Crocodile de Nouvelle-Guinée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crocodylus novaeguineae, le Crocodile de Nouvelle-Guinée, est une espèce de crocodiliens de la famille des Crocodylidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce se rencontre en Nouvelle-Guinée en Nouvelle-Guinée occidentale en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux îles Aru d'où elle semble éteinte[1].

Description[modifier | modifier le code]

Crocodile de Nouvelle-Guinée
Crocodile de Nouvelle-Guinée

Cette espèce ne dépasse pas les 3,5 mètres pour les mâles et 2,7 mètres pour les femelles.

Les adultes chassent, de nuit, principalement des poissons, des oiseaux d'eau et d'autres vertébrés comme les amphibiens et les reptiles.

La femelle pond de 22 à 45 œufs.

Conservation[modifier | modifier le code]

Les populations actuelles sont estimées de 50 000 à 100 000 individus. Il fait l'objet d'une commercialisation contrôlée par la Cites. Ainsi, en 2005, l'Indonésie a la possibilité de commercialiser 15 000 peaux venant de spécimens chassés dans la nature et 40 000 peaux venant d'élevage.

Il a été victime d'une surexploitation, pour sa peau, jusqu'en dans les années 1970. À cette époque, un programme de conservation et d'élevage a été mis en place. Malgré le braconnage ou la chasse aux œufs pour la consommation locale, la conservation de l'espèce semble bien engagée.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de l'espèce novaeguineae signifie Nouvelle-Guinée.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Schmidt, 1928 : A new crocodile from New Guinea. Zoological Series of Field Museum of Natural History, vol. 12, n. 14, p. 175-181 (texte intégral)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :