Crocodile des Philippines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crocodylus mindorensis, le Crocodile des Philippines, est une espèce de crocodiliens de la famille des Crocodylidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce est endémique des Philippines. Elle se rencontre à Busuanga, à Luçon, à Masbate, à Mindanao, à Mindoro, à Negros, à Samar et dans l'archipel des Sulu[1].

Description[modifier | modifier le code]

Crocodile des Philippines
Crocodile des Philippines

Il ne dépasse pas les trois mètres.

L'espèce se nourrit principalement d'invertébrés et de petits vertébrés.

Conservation[modifier | modifier le code]

Bien que l'on ignore encore beaucoup de choses de son écologie et de sa répartition exacte, cette espèce est clairement en grand danger. La surexploitation commerciale dont elle a été victime ainsi que la dégradation de son habitat sont les principales causes de son déclin.

En 1992, on estimait les effectifs de l'espèce à moins de 1 000 individus dans la nature, chiffre revu à la baisse trois ans plus tard à moins de 200 individus. Des programmes d'élevage et de réintroduction sont actuellement entrepris.

Classification[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été parfois considérée comme une sous-espèce de Crocodylus porosus ou C. novaeguineae.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de l'espèce vient de Mindoro (une île des Philippines) et du suffixe ensis (venant de).

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Schmidt, 1935 : A new crocodile from the Philippine Islands. Field Museum of Natural History, Zoological Series, Chicago, vol. 20, n. 8, p. 67-70 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :