Championnat de Belgique de football D2 2011-2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division 2
2011-2012

Généralités
Date du 17 août 2011 au mai 2012
Palmarès
Tenant du titre Oud-Heverlee Leuven
(promu en D1)
Vainqueur R. Sporting du Pays de Charleroi
Promu(s) VC Eendr. Aalst 2002
R. White Star Wol. FC
SK St-Niklaas (TF)
Relégué(s) FC Verbr. Dender EH
K. Standaard Wetteren
K. VK Tienen (TF)

Navigation

Le Championnat de Belgique de football D2 2011-2012 constitue le 2e niveau professionnel du football belge.

La compétition se dispute en une seule série de 18 clubs qui se rencontrent en matches aller/retour (34 journées). Le champion est assuré de monter directement en Jupiler League(sous réserve de l'acception de sa demande de licence pour la cette division).

Ce championnat est virtuellement partagé en 3 tranches (10 + 12 + 12 matches) donnant chacune lieu à un classement distinct. Les trois vainqueurs de tranche sont qualifiés pour un tour final en compagnie d'un barragiste de Division 1. Le vainqueur de ce tournoi final monte/reste en D1. Dans le cas ou le champion remporte une ou plusieurs tranches (ou qu'un même club remporte plus d'une tranche), la qualification au tour final revient au 2e du classement général et ainsi de suite.

Pour cette édition, le Sporting de Charleroi, relégué de Division 1 pour la première fois depuis 1985 attire tous les regards et est pointé comme le principal favori. Mais Eupen (aussi relégué de l'élite), Waasland-Beveren, R. Antwerp FC et même Heist sont cités comme de très sérieux "outsiders". Après un départ un peu chaloupé, les Zèbres assument leur statut et remportent le titre. Eupen, Waasland-Beveren et Ostende se qualifient pour le tour final, en compagnie du vainqueur des Play-Offs 3 de division 1 (Westerlo).

Les promus de D3 se sont tous sauvés, le White Star Woluwé et Alost finissant même facilement dans le top 10. Lors de la dernière journée, Dender est relégué en D3, se faisant souffler sa place de barragiste par Tirlemont. Wetteren, 18e, n'a pas demandé sa licence pour rester en D2.


Clubs présents pour la saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

  • La colonne Mat renseigne le numéro matricule du club concerné.
2009-2010 Mat Club Ville Provinces En D2 depuis Provenance Entraîneurs (début de saison)
D1 (16e) 22 R. Sp. du Pays de Charleroi Charleroi Hainaut 2011 Division 1 Drapeau : Belgique Jos Daerden 28/09/11
Drapeau : Hongrie Tibor Balog 05/03/12
Drapeau : Pays-Bas Dennis van Wijk
D1 (15e) 4276 K. AS Eupen* Eupen Liège 2011 Division 1 Drapeau : Allemagne Wolfgang Frank
2 2554 K. Lommel United* Lommel Limbourg 2005 Division 3 Drapeau : Belgique Philip Haagdoren
3 4068 K. RS Waasland-Beveren* Beveren Fl. orientale 2004 Division 3 Drapeau : Belgique Dirk Geeraerd
5 369 R. CS Visé Visé Liège 2010 Division 3 Drapeau : Belgique Marc Grosjean 20/09/11
Drapeau : Italie Loris Dominissini
6 1 R. Antwerp FC Anvers Anvers 2004 Division 1 Drapeau : Belgique Bart De Roover 13/11/11
Drapeau : Belgique Bart Wilmssen
7 3900 FC Verbroedering Dender EH Denderleeuw Fl. orientale 2009 Division 1 Drapeau : Belgique Vital Borkelmans
8 5632 AFC Tubize Tubize Brabant 2009 Division 1 Drapeau : Belgique Dany Ost 20/11/2011
Drapeau : Belgique Laurent Demol 29/02/2012
Drapeau : Belgique Dante Brogno
9 31 KV Oostende Ostende Fl. occidentale 2005 Division 1 Drapeau : Belgique Frederik Vanderbiest
10 2948 K. SK Heist Heist-op-den-Berg Anvers 2010 Division 3 Drapeau : Belgique Francis Bosschaerts
11 1936 FC Molenbeek Brussels Strombeek Molenbeek Brabant 2008 Division 1 Drapeau : Belgique Michel De Wolf 09/10/11
Drapeau : Belgique Christian Rits
12 5479 K. Standaard Wetteren Wetteren Fl. orientale 2009 Division 3 Drapeau : Belgique Kris Van Der Haegen
13 167 R. Boussu Dour Borinage Boussu Hainaut 2009 Division 3 Drapeau : France Arnaud Mercier
14 132 K. VK Tienen Tirlemont Brabant 2006 Division 3 Drapeau : Belgique Valère Billen 07/10/11
Drapeau : Belgique Ronny Schuermans 27/02/12
Drapeau : Belgique Dany Ost
15 134 K. SV Roeselare Roulers Fl. occidentale 2010 Division 1 Drapeau : Belgique Nico Vanderdonck
D3A (1er) 90 VC Eendracht Aalst 2002 Alost Fl. orientale 2011 Division 3 Drapeau : Belgique Bart Van Renterghem
D3B (1er) 5750 R. White Star Woluwe FC Woluwe Bruxelles 2011 Division 3 Drapeau : Belgique Felice Mazzu
D3A (7e) 9264 SK St-Niklaas** Sint-Niklaas Fl. orientale 2011 Division 3 Drapeau : Belgique Regi Van Acker 13/10/11
Drapeau : Belgique Chris Andries 02/01/2012
Drapeau : Belgique Alex Czerniatynski

* Perdants du tour final 2010-11 pour la montée/le maintien en Jupiler Pro League
** Vainqueur du tour final 2010-11 pour la montée/le maintien en Division 2.

Localisation des clubs participants[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

  • NOTE: Les 10 premières journées composent le classement de la "première tranche". Pour rappel les 3 vainqueurs de tranche sont assurés de participer au tour final (sous réserve de l'acception de leur demande de licence pour la Jupiler League)
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. Sporting du Pays de Charleroi en diminution T2 74 34 23 5 6 64 34 +30
2 K. RS Waasland-Beveren T3 68 34 21 5 8 61 34 +27
3 K. AS Eupen en diminution T1 68 34 19 11 4 61 34 +27
4 KV Oostende 66 34 19 9 6 61 29 +32
5 K. Lommel Utd 52 34 15 7 12 48 42 +6
6 R. White Star Woluwe FC en augmentation 51 34 14 9 11 48 43 +5
7 VC Eendr. Aalst 2002 en augmentation 46 34 13 7 14 46 52 -6
8 K. SK Heist 46 34 11 13 10 46 46 0
9 R. CS Visé 44 34 12 8 14 44 41 +3
10 R. Antwerp FC 43 34 12 7 15 39 42 -3
11 R. Boussu Dour Borinage 42 34 12 6 16 44 54 -10
12 AFC Tubize 41 34 12 5 17 36 55 -19
13 K. SV Roeselare 40 34 9 13 12 46 51 -5
14 FC Brussels 38 34 9 11 14 44 46 -2
15 SK St-Niklaas en augmentation 34 34 8 10 16 41 54 -13
16 K. VK Tienen 33 34 9 6 19 34 61 -27
17 FCV Dender EH 33 34 6 15 13 33 43 -10
18 K. Standaard Wetteren 21 34 4 9 21 19 54 -35
Légendes et abréviations
  •      Champion et promu en Jupiler League la saison suivante
  •      Barrages de promotion
  •      Barrages de maintien
  •      Relégation en D3

en diminution : Relégué en 2010-11 en provenance de D1
en augmentation : Promu en 2010-11 en provenance de D3
T1, T2, T3 : Vainqueur de la tranche concernée

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Charleroi AS Eupen Waasland-Beveren

Tableau des rencontres du championnat[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AAL ANT RBD FCB CHA DEN EUP HEI LOM OOS ROE STN TIE TUB VIS WAA WET WSW
VC Eendr. Aalst 2002 3-2 1-2 1-0 1-2 0-0 0-2 1-1 1-0 3-1 3-1 1-3 0-0 0-0 0-1 1-1 1-0 2-4
R. Antwerp FC 1-2 0-3 2-2 1-0 0-0 1-3 0-3 2-1 1-1 2-1 2-0 2-0 2-3 3-1 0-2 1-0 2-2
R. Boussu Dour 1-0 0-2 0-1 0-3 1-3 3-0 1-2 1-0 2-2 1-1 1-1 1-2 1-1 1-0 0-2 2-1 1-3
FC Brussels 0-2 1-1 1-3 2-3 2-1 3-2 2-1 2-2 1-1 0-0 2-2 4-0 4-0 1-0 1-2 1-1 0-2
Sporting Charleroi 4-1 0-3 2-2 4-2 1-0 3-0 1-1 1-0 2-2 4-0 3-1 2-1 1-2 2-0 1-0 3-0 2-0
FCV Dender EH 2-2 1-1 1-0 0-0 0-1 0-0 1-2 0-1 1-2 2-3 3-1 2-1 3-0 0-0 2-2 0-0 0-1
K. AS Eupen 3-3 3-0 3-2 1-0 0-1 3-2 4-1 3-2 0-0 2-0 2-1 4-0 3-0 1-0 2-1 2-0 1-1
K. SK Heist 1-3 1-0 1-1 1-2 1-2 2-2 0-0 1-1 1-0 2-2 4-3 1-2 0-0 1-1 1-2 3-0 0-0
K. Lommel United 2-0 0-1 3-2 3-1 0-2 0-0 2-2 1-2 0-2 2-1 2-0 3-1 2-0 1-0 2-1 2-1 1-1
KV Oostende 3-2 1-0 2-1 0-0 1-2 6-1 0-0 4-0 1-0 1-0 4-1 2-1 2-0 1-2 4-0 3-0 4-0
K. SV Roeselare 4-1 0-3 0-2 3-3 3-0 3-0 2-2 2-1 2-2 0-0 2-0 2-2 3-0 0-0 2-3 0-0 1-1
SK Sint-Niklaas 1-2 2-1 0-1 1-0 1-2 1-1 0-0 1-1 0-3 1-1 1-1 0-1 3-0 1-0 1-2 0-1 3-2
K. VK Tienen 1-4 1-0 1-3 1-0 0-2 1-2 1-1 1-1 1-3 0-1 3-0 2-4 0-3 4-1 1-1 1-1 0-4
AFC Tubize 1-2 0-1 4-0 2-0 2-1 1-1 1-3 2-3 3-1 0-2 2-1 1-1 1-3 0-3 1-0 1-0 1-0
R. CS Visé 0-2 1-0 5-0 1-1 2-2 1-1 1-3 4-0 1-1 1-3 1-2 2-1 1-0 4-0 1-0 1-1 2-1
Waasland-Beveren 4-1 1-0 3-2 2-1 3-1 3-1 0-1 0-3 5-0 2-0 2-1 1-1 4-0 3-1 2-0 2-0 0-0
K. Standaard Wetteren 2-0 2-1 0-2 0-4 1-1 0-0 1-1 0-3 0-3 1-2 1-1 1-2 0-1 1-3 2-4 0-2 1-0
White Star Woluwe FC 2-0 1-1 3-1 1-0 1-3 1-0 2-4 0-0 1-2 3-2 1-2 2-2 1-0 1-0 3-2 1-3 2-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
  • Le match « AFC Tubize-FC Brussels », programmé initialement le samedi 26 novembre 2011, est reporté car un des assistants-arbitres tente de se suicider peu avant le match. Le drame évité de justesse n'a aucune relation avec le football. Finalement cette partie est rejouée le 14 décembre.
  • Le match « KAS Eupen-AFC Tubize », programmé initialement le samedi 21 janvier 2012, est reporté pour cause d'intempéries. Il est joué le mercredi 25 janvier 2012.
  • Le match « Eendracht Alost-Lommel United », programmé initialement le dimanche 18 mars 2012, est reporté, après concertation entre les deux clubs, suite à l'accident d’autocar survenu à Sierre (Suisse), dans lequel dix-sept victimes sont originaires de Lommel. Il est joué le mercredi 28 mars 2012.

