Poursuite par équipes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La poursuite par équipes est une compétition de cyclisme sur piste opposant deux équipes prenant le départ en deux points opposés de la piste. Est déclarée vainqueur l'équipe qui rejoint l'autre équipe ou celle qui enregistre le meilleur temps.

Les règles[modifier | modifier le code]

Les règles sont semblables à celles de la poursuite individuelle. L'épreuve pour hommes se déroule sur quatre kilomètres avec des équipes de quatre coureurs. L'épreuve pour femmes se déroule depuis 2013 par équipes de 4 coureuses sur quatre kilomètres. À l'arrivée, le classement s'effectue sur le troisième homme et la troisième femme. Sur les pistes de moins de 400 mètres, chaque équipe courra seule contre la montre. Sur les autres pistes, les commissaires mettront en présence chaque fois deux équipes supposées de la même valeur, sans pour autant opposer les deux supposées meilleures.

La poussette entre équipiers est absolument interdite sous peine de disqualification de l'équipe en séries qualificatives et de déclassement lors du premier tour de compétition. Lors des finales, l'équipe en question perd sa finale.

Il est organisé des séries qualificatives pour rechercher les meilleures équipes.

Avant juin 2014, les compétitions se déroulent en deux phases :

  1. les séries qualificatives qui désignent les 4 meilleurs équipes sur base du temps réalisé ;
  2. les finales[1]

Depuis juin 2014, la compétition est organisée sur trois phases :

  1. les séries qualificatives qui désignent les huit meilleurs équipes sur base du temps réalisé ;
  2. les 8 équipes ayant réalisé les meilleurs temps lors des séries qualificatives sont opposées lors du premier tour de compétition[2]
  3. les finales[3]

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Palmarès des championnats du monde : Masculin et Féminin.

Le championnat du monde masculin est disputé depuis 1962 chez les hommes. L'Allemagne a remporté 16 titres.

Une épreuve féminine a été introduite aux championnats du monde 2008.

Le record du monde de la discipline a été établi pour les hommes le 4 avril 2012 aux championnat du monde sur piste 2012 à Melbourne par l'équipe de Grande-Bretagne composée de Edward Clancy, Steven Burke, Geraint Thomas et Peter Kennaugh avec un temps de 3 minutes 53 secondes et 295 millièmes[4]. Les britanniques détiennent le record chez les femmes sur 3 000 mètres en 3 minutes 14 secondes et 51 millièmes (disputé par équipes de trois coureuses) et sur 4 000 mètres en 4 minutes 19 secondes 604 millièmes (disputé par équipes de quatre coureuses) .

En 2012, la poursuite par équipes féminine fait son apparition au programme olympique. La poursuite par équipes masculine est une discipline olympique depuis 1908.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les équipes ayant réalisé les deux meilleurs temps disputent la finale pour les première et deuxième places. Un match pour la 3e place oppose les troisième et quatrième temps.
  2. L'équipe ayant obtenu le 6e meilleur temps contre celle ayant obtenu le 7e meilleur temps. L'équipe ayant obtenu le 5e meilleur temps contre celle ayant obtenu le 8e meilleur temps. L'équipe ayant obtenu le 2e meilleur temps contre celle ayant obtenu le 3e meilleur temps. L'équipe ayant obtenu le meilleur temps contre celle ayant obtenu le 4e meilleur temps.
  3. Les gagnants des deux dernières manches du premier tour de compétition disputent la finale pour les premières et deuxièmes places. Les 6 équipes restantes seront classées selon leur temps réalisé dans le premier tour de compétition et disputent les finales comme suit : Les deux meilleurs temps disputent la finale pour les 3e et 4e places. Les deux prochains meilleurs temps disputent la finale pour les 5e et 6e places. Les deux derniers temps disputent la finale pour les 7e et 8e places.
  4. « Piste - Records », sur uci.ch (consulté le 8 juillet 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]