Crocodile du Siam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crocodylus siamensis, le Crocodile du Siam, est une espèce de crocodiliens de la famille des Crocodylidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce se rencontre en Birmanie, en Thaïlande, au Laos, au Cambodge, au Viêt Nam, en Malaisie, au Brunei Darussalam et en Indonésie au Kalimantan[1].

Sa présence est incertaine à Java

Mais l'espèce a très fortement régressé dans tous ces pays et elle a pu disparaître de la plupart d'entre eux.

Description[modifier | modifier le code]

Gros plan sur l'œil et les dents d'un crocodile du Siam
Crocodile du Siam

Cette espèce peut atteindre les 3 mètres de long, beaucoup plus rarement 4 mètres.

On ignore presque tout de sa biologie et de son écologie. Il semble fréquenter les eaux douces.

Conservation[modifier | modifier le code]

Les populations actuelles sont très faibles : moins de 5 000 individus. L'avenir de l'espèce semble très critique d'autant que l'on ignore encore presque tout de sa réelle distribution. Si les populations semblent avoir disparu de Thaïlande, les programmes d'élevage au Cambodge sont une réussite. Mais dans ce pays, la réduction de nombreuses populations semble irrémédiable.

Les principales menaces sont la chasse et la destruction de son habitat qui est converti pour l'agriculture. La valeur de sa peau devrait permettre un essor de son élevage. De plus, le faible danger qu'il représente, devrait être un argument supplémentaire pour les populations. La possible hybridation avec Crocodylus porosus dans ces fermes d'élevage pourrait être une nouvelle menace.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce, composé de siam et du suffixe latin -ensis, « qui vit dans, qui habite », lui a été donné en référence au lieu de sa découverte, le Siam, l'ancien nom de la Thaïlande.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Schneider, 1801 : Historiae Amphibiorum naturalis et literariae. Fasciculus secundus continens Crocodilos, Scincos, Chamaesauras, Boas. Pseudoboas, Elapes, Angues. Amphisbaenas et Caecilias. Frommani, Jena, p. 1-374 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Crocodylus siamensis  (en)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :