Cameron Meyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meyer.
Cameron Meyer
Image illustrative de l'article Cameron Meyer
Cameron Meyer lors du Tour de France 2013
Informations
Nom Meyer
Prénom Cameron
Date de naissance 11 janvier 1988 (26 ans)
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Équipe actuelle Orica-GreenEDGE
Spécialité pistard, rouleur
Équipe professionnelle
2007-2008
2009-2010
2011
01.2012-04.2012
05.2012-
Southaustralia.com-AIS
Garmin-Transitions
Garmin-Cervélo
GreenEDGE
Orica-GreenEDGE
Principales victoires
9 Championnats

Jersey rainbow.svg Champion du monde de course aux points 2009, 2010 et 2012
Jersey rainbow.svg Champion du monde de poursuite par équipes 2010
Jersey rainbow.svg Champion du monde de l'américaine 2010 et 2011
MaillotAustralia.PNG Champion d'Australie du contre-la-montre 2010 et 2011
médaille d'or, Océanie Champion d'Océanie sur route 2013
1 course par étapes

Tour Down Under 2011

Cameron Meyer (né le 11 janvier 1988 à Viveash (en), dans la banlieue de Perth) est un coureur cycliste australien, membre de l'équipe Orica-GreenEDGE. Spécialiste de la piste, il a notamment été triple champion du monde de la course aux points (2009, 2010 et 2012) et de l'américaine (en 2010 et 2011), et champion du monde de poursuite par équipes (2010).

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste de la piste, Cameron Meyer a notamment été 3 fois champion du monde juniors en 2006, en poursuite par équipe et individuelle et à l'américaine. Trois ans plus tard, il devient Champion du monde de la course aux points. Il conserve son titre en 2010 à Copenhague.

Il est le frère de Travis Meyer, également cycliste et ancien champion du monde juniors sur piste. En janvier 2010, il remporte le titre de Champion d'Australie du contre-la-montre, tandis que son frère gagne le titre en ligne.

Pour la saison 2009, il signe dans l'équipe américaine Garmin-Transitions. Il participe entre autres à son premier grand tour, le Tour d'Italie, qu'il abandonne à la 14e étape.

En 2010, il remporte trois titres de champion du monde sur piste à Ballerup au Danemark. Il remporte pour la deuxième année la course aux points, puis la poursuite par équipes face à la Grande-Bretagne et l'américaine avec Leigh Howard. Il remporte par la suite deux titres aux Jeux du Commonwealth et deux autres aux championnats d'Océanie sur piste. Grâce à cette saison, où il est aussi devenu champion d'Australie du contre-la-montre sur route, il est élu « Coureur cycliste australien de l'année » et meilleur pistard[1].

Début 2011, il gagne pour la seconde fois consécutive le championnat d'Australie du contre-la-montre[2]. Il participe ensuite au Tour Down Under où il remporte la 4e étape devant le Belge Thomas De Gendt et porte le maillot de leader après cette victoire. Au terme de la sixième étape, il remporte la course devant Matthew Goss et Ben Swift et devient le premier leader de l'UCI World Tour.

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Pruszkow 2009
    • Jersey rainbow.svg Champion du monde de la course aux points
    • médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de l'américaine
    • médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de la poursuite par équipes
  • Ballerup 2010
  • Apeldoorn 2011
    • Jersey rainbow.svg Champion du monde de l'américaine (avec Leigh Howard)
    • médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de la course aux points
    • 7e du scratch
  • Melbourne 2012
    • Jersey rainbow.svg Champion du monde de la course aux points
    • médaille de bronze, Coupe du Monde Médaillé de bronze de l'américaine

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2006-2007
    • 1er de la course aux points à Los Angeles
  • 2007-2008
    • 1er de la course aux points à Los Angeles
    • 3e de la course aux points à Pékin
    • 3e de la course aux points à Sydney
    • 3e de la poursuite par équipes à Copenhague

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

  • New Delhi 2010
    • médaille d'or Médaillé d'or de la course aux points
    • médaille d'or Médaillé d'or du scratch

Championnats d'Océanie[modifier | modifier le code]

  • 2007
    • médaille d'or, Océanie Champion d'Océanie de la course aux points
    • médaille d'or, Océanie Champion d'Océanie de la poursuite par équipes
    • médaille d'argent, Océanie Médaillé d'argent de l'américaine
  • 2008
    • médaille d'or, Océanie Champion d'Océanie de la course aux points

Championnats d'Australie[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 2013 : 130e, vainqueur de la 4e étape (contre-la-montre par équipes)

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Trophée Sir Hubert Opperman en 2010[3]
  • Cycliste sur piste australien de l'année en 2007, 2008, 2009, 2010[4]
  • Cycliste sur piste junior australien de l'année en 2006[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cameron Meyer named Australian cyclist of the year
  2. Cameron Meyer remet ça sur cyclismactu, le 11 janvier 2011
  3. « Sir Hubert Opperman Trophy and 'Oppy Medal' », sur cycling.org.au (consulté le 23 juillet 2012)
  4. a et b « Male Cyclist of the Year Awards », sur cycling.org.au (consulté le 23 juillet 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :