Charles Ernest Beulé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Ernest Beulé
Tombe au cimetière du Père-Lachaise (4e division[1])

Charles Ernest Beulé, né à Saumur (Maine-et-Loire) le 29 juin 1826 et mort à Paris le 4 avril 1874, est un archéologue et homme politique français.

Normalien et élève de l'École française d'Athènes, il se fait de bonne heure un nom par la découverte de l'escalier de l'Acropole en 1853 et de la porte Beulé d'Athènes. Il succède à Raoul Rochette comme professeur d'archéologie en 1854 et fait des fouilles importantes sur l'emplacement de Carthage, en particulier en dévoilant les absides qui portent son nom sur la colline de Byrsa. Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1860 et devient secrétaire perpétuel de l'Académie des beaux-arts en 1862.

Il entre dans la vie politique après la Révolution de 1870 comme député de Maine-et-Loire et prend place au centre droit. Il est ministre de l'Intérieur du 25 mai au 26 novembre 1873.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Les Arts et la poésie à Sparte, sous la législation de Lycurgue (1853)
  • L'Acropole d'Athènes (2 volumes, 1853-1854)
  • Études sur le Péloponèse (1855)
  • Les Monnaies d'Athènes (1858)
  • L'Architecture au siècle de Pisistrate (1860)
  • Fouilles à Carthage (1861)
  • Phidias, drame antique (1863)
  • Auguste, sa famille et ses amis (1867)
  • Causeries sur l'art (1867)
  • Histoire de l'art grec avant Périclès (1868)
  • Tibère et l'héritage d'Auguste (1868)
  • Le Sang de Germanicus (1869)
  • Titus et sa dynastie (1870)
  • Le Drame du Vésuve (1872)
  • Fouilles et découvertes résumées et discutées en vue de l'histoire de l'art (2 volumes, 1876)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BEULE Charles Ernest (1826-1874) » , sur le site de l'Association des Amis et Passionnés du Père-Lachaise [texte sur www.appl-lachaise.net]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.