Cătălin Predoiu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cătălin Predoiu
Fonctions
Premier ministre roumain
(par intérim)
69 février 2012
(3 jours)
Président Traian Băsescu
Législature 6e législature
Prédécesseur Emil Boc
Successeur Mihai Răzvan Ungureanu
Ministre de la Justice
29 février 20087 mai 2012
Premier ministre Călin Popescu-Tăriceanu
Emil Boc
Lui-même (intérim)
Mihai Răzvan Ungureanu
Gouvernement Tăriceanu II
Boc I et II
Ungureanu
Prédécesseur Tudor Chiuariu
Teodor Meleşcanu (intérim)
Successeur Titus Corlățean
Biographie
Nom de naissance Cătălin Marian Predoiu
Date de naissance 27 août 1968 (46 ans)
Lieu de naissance  Buzău (Roumanie)
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université de Bucarest
Profession Avocat
Professeur

Cătălin Predoiu
Premiers ministres roumains

Cătălin Marian Predoiu, né le 27 août 1968 à Buzău, est un avocat et homme politique roumain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et activité professionnel[modifier | modifier le code]

Licencié en droit de l'université de Bucarest en 1991, il devient alors avocat, et fonde quatre ans plus tard son propre cabinet. À partir de 1997, il mène en parallèle une activité d'enseignement du droit commercial à l'université de Bucarest, et en 2004, il obtient un doctorat de droit constitutionnel à l'université de Caen, mention summa cum laude. Il cesse d'enseigner en 2007.

Ministre de la Justice de Roumanie[modifier | modifier le code]

Il est nommé ministre de la Justice le 29 février 2008, dans le gouvernement du libéral Călin Popescu-Tăriceanu, et reconduit le 22 décembre suivant dans celui du conservateur Emil Boc. Il sera chargé, entre octobre et décembre 2009, de l'intérim du ministère des Affaires étrangères.

Premier ministre par intérim[modifier | modifier le code]

Le 6 février 2012 Emil Boc remet la démission de son gouvernement au président Traian Basescu, ce dernier nomme alors Cătălin Predoiu Premier ministre par intérim. Remplacé par Mihai Răzvan Ungureanu dès le 9 février, il est reconduit au ministère de la Justice.

Le 7 mai, Titus Corlățean lui succède.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]