Classement final de la 1e période[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. AS Eupen en diminution T1 26 10 8 2 0 25 9 +16
2 R Sp. du Pays de Charleroi en diminution T2 20 10 6 2 2 22 15 +7
3 K. RS Waasland-Beveren 19 10 6 1 3 15 8 +7
4 KV Oostende 19 10 5 4 1 19 11 +8
5 K. Lommel Utd 18 10 5 3 2 14 9 +5
6 R. Antwerp FC 17 10 5 2 3 11 6 +5
7 R. CS Visé 17 10 5 2 3 13 10 +3
8 K. SV Roeselare 15 10 4 3 3 16 14 +2
9 VC Eendr. Aalst 2002 en augmentation 14 10 4 2 4 19 17 +2
10 R. White Star Woluwe FC en augmentation 14 10 4 2 4 17 17 0
11 R. Boussu Dour Borinage 14 10 4 2 4 12 15 -3
12 FCV Dender EH 12 10 3 3 4 13 15 -2
13 SK St-Niklaas en augmentation 11 10 3 2 5 13 16 -3
14 K. VK Tienen 9 10 3 0 7 14 23 -9
15 K. SK Heist 9 10 1 6 3 11 14 -3
16 FC Brussels 8 10 2 2 6 13 17 -4
17 AFC Tubize 5 10 1 2 7 4 20 -16
18 K. Standaard Wetteren 2 10 0 2 8 2 17 -15

Résumé[modifier | modifier le code]

Waasland-Beveren et l'AS Eupen prennent le meilleur départ. Finalement le club germanophone réalise une première tranche quasiment parfaite en ne concédant que deux partages. Le Sporting de Charleroi cafouille son entame de championnat. Les « Zèbres » s'inclinent deux fois et concèdent deux partages lors de six premières rencontres. Le piètre 1-1, réalisé contre Heist le 24 septembre 2011 est fatal à l'entraîneur Jos Daerden. Confié au « T2 », Tibor Balog, le groupe carolo se reprend et aligne quatre succès de rang mais termine cette première tranche six points trop courts.

Après un début encourageant (4 points sur 6), Tubize s'écroule. Auteurs d'un piètre (1 sur 24), les « Sang & Or » s'enfoncent dans le classement. Seul Wetteren fait moins bien en n'obtenant pas le moindre succès (2 partages).

Classement final de la 2e période[modifier | modifier le code]

Composé de la 11e à la 22e journée (12 matches)

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R Sp. du Pays de Charleroi en diminution T2 28 12 9 1 2 18 6 +12
2 K. AS Eupen en diminution T1 24 12 7 3 2 19 9 +10
3 KV Oostende 21 12 6 3 3 23 10 +13
4 K. RS Waasland-Beveren 21 12 6 3 3 19 18 +1
5 K. SK Heist 20 12 6 2 4 22 16 +6
6 VC Eendr. Aalst 2002 en augmentation 20 12 6 2 4 17 19 -2
7 K. Lommel Utd 19 12 5 4 3 21 14 +7
8 R. White Star Woluwe FC en augmentation 19 12 5 4 3 16 12 +4
9 R. Antwerp FC 18 12 5 3 4 16 17 -1
10 FC Brussels 16 12 4 4 4 17 16 +1
11 K. SV Roeselare 16 12 4 4 4 17 20 -3
12 R. CS Visé 14 12 4 2 6 18 17 +1
13 AFC Tubize 13 12 4 1 7 15 21 -6
14 R. Boussu Dour Borinage 11 12 3 2 7 17 23 -6
15 FCV Dender EH 11 12 1 8 3 10 12 -2
16 K. VK Tienen 10 12 2 4 6 11 22 -11
17 SK St-Niklaas en augmentation 8 12 2 2 8 14 25 -11
18 K. Standaard Wetteren 7 12 1 4 7 7 20 -13

Résumé[modifier | modifier le code]

Dominatrice depuis le début de la compétition, l'K. AS Eupen trébuche une première fois lors de la 12e journée, à Boussu Dour (3-0). Les « Pandas » encaissent mal le coup car huit jours plus tard, ils sont de nouveau défaits, à domicile cette fois (0-1), des œuvres du Sporting de Charleroi. Les « Zèbres » (bien qu'ayant été accrochés (1-1) à Wetteren, lors de la 11e journée) reviennent à la 2e place du classement général à seulement deux points des Germanophones. Suite à la 14e journée, statu quo en tête puisque, d'Eupen à Lommel, les cinq premiers enregistrent tous une victoire. À l'opposé, les trois derniers St-Nicolas, Wetteren et Tubize sont battus. Ostende et Charleroi mènent la tranche avec 10 points, soit un de plus que Lommel.

Battu à l'Antwerp (1-0), lors de la 15e journée, le Sporting Charleroi voit Ostende et Lommel United prendre les devants à la tranche, alors que le White Star revient à la hauteur des Carolos. La 16e journée, soit à mi-parcours de la 2e tranche, la défaite surprise d'Ostende à Heist (1-0), et le partage de Lommel avec Eupen (2-2) provoque un regroupement au classement distinct de la période: dix équipes se tiennent sur 3 points (de 13 à 10).

Le 10 décembre, lors de la dernière journée du premier tour, Tubize gagne pour la première fois depuis le 24/08. Il bat Charleroi sur le score de 2-1. Le mercredi suivant, les « Sang & Or » poursuivent sur leur lancée en remportant leur match de retard contre le Brussels.

Après la 18e journée, on note un sérieux regroupement en tête de la 2e tranche (pour laquelle il reste 4 journées à jouer). Ostende (accroché par le Brussels) voit Charleroi et Eupen revenir à une unité tout comme Alost, mais aussi Heist. L'Antwerp et Lommel sont à 3 points.

Le 21 décembre 2011, en match avancé de la 19e journée, Eupen s'impose nettement devant l'Antwerp (3-0) et prend la tête de la 2e période, suite au partage concédé par Ostende à Boussu Dour (2-2). Le 7 janvier 2012, le Sporting Charleroi bat Roulers et revient à la hauteur des Germanophones "au classement de la tranche". La semaine suivante, Eupen est contraint au partage à Dender. En s'imposant sur le fil au KV Ostende, Charleroi se hisse en tête du classements de la 2e période.

Lors de la 22e journée, le Sporting Charleroi ne se fait pas surprendre et s'impose à Heist (1-2), empochant du même coup la 2e période pour s'assurer au moins une place au tour final de fin de saison. Eupen ayant été accroché (1-1) à Tirlemont, les Zèbres se rapprochent à 2 points des Pandas au classement général.

Classement final de la 3e période[modifier | modifier le code]

Composé de la 23e à la 34e et dernière journée (12 matches)

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. RS Waasland-Beveren T3 28 12 9 1 2 26 8 +18
2 KV Oostende 26 12 8 2 2 19 8 +11
2 R Sp. du Pays de Charleroi en diminution T2 26 12 8 3 1 24 11 +13
4 AFC Tubize 23 12 7 2 3 17 14 +3
5 K. AS Eupen en diminution T1 18 12 4 6 2 17 16 +1
5 R. White Star Woluwe FC en augmentation 18 12 5 3 4 15 14 +1
7 R. Boussu Dour Borinage 17 12 5 2 5 12 16 -4
7 K. SK Heist 17 12 4 5 3 13 16 -3
9 K. Lommel Utd 15 12 5 0 7 14 20 -6
10 SK St-Niklaas en augmentation 15 12 3 6 3 14 13 +1
11 K. VK Tienen 14 12 4 2 6 9 16 -7
12 FC Brussels 14 12 3 5 4 14 13 +1
13 R. CS Visé 13 12 3 4 5 14 15 -1
14 VC Eendr. Aalst 2002 en augmentation 12 12 3 3 6 10 16 -6
15 FCV Dender EH 10 12 2 4 6 10 16 -6
16 K. Standaard Wetteren 9 11 2 3 6 8 16 -8
16 K. SV Roeselare 9 12 1 6 5 13 16 -3
18 R. Antwerp FC 8 11 2 2 7 11 17 -6

Résumé[modifier | modifier le code]

On ne sait si ce fut le résultat d'une décompression après le gain de la 2e tranche, mais lors de la 23e journée, Charleroi perdit des points par rapport à Eupen. Les Pandas écartèrent Waasland-Beveren (2*-1) alors ques les Zèbres furent accrochés par Boussu Dour (2-2).

Deux jours après ce partage, Abbas Bayat, l'omnipotent président du Sporting de Charleroi décida de licencier l'entraîneur Tibor Balog. Ce dernier toujours "T2" car jamais officialisé comme "T1" restait sur un excellent « 13 points sur 15 ». Ce fait provoqua la grande colère des supporters carolorégiens et augmenta encore la haine que certains vouent de longue date au président d'origine iranienne. La "saga" de déclarations tapageuses se poursuivit durant toute la semaine, soit jusqu'à la venue du club de Sint-Niklaas (entraîné par l'ancien zèbre Czerniatynski). Les fans carolos boudèrent leurs tribunes pendant 22 minutes en guise de symbole. "22" étant le nombre d'entraîneurs consommés par le président Bayat depuis son arrivée à la tête du matricule 22, dix ans auparavant. Mené, Charleroi s'imposa finalement (3-1) et fit la bonne opération en profitant du partage (0-0) d'Eupen à Heist.

Ensuite, le championnat bascula. Au 25e et 26e journées, Eupen concéda un nouveau partage (0-0) à domicile, contre le White Star ; puis s'inclina (3-2) au Brussels. Vainqueurs à Alost (1-2) et contre Wetteren (3-0), les Zèbres prirent la tête du classement avec 3 points de mieux que les Pandas.

La 27e journée vit Charleroi battre Eupen (3-0) et porter son avance à 6 unités. Ostende (qui vient d'aligner 7 victoires consécutives) est à égalité avec Eupen alors que Waasland-Beveren est distancé de 9 unités. Le statu quo en tête perdura jusqu'au soir de la 30e journée lors de laquelle Waasland, battu (1-0) à Tubize se retrouva à 12 points du leader carolo.

La 30e journée aurait pu être capitale. D'une part, Ostende fut accroché à Saint-Nicolas (1-1) mais Charleroi n'en profita pas car il se fit rejoindre à Visé (2-2). De son côté, Eupen "frôla la correctionnelle". Menés (0-3) par l'Eendracht Alost, les Germanophones revinrent sur le fil (3-3). Lors de la journée suivante, les deux premiers poursuivants des Zèbres se rencontrent.

Champion sans jouer[modifier | modifier le code]

L'issue du championnat se dessine le mercredi 11 avril 2012, lors d'une journée d'alignement (la 24e, remise précédemment). Vainqueur au Brussels (2-3), Charleroi profite du partage enregistré par ses deux derniers concurrents qui se rencontraient (0-0) et porte son avance à 8 points. Le Royal Sporting du Pays de Charleroi, qui ne joue que le lundi 16 en soirée, est "champions sans jouer", car dès le samedi 14 avril Ostende (battu 2-0 à Waasland) et Eupen (qui est accroché 1-1 à Wetteren) ne peuvent mathématiquement plus les dépasser. À ce moment, il reste une dernière incertitude, la "licence" obligatoire pour jouer en Division 1 sera-t-elle accordée au Zèbres ?

Mathématiquement et vertu des réglements concernant le « système de périodes », les trois équipes qualifiées pour le tour final sont: Eupen, Ostende et Waasland-Beveren. Les derniers suspenses concernent le bas de tableau pour la lutte afin d'éviter le deuxième siège descendant et celui de "barragiste".

Le vendredi 20 avril 2012, après l'appel de la première décision effectué par le club, la Commission des licences de l'Union Belge de Football accorde finalement la licence pour la Division 1 au Club du Sporting de Charleroi pour la saison 2012-2013. Après seulement une année effectuée dans l'antichambre de l'élite, le club est donc assuré de retrouver la Division 1.

Maintien[modifier | modifier le code]

Lors de la dernière journée, le 29 avril 2012, SK St-Niklaas arrache son maintien en partageant (0-0) contre Eupen. Le K. VK Tienen, vainqueur (1-2) à Boussu Dour obtient un sursis en soufflant la place de "barragiste" à Dender (auteur d'un partage 0-0) à Alost) qui se retrouve descendant direct. La victoire de Tirlemont à Boussu tient un peu du miracle. Menés dès la 2e minute, les « Sucriers » ont arraché leur succès en marquant deux buts en fin de match (82e et 85e minutes)

Les buteurs[modifier | modifier le code]

  • Statistiques générales:
    • Nombre de buts inscrits en 34 journées: 815
    • Moyennes par journée: 23,97 buts/journée
    • Moyenne par match: 2,66 buts/match)
    • 207 buteurs différents
    • Buts sur penalty: 56
    • Buts contre son camp: 16
  • Classement final:

CE CLASSEMENT NE CONCERNE QUE LA PHASE CLASSIQUE DE 34 JOURNEES

Rang Nom Nat. Équipe Buts Penalties
1e Harlem Bison Gnohéré Drapeau : France Charleroi 18 1
2e Moussa Gueye Drapeau : Sénégal Charleroi 17 2
3e Christian Santos Drapeau : Venezuela Eupen 15
4e Samy Houri Drapeau : France Brussels 15 5
5e Ioannis Masmanidis Drapeau : Allemagne Eupen 14 1
6e Janis Coppin Drapeau : Belgique Dender 14 2
Mickaël Seoudi Drapeau : France Waasland-Beveren 14 2
8e Anthony Di Lallo Drapeau : Belgique Roulers 14 3
9e Bart Webers Drapeau : Belgique Heist 13 1
10e Davy Brouwers Drapeau : Belgique Lommel 13 2
11e Jean Romaric Koffi Drapeau : Côte d'Ivoire Boussu Dour 12
Daniel Rodrigo De Oliveira Drapeau : Brésil White Star 12
13e Emmanuel Françoise Drapeau : France Visé 12 1
14e Stavros Gloutsis Drapeau : Belgique St-Niklaas 12 2
15e Raphaël Lecomte Drapeau : Belgique Visé 11
16e Hans Vanaken Drapeau : Belgique Lommel 10
Mahamadou Dissa Drapeau : Mali Ostende 10
Jamaïque Vandamme Drapeau : Belgique Ostende 10
19e Gunter Thiebaut Drapeau : Belgique Dender 10 1
20e Yohan Brouckaert Drapeau : Belgique Ostende 10 2
21e Kevin Oris [1] Drapeau : Belgique Antwerp 9
Sébastien Siani Drapeau : Cameroun FC Brussels 9
23e Hervé Onana Drapeau : Cameroun Waasland-Beveren 9 1
24e Laurent Depoître Drapeau : Belgique Alost 8
Alessandro Cerigioni Drapeau : Belgique Lommel 8
Xavier Luissint Drapeau : France Ostende 8
Papa Sene Drapeau : Sénégal Roulers 8
Arnaud Biatour Drapeau : Belgique Tirlemont 8
29e Bram Criel Drapeau : Belgique Heist 8 1
Steve Dessart Drapeau : Belgique Visé 8 1
31e Enes Saglik Drapeau : Belgique Eupen 8 2
John Tshibumbu Lungeny Drapeau : République démocratique du Congo Tubize 8 2
33e Alexandre Di Gregorio Drapeau : Belgique Tirlemont 8 5
34e Jorn Rijmenans Drapeau : Belgique Heist 7
Sven De Rechter Drapeau : Belgique Roulers 7
Diangi Matusiwa Drapeau : Angola Tirlemont 7
Benoît Ladrière Drapeau : Belgique Tubize 7
Kristof Snelders Drapeau : Belgique Waasland-Beveren 7
39e Patiyo Tambwe Drapeau : République démocratique du Congo Brussels 7 1
40e Damien Gallucci Drapeau : Belgique Alost 6
Tomasz Radzinski Drapeau : Canada Waasland-Beveren 6
42e Frédéric Brillant Drapeau : France Ostende 6 1
Jonas Vandermalière Drapeau : Belgique St-Nicolas 6 1
44e Wouter Moreels Drapeau : Belgique Alost 5
Ewen Verheyden Drapeau : Belgique Alost 5
Devann Yao Drapeau : États-Unis Boussu Dour 5
Mohamed Aoulad Drapeau : Belgique Brussels 5
Hervé Kagé Drapeau : Belgique Charleroi 5
Valentin Goffin Drapeau : Belgique Eupen 5
Yusuf Özcan Drapeau : Belgique Heist 5
Roy Meeus Drapeau : Belgique Lommel 5
Gertjan Martens Drapeau : Belgique Ostende/St-Nicolas 5
Pan Pierre Koulibaly Drapeau : Burkina Faso St-Nicolas 5
Julien Guérenne Drapeau : Belgique White Star 5
55e Chemcedine El Araichi Drapeau : Maroc Boussu 5 2
56e Patrick Amoah Drapeau : Suède White Star 5 3
57e Predrag Filipović Drapeau : Monténégro Alost 5 4
58e Jens Podevijn Drapeau : Belgique Alost 4
Benjamin Lambot Drapeau : Belgique Antwerp 4
Mehdi Hadraoui Drapeau : Belgique Boussu 4
Roméo Debefve Drapeau : Belgique Eupen 4
Thomas Stevens Drapeau : Belgique Heist 4|
Kurt Weuts Drapeau : Belgique Heist 4
Jarno Molenberghs Drapeau : Belgique Lommel 4
Cédric Guiro Drapeau : Belgique Roulers 4
Gary Ambroise Drapeau : Haïti Tubize 4
Gidéon Boateng Drapeau : Ghana Visé 4
Matteo Prandelli Drapeau : Italie Visé 4
Jurgen Cavens Drapeau : Belgique Waasland-Beveren 4
Sébastien Didier Drapeau : France Waasland-Beveren 4
Joachim Van Damme Drapeau : Belgique Waasland-Beveren 4
Davy Claessens Drapeau : Belgique Wetteren 4
Yannick Loemba Gaby Drapeau : République démocratique du Congo White Star 4
Tracy Mpati Bibuangu Drapeau : Belgique White Star 4
76e Freddy Mombongo-Dues Drapeau : République démocratique du Congo Antwerp 4 1
José Espinal Drapeau : République dominicaine Eupen 4 1
77e Frederik Declercq Drapeau : Belgique Roulers 4 2
78e 27 joueurs 3 1x 1 pen
2x 2 pen
105e 35 joueurs 2 3x 1 pen
140e 68 joueurs 1 0 pen

Buts contre leur camp[modifier | modifier le code]

16 malchanceux/ ou maladroits ont inscrit un but contre leur camp

Nom Nat. Équipe Journées Bénéficiaire
1 Rocky Peeters Drapeau : Belgique Tirlemont 4e Lommel United
2 Matan Ohayon Drapeau : Israël Charleroi 6e K. SK Heist
3 Marko Petrovic Drapeau : Serbie St-Nicolas 7e AFC Tubize
4 Toon Lenaerts Drapeau : Belgique Lommel 8e Waasland-Beveren
5 Kenny Lavaert Drapeau : Belgique Heist 9e AS Eupen
6 Davide Grassi Drapeau : Italie Brussels 10e Lommel United
7 Lanfia Camara Drapeau : Guinée White Star 10e AS Eupen
8 Cor Gillis Drapeau : Belgique Dender 10e KV Oostende
9 Steven Vandenbergh Drapeau : Belgique Tirlemont 10e SK St-Niklaas
10 Mijusko Bojovic Drapeau : Monténégro Charleroi 11e Standaard Wetteren
11 Damir Mirvic Drapeau : Bosnie-Herzégovine Visé 11e White Star
12 Razak Bengali Drapeau : Côte d'Ivoire Dender 11e Waasland-Beveren'
13 Wouter Hias Drapeau : Belgique Tirlemont 20e Standaard Wetteren
14 Karel De Smed Drapeau : Belgique Antwerp 28e Boussu Dour
15 Grégory Grisez Drapeau : Belgique Visé 30e Charleroi
16 William Dutoit Drapeau : France Boussu Dour 33e AFC Tubize

Tour final[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) WAA EUP WES OOS
1 K. RS Waasland-Beveren 16 6 5 1 0 14 5 +9 Waasland-Beveren 2-0 3-1 4-1
2 K. AS Eupen 10 6 3 1 2 8 7 +1 Eupen 1-2 2-1 1-0
3 K. VC Westerlo 5 6 1 2 3 9 9 0 Westerlo 1-2 1-1 5-1
4 KV Oostende 2 6 0 2 4 4 14 -10 Oostende 1-1 1-3 0-0

Leader du tour final journée par journée[modifier | modifier le code]

Waasland-Beveren


Promotions et relégations pour 2012-2013[modifier | modifier le code]

Sont relégués en D3 :

Sont promus en D2 :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En janvier 2012, Kevin Oris quitte l'Antwerp pour Daejeon Citizen, club de 1e division en Corée du Sud.