Crocodile de Cuba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crocodylus rhombifer

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Crocodile de Cuba

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Archosauromorpha
Clade Crurotarsi
Ordre Crocodilia
Famille Crocodylidae
Genre Crocodylus

Nom binominal

Crocodylus rhombifer
Cuvier, 1807

Synonymes

  • Crocodilus planirostris Graves,1819
  • Crocodilus gravesii Bory,1824

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2cde :
En danger critique d'extinction

Crocodylus rhombifer, le Crocodile de Cuba, est une espèce de crocodiliens de la famille des Crocodylidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce est endémique de Cuba[1]. Elle se rencontre dans la Cienaga de Zapata et la Cienaga de Lanier.

Des fossiles ont été retrouvés aux îles Caïmans[2] et aux Bahamas[3].

Habitat[modifier | modifier le code]

Il fréquente les eaux douces et supporte assez bien l'eau salée.

Description[modifier | modifier le code]

Crocodile de Cuba
Crocodile de Cuba

Cette espèce peut atteindre les 3,5 mètres de long, des individus de 5 mètres ont été signalés. Il est très similaire à Crocodylus acutus.

Les adultes chassent principalement des poissons et des tortues; à l'occasion, il s'attaque à des petits mammifères.

Conservation[modifier | modifier le code]

Les populations actuelles sont faibles : 3 000 à 6 000 individus. Les programmes de protection et d'élevage réalisé dès les années 1950 ont permis une amélioration de ses effectifs mais l'avenir de l'espèce demeure toujours problématique. Il souffre notamment de l'introduction d'espèce exogène comme le Caiman crocodilus fuscus ainsi que du braconnage et de la destruction de son habitat. De plus, les connaissances sur son écologie et sa biologie sont trop fragmentaires pour entreprendre des programmes de réintroduction.

Une des fermes d'élevage a obtenu l'accord de la Cites pour la commercialisation des peaux. Mais ces élevages ont conduit à l'apparition d'hybrides qui, une fois relâchés dans la nature, constituent également une menace sur l'avenir de l'espèce. L'isolation stricte des hybrides a été suggérée pour éviter la pollution génétique de l'espèce.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Crocodile de Cuba

Le nom de l'espèce, rhombifer, semble évoquer la forme des flancs de l'animal.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Cuvier, 1807 : Sur les différentes espèces de crocodiles vivants et sur leurs caractères distinctifs. Annales du Muséum National d'Histoire Naturelle, vol. 10, p. 8-86 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Crocodylus rhombifer  (en)
  2. Morgan, Richard & Crombie, 1993 : The Cuban crocodile, Crocodylus rhombifer, from late quaternary fossil deposits on Grand Cayman. Caribbean Journal of Science, vol. 29, p. 153–156.
  3. Franz, Morgan, Albury & Buckner, 1995 : Fossil skeleton of a cuban crocodile (Crocodylus rhombifer) from a blue hole on Abaco Bahamas. Caribbean Journal of Science, vol. 31, p. 149–152.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :