Grand Larousse encyclopédique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Larousse encyclopédique
Genre Dictionnaire encyclopédique
Pays d'origine Drapeau de la France France
Lieu de parution Paris
Éditeur Larousse
Date de parution 1960 - 1964
Type de média 10 volumes

Le Grand Larousse encyclopédique (de son nom complet Grand Larousse encyclopédique en dix volumes) est un dictionnaire encyclopédique en français, édité par Larousse, et dont la publication s'est étalée entre février 1960 et août 1964, abstraction faite des deux suppléments ultérieurs.

Il s'agit donc à la fois d'un dictionnaire, axé sur l'étude et la présentation des mots de la langue française, et d'une encyclopédie, tournée vers la revue des différentes branches du savoir.

Elle existe en trois versions : Prestige, Intégrale et Essentielle. L'édition Prestige compte 150 000 articles et 12 000 fichiers médias.

Description[modifier | modifier le code]

Tome Pages Premier
article
Dernier
article
Articles Illustrations
(noir et blanc)
Cartes
(noir et blanc)
Pages en
couleurs
Date
1 960 XXI A Bauernfeld
(Eduard von)
14 843 2 155 96 28 février 1960
2 960 XXII Bauffe ou Baufe Chéry
(Philippe)
14 962 3 094 82 26 août 1960
3 960 XX Chesapeake Desèze ou De Sèze
(Romain, comte)
14 590 2 831 83 34 février 1961
4 1 012 XXVII Desfontaines
(Jean)
Filao 15 772 3 051 93 28 juillet 1961
5 1 006 XXX Filardeau Hydrazotoluène
16 223 3 386 170 32 février 1962
6 1 010 XXXI Hydre Malhonnêteté 18 341 3 459 137 36 juillet 1962
7 1 012 XXXVIII Mali Orly
(aéroport d')
16 671 3 535 112 38 février 1963
8 1 018 XXXIV Ormaie ou Ormoie Ralstonite 17 627 3 378 103 28 juillet 1963
9 1 024 XXXV Ram Streuvels (Frank
Lateur, dit Stijn)
17 923 3 187 86 32 février 1964
10 1 032 XXVI Striage Zythum ou Zython 18 318 3 382 96 32 juillet 1964
Totaux 9 994 + 284     165 270 31 458 1 058 314 1960-1964
1er
supplément
918 CVI A Zygène 12 801 1 940 68 32 août 1968
2e
supplément
non paginé  ? A Zymogène 11 541 1 756 61 64 1975

Équipe « technique »[modifier | modifier le code]

  • Direction de la publication : Étienne Gillon, Jacques Hollier-Larousse, Jean Ibos-Augé, Claude Moreau, Jean-Louis Moreau
  • Secrétariat général : Claude Dubois (avec le titre de « rédacteur en chef des dictionnaires encyclopédiques (section française) »)
    • assisté de 21 collaborateurs au secrétariat général et 4 collaboratrices au secrétariat
  • Chef des services de correction : Adolphe V. Thomas
    • assisté de 8 collaborateurs à la correction-révision
  • Chef du service de documentation iconographique : Jean Billon
    • assisté de 5 collaborateurs
  • Chef du service cartographique : Jean Barbier
    • assisté de 8 collaborateurs
  • Chef du service de dessin : André-Maurice Tamagno
  • Chef du service photographique : André Laporte
    • assisté de 6 collaborateurs

La liste des collaborateurs « extérieurs » réunit 790 noms, parmi lesquels certains sont notables 40 ans après la publication de l'ouvrage. Citons par exemple :

François Albert-Buisson, Paul Belmondo, Marc Boegner, Yves Brayer, Jérôme Carcopino, René Cassin, Jacques Chastenet, Jacques-Yves Cousteau, Christiane Desroches Noblecourt, Georges Duby, Albert Ducrocq, Georges Duhamel, René Dumont, André François-Poncet, Max Gallo, Pierre Gaxotte, Jean Guitton, Émile Henriot, Mariel Jean-Brunhes Delamarre, Frédéric Joliot-Curie, Didier Julia, Jacob Kaplan, Yves Lacoste, Louis Leprince-Ringuet, André Leroi-Gourhan, Antoine de Lévis-Mirepoix, André Maurois, Maurice Nadeau, Louis Pasteur Vallery-Radot, Régine Pernoud, Auguste Piccard, René Rémond, Jules Romains, Jean Rostand, Claude Santelli, Alfred Sauvy, Haroun Tazieff, Elsa Triolet, Maxime Weygand ...

Sur Internet[modifier | modifier le code]

À partir de mai 2008, Larousse propose en ligne de nombreux contenus encyