Dimitri Dimakopoulos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1000 De La Gauchetière
Centre national des arts, Ottawa
Place Alexis-Nihon

Dimitri Dimakopoulos était un architecte et urbaniste québécois né en 1929 à Athènes (Grèce) et décédé en 1995 à Montréal. Il arrive au Québec en 1948, et, au cours de sa vie, crée, entre autres, de nombreux œuvres de taille importante dans le centre-ville de Montréal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir grandi à Athènes, Dimakopoulos déménage à Montréal, où il continuera ses études à la faculté d'architecture de l'Université McGill. Durant cette période, il réçoit les prix Anglin-Norcross et Hobbs Glass, et réalise des projets de théâtres et de salles de spectacle. Comme travail final de ses études, en 1954, il conçoit les fondements du Queen Elizabeth Auditorium à Vancouver.

En 1955, il participe à la création de l'agence d'architectes « Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Lebensold, Michaud & Sise (en) », qui changera de nom en 1970 pour devenir ARCOP (ARchitectes en CO-Partenariat). Cette firme travaillera notamment en consortium avec Henry N. Cobb et Ieoh Ming Pei sur la conception de la Place Ville-Marie, un gratte-ciel dans le quartier d'affaires à Montréal[1]. La réputation consolidée, l'agence collabore dans les années qui suivent à plusieurs projets au Québec aussi bien qu'au Canada, tels l'Expo 67 et la Place Bonaventure à Montréal, et le Centre national des Arts à Ottawa.

En 1968, il crée « Dimakopoulos & Associés ». Ses œuvres devenant désormais moins radicaux, il y reçoit des contrats d'urbanisme qui seront réalisés dans les villes de Québec, Gatineau, Winnipeg, et Hong Kong. Finalement, en 1991 et 1992, il conçoit, en coopération avec l'agence Lemay & Associates, le prestigieux gratte-ciel 1000 De La Gauchetière, qui reste, jusqu'à maintenant, la construction la plus haute de la ville de Montréal.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • le même article sur le wikipédia allemand

Sur les autres projets Wikimedia :