Gabriel Oprea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gabriel Oprea
Image illustrative de l'article Gabriel Oprea
Fonctions
Ministre de l'intérieur
4 mars 2014
Premier ministre Victor Ponta
Gouvernement Ponta III
Prédécesseur Radu Stroe
22 décembre 200812 janvier 2009
Premier ministre Emil Boc
Gouvernement Boc I
Prédécesseur Vasile Blaga
Successeur Liviu Dragnea
Vice premier-ministre
21 décembre 2012
Premier ministre Victor Ponta
Gouvernement Ponta II, III
Ministre de la défense
23 décembre 20097 mai 2012
Premier ministre Emil Boc
Mihai Răzvan Ungureanu
Gouvernement Boc II
Ungureanu
Prédécesseur Mihai Stanișoară
Successeur Corneliu Dobriţoiu
Député d'Ilflov
En fonction depuis le 2004
Biographie
Date de naissance 1er janvier 1961 (53 ans)
Lieu de naissance Fundulea Drapeau : Roumanie Roumanie
Nationalité Roumaine
Parti politique PSD (2003-2009)
UNPR
Diplômé de Université de Bucarest
Profession Militaire

Gabriel Oprea

Gabriel Oprea, né le 1er janvier 1961 à Fundulea, est un homme politique roumain, membre de l'Union nationale pour le progrès de la Roumanie (UNPR) et ayant appartenu au Parti social-démocrate (PSD).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de haut fonctionnaire[modifier | modifier le code]

Officier de l'armée roumaine à partir de 1983, il devient officier de justice militaire sept ans plus tard, après avoir obtenu un diplôme de droit à l'université de Bucarest. En 2001, il est nommé directeur de l'agence nationale des réserves de l'État (ANRS), avec rang de secrétaire d'État, puis préfet de Bucarest en 2002.

Ministre à deux reprises[modifier | modifier le code]

Il adhère au PSD en 2003, et est nommé ministre délégué à l'Administration publique, auprès du ministre de l'Intérieur, le 19 juin, dans le gouvernement dirigé par Adrian Năstase. Élu à la Chambre des députés en 2004, il revient au gouvernement le 22 décembre 2008, après les élections législatives, en tant que ministre de l'Administration et de l'Intérieur de la « grande coalition » dirigée par le démocrate-libéral Emil Boc. Il est remplacé dès le 12 janvier 2009, sur décision du PSD.

La scission du PSD[modifier | modifier le code]

Les sociaux-démocrates ayant fini par quitter le gouvernement, ils soutiennent une motion de censure de l'opposition, qui est adoptée le 13 octobre par le Parlement. Boc parvient toutefois à former une alliance avec le parti de la minorité hongroise, et nomme un nouveau gouvernement le 23 décembre, dans lequel Gabriel Oprea est ministre de la Défense nationale. En 2010, il fonde l'UNPR, avec des dissidents du PSD, et en devient président exécutif.

De l'opposition à la réconciliation[modifier | modifier le code]

Reconduit par Mihai Răzvan Ungureanu le 9 février 2012, il est remplacé le 7 mai par Corneliu Dobriţoiu. Dans le cadre de la préparation des élections législatives du 9 décembre suivant, l'UNPR passe un accord avec le PSD pour former l'Alliance de centre-gauche (ACS), composante de l'Union sociale-libérale (USL), prélude à la réunion des deux partis.

À la suite de la large victoire de l'USL, il devient, le 21 décembre, Vice-Premier ministre du deuxième gouvernement de Victor Ponta, ainsi que Ministre de l'Intérieur à partir du 4 mars 2014[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]