Pierre Sonnerat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
À l'ombre d'une palme, M. P. Sonnerat, exécute l'étude d'un perroquet que lui présente une jeune femme de Nouvelle-Guinée.

Pierre Sonnerat est un naturaliste et un explorateur français, né le 18 août à Lyon 1748 et mort le à Lyon.

Il est le neveu de Pierre Poivre, botaniste. Il a fait plusieurs voyages en Asie du Sud-Est notamment afin de pouvoir obtenir des pieds de végétaux producteurs d'épices, les Hollandais disposant d'un monopole sur leur commercialisation.

Il fait ainsi un voyage en Nouvelle-Guinée, notamment dans les îles Moluques mais aussi de Manille, de 1769 à 1772, à la suite duquel il décrit de très nombreuses espèces végétales et animales (son récit de voyage paraît en 1774).

De 1774 à 1781, il fait un voyage en Chine. Son compte rendu paraît en 1782 sous le titre de Voyage aux Indes orientales et à la Chine, fait depuis 1774 jusqu'à 1781. Il s'agit d'un ouvrage important pour les Français car, jusqu'alors, ce sont les Britanniques qui sont les principaux auteurs de ces voyages. Ses observations sur les peuples autochtones ont un grand intérêt. La qualité de ses observations n'est pas très bonne et de nombreuses espèces qu'il décrit ne sont pas reconnaissables.

C'est lui qui décrit le premier le litchi.

Textes en ligne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Sonn. est l’abréviation botanique officielle de Pierre Sonnerat.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI