Crocodile de Johnston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnston.

Crocodylus johnsoni, le Crocodile de Johnston, est une espèce de crocodiliens de la famille des Crocodylidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce est endémique du nord de l'Australie. Elle se rencontre dans le Territoire du Nord, dans le nord du Queensland et dans le nord-ouest de Australie-Occidentale[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce petit crocodile d'eau douce possède, comme tous ses congénères, des pattes palmées que prolongent des griffes servant à agripper les rives et à creuser un nid pour déposer ses œufs. L'espèce fréquente des milieux dulcicoles et est rare sur les côtes à cause de la salinité et de la présence de Crocodylus porosus. La réduction des populations de ce dernier a permis l'expansion de la population de C. johnstoni, l'augmentation ultérieure du nombre de C. porosus renversant ensuite cette tendance.

Description[modifier | modifier le code]

Crocodile de Johnston
Crocodile de Johnston

C'est un crocodile de petite taille, les mâles dépassant rarement 3,0 mètres et la taille moyenne des femelles est de 2,1 mètres.

Conservation[modifier | modifier le code]

Les effectifs de cette population sont estimés de 50 000 à 100 000 individus.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de l'espèce, johnsoni, a été dédié à Robert A. Johnstone, le premier européen ayant découvert l'espèce et transmis un spécimen à Gerard Krefft. Celui-ci d'ailleurs a fait une erreur lors de la description de cette espèce en écrivant johnsoni au lieu de johnstoni, erreur qu'il a corrigé un peu plus tard. Suivant les règles de la Commission internationale de nomenclature zoologique c'est le premier nom décrit, johnsoni, qui est conservée. De très nombreux ouvrages ou articles scientifiques utilisent néanmoins l'appellation telle que voulue par Krefft.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Krefft, 1873 : Remarks on Australian crocodiles, and description of a new species. Proceedings of the Zoological Society of London, vol. 1873, p. 334-335 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Crocodylus johnsoni  (en)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :