Cocotier de mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cocotier (homonymie).

Le cocotier de mer (Lodoicea maldivica) est un palmier (famille des Arécacées) originaire des Seychelles, et non des Maldives — auxquelles on croyait autrefois pouvoir attribuer le lieu d'origine de ses noix parties à la dérive[1] — qui produit la plus grosse graine du monde. C'est un cocotier dont la noix est surnommée coco-fesses et peut atteindre une vingtaine de kilogrammes.

Le nom générique Lodoicea, dérive de Lodoicus, forme latinisée du prénom Louis. Il a été adopté par Philibert Commerson en l'honneur du roi Louis XV de France.

Noms communs : coco-fesse, cocotier de mer, coco-de-mer.

Classification[modifier | modifier le code]

Le genre Lodoicea partage sa sous-tribu avec trois autres genres : Borassus, Borassodendron et Latania.

Description[modifier | modifier le code]

Inflorescence mâle
  • Stipe : le stipe est unique, et peut atteindre jusqu'à trente mètres de hauteur.
  • Feuilles : les feuilles sont costapalmées. Elles sont peu découpées et de grande taille.
  • Inflorescence : l'espèce est dioïque. Chez les mâles, les inflorescences sont cylindriques et non ramifiées. Ils ont une forme phallique. Chez les arbres femelles, les inflorescences sont ramifiées et couvertes d'écailles.
  • Fruit : c'est une grosse noix verte, qui pèse parfois vingt-cinq kilogrammes (un des plus gros fruits au monde). Sous la couche fibreuse, il y a une à trois graines pouvant peser jusqu'à vingt kilogrammes (la plus grosse graine du monde). La forme de la graine ressemble à celle d'un postérieur de femme. Son exportation est règlementée.

Habitat[modifier | modifier le code]

L'espèce est originaire de l'archipel des Seychelles, où il règne un climat équatorial. Elle est présente à l'état sauvage sur les îles Praslin et Curieuse.

Sa culture en dehors de son habitat naturel est assez rare. Elle est rendue difficile par la lenteur de la germination, et la règlementation sur l'exportation des graines.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Il est représenté sur les pièces seychelloises de cinq roupies. La forme de sa noix rappelant celle d'un fessier, en a fait un symbole sexuel, et elle est parfois consommée comme aphrodisiaque. Néanmoins, la graine n'a pas de propriétés pharmacologiques particulières.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Pelt, Plantes en péril Fayard 1997 p 160 avec réf. bibliogr. à Terre sauvage no 14 et 59, etc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :