Ben Swift

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Swift.
Ben Swift
Image illustrative de l'article Ben Swift
Ben Swift Lors du Tour de Romandie 2011
Informations
Nom Ben Swift
Date de naissance 5 novembre 1987 (26 ans)
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Équipe actuelle Sky
Spécialité Sprinteur
Équipe amateur
2006
2007
2008
Recycling.co.uk-SIS
Olympic Academy
100% Me
Équipe professionnelle
08.2007-12.2007
2009
2010-
Barloworld (stagiaire)
Katusha
Sky
Principales victoires
Jersey rainbow.svg Champion du monde de scratch

Benjamin Ian (Ben) Swift (né le 5 novembre 1987 à Rotherham en Angleterre) est un coureur cycliste britannique. Il est professionnel depuis 2009, membre de l'équipe Sky et fait carrière sur route et sur piste. Sur piste, il a notamment remporté le championnat du monde de scratch en 2012. Sur route, il est spécialiste du sprint et a remporté entre autres des étapes du Tour Down Under, du Tour de Romandie, du Tour de Pologne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Champion de Grande-Bretagne de la course aux points juniors en 2004, il intègre cette année-là l'équipe de Grande-Bretagne[1]. En 2005, il devient champion du monde de poursuite en juniors.

En 2007, il est champion d'Europe de poursuite par équipes dans la catégorie des moins de 23 ans, avec Peter Kennaugh, Jonathan Bellis et Steven Burke. Il est engagé comme stagiaire par l'équipe Barloworld pour la fin de saison sur route.

En 2008, il remporte la Coppa della Pace et se classe quatrième du championnat d'Europe sur route. Avec Jonathan Bellis, Steve Cummings et Roger Hammond, il forme l'équipe représentant la Grande-Bretagne lors de la course en ligne des Jeux olympiques, qu'il ne termine pas. En fin de saison, il se classe quatrième du championnat du monde espoirs.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Ben Swift en 2009

Ben Swift devient cycliste professionnel en 2009 dans l'équipe russe Katusha. Il dispute avec cette équipe son premier grand tour, le Tour d'Italie. Il est troisième de la deuxième étape, battu au sprint par Alessandro Petacchi et Mark Cavendish. Il remporte cette année-là une étape du Tour de Grande-Bretagne. En fin de saison, il fait partie de l'équipe de Grande-Bretagne lors du championnat du monde sur route à Mendrisio, en Suisse.

En 2010, il est recruté par la nouvelle équipe britannique Sky. Fin mars, il participe aux championnats du monde sur piste au Danemark et y obtient la médaille d'argent en poursuite par équipes, avec Andrew Tennant, Edward Clancy et Steven Burke. En mai, il apporte à Sky sa première victoire finale sur une course par étapes, en gagnant le Tour de Picardie. Fin août, il dispute le Tour d'Espagne. Malade, il abandonne dès la troisième étape. Le reste de l'équipe quitte la course à la fin de la première semaine, après la mort d'un de ses soigneurs, victime d'une septicémie[2],[3].

En 2011, Swift remporte en début de saison les deuxième et sixième étapes du Tour Down Under, et termine alors troisième du classement général de cette course, derrière les Australiens Cameron Meyer et Matthew Goss. Au printemps, il est vainqueur d'étapes du Tour de Castille-et-León, du Tour de Romandie et du Tour de Californie. En juillet, il dispute son premier Tour de France.

En 2012, il dispute en avril les championnats du monde sur piste à Melbourne, en Australie. Il y devient champion du monde du scratch, et obtient la médaille d'argent de la course aux points et de l'américaine, pour laquelle il est associé à Geraint Thomas. Il ne fait en revanche par partie de l'équipe de poursuite par équipes, qui s'impose en battant le record du monde. Il renonce alors à ses espoirs de participation aux Jeux olympiques avec cette équipe et reporte ses ambitions sur la route[4]. Il est sélectionné par Sky pour disputer le Tour d'Italie aux côtés de Mark Cavendish, mais doit y renoncer après s'être blessé à l'épaule en tombant à l'entraînement[5]. Deuxième et troisième d'étape du Tour de Luxembourg et du Tour de Suisse en juin, il se classe quatrième du championnat de Grande-Bretagne sur route, remporté par son coéquipier Ian Stannard. Non-retenu pour le Tour de France qui voit la victoire de Bradley Wiggins, il remporte en juillet deux étapes ainsi que le classement par points du Tour de Pologne. Il n'est pas sélectionné en équipe de Grande-Bretagne pour les Jeux olympiques. Au Tour d'Espagne, il est le sprinter de l'équipe Sky et espère décrocher une première victoire sur un grand tour, tout en étant équiper de Christopher Froome, un des favoris pour la victoire finale[6]. Il est troisième de la deuxième étape, battu au sprint par John Degenkolb et Allan Davis, et deuxième de la dix-huitième étape, derrière Daniele Bennati. Il dispute ensuite la course en ligne des championnats du monde, au service du leader John Tiernan-Locke, révélation britannique de la saison[7]. Celui-ci prend la 19e place tandis que Swift est 60e.

Initialement présélectionné pour la course en ligne des championnats du monde 2014[8], il est finalement retenu pour cette épreuve[9].

Palmarès sur route et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès par années[modifier | modifier le code]

Résultats dans les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2014
UCI World Tour 59e[10]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Vienne 2005 (juniors)
    • Jersey rainbow.svg Champion du monde de poursuite juniors
    • médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de la poursuite par équipes
  • Ballerup 2010
    • médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de la poursuite par équipes
  • Melbourne 2012
    • Jersey rainbow.svg Champion du monde du scratch
    • médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de la course aux points
    • médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de l'américaine

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2006-2007
    • 3e de la poursuite par équipes à Manchester

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats de Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Royaume-Uni Champion de Grande-Bretagne de la course aux points juniors : 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ben Swift », sur britishcycling.org.uk (consulté le 27 septembre 2012)
  2. (en) « Team Sky withdraws from Vuelta a Espana », sur cyclingnews.com,‎ 4 septembre 2010 (consulté le 27 septembre 2012)
  3. (en) « Augustyn and Swift abandon Vuelta as illness strikes Sky », sur cyclingnews.com,‎ 31 août 2010 (consulté le 27 septembre 2012)
  4. (en) « Swift to focus on cycling road race at London 2012 Olympics », sur cyclingnews.com,‎ 28 avril 2012 (consulté le 27 septembre 2012)
  5. (en) « Swift out, Hunt in Team Sky's Giro d'Italia team », sur cyclingnews.com,‎ 3 mai 2012 (consulté le 27 septembre 2012)
  6. (en) « Swift looking for first grand tour stage victory at Vuelta », sur cyclingnews.com,‎ 15 août 2012 (consulté le 27 septembre 2012)
  7. (en) « Tiernan-Locke steps up to lead British team at Worlds », sur cyclingnews.com,‎ 23 septembre 2012 (consulté le 26 septembre 2012)
  8. (en) « Froome, Wiggins and Millar make British Cycling long list for Worlds », sur cyclingnews.com,‎ 4 septembre 2014
  9. « Championnats du monde : David Millar capitaine des Britanniques pour sa dernière course », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 17 septembre 2014
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 24 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :