2. Snake Eyes Drapeau des États-Unis États-Unis

2000 :

  1. DJ Kodh Drapeau de la France France
  2. DJ Skully Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

DMC Online[modifier | modifier le code]

2012 finale :

  1. Fong Fong Drapeau de la France France
  2. Asian Hawk Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  3. Ritchie Ruftone Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

2011 :

  1. Unkut Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  2. Ritchie Ruftone Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  3. Fong Fong Drapeau de la France France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. source : revue DMC DECADE 1983-1993, éditée par Nick Gordon Brown et Tony Prince, Maidenhead (Royaume-Uni), Williams Press (Berkshire) Ltd, 1993
  2. http://www.dmcdjchamps.com/2011.php
  3. http://www.dmcdjchamps.com/2011.php
  4. http://www.dmcdjchamps.com/news-view.php?n=Mzg4 DMC World DJ Championships

Liens externes[modifier | modifier le code]