Buck Clayton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Buck Clayton

Description de l'image  BuckClayton.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Wilbur Dorsey Clayton
Naissance 12 novembre 1911
Parsons, États-Unis
Décès 8 décembre 1991 (à 80 ans)
New York, États-Unis
Activité principale Trompettiste, arrangeur, chef d'orchestre
Genre musical Jazz
Instruments Trompette

Wilbur Dorsey Clayton dit Buck Clayton, né le 12 novembre 1911 à Parsons et mort le 8 décembre 1991 à New York, est un trompettiste, arrangeur et chef d'orchestre de jazz américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buck Clayton débute dans des orchestres de danse, puis travaille à Shanghai de 1934 à 1936 avec Teddy Weatherford (en). De retour aux États-Unis, il joue dans l'orchestre de Count Basie jusqu'en 1943. Après un séjour dans l'armée américaine de 1943 à 1946, il participe plusieurs fois aux tournées des concerts Jazz at the Philharmonic, se produit en Europe en 1949 et 1953, joue dans le quartet de Joe Bushkin (1951-1953) et joue ensuite à New York à la tête d'une petite formation. Il revient en Europe avec son propre groupe en 1959, 1961 et 1965. Il dirige pour la dernière fois son Swing Bang au 8e festival de Gordes (Vaucluse) le 18 juillet 1991. Il fait partie des très grands solistes du middle jazz[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Enregistrements avec Count Basie[modifier | modifier le code]

  • Swinging At The Daisy Chain (1937)
  • Good Morning Blues (1937)
  • Topsy (1937)
  • Dickie's Dream (1939)
  • Goin' To Chicago (1941)
  • Fiesta In Blue (1941)
  • Sugar Blue (1942)
  • Bugle Blues (1942)
  • Royal Garden Blues (1942)

Autres enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Way Down Yonder In New Orleans (avec The Kansas City Six, 1938)
  • I Got Rhythm (avec le J.A.T.P., 1946)
  • Back To Buck (1946-1949)
  • Night Life In Pompei (avec Earl Hines, 1949)
  • Rhythm Business (1949)
  • Blues In First (1949)
  • Lazy River (1953)
  • The Huckle-Buck (1953)
  • Robbins' Nest (1953)
  • How Hi The Fi (1954)
  • The Benny Goodman Story (avec Benny Goodman, 1955)
  • Jazz Spectacular (avec Frankie Laine, 1956
  • Carnegie Hall Concert (avec Billie Holiday, 1956)
  • After Hours (1956)
  • Buckin' The Blues (1957)
  • Olympia Concert (1961)
  • Baden-Switzerland (1966)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grand Larousse encyclopédique en dix volumes, t. 1er supplément, Paris, Larousse,‎ 1968, 12000 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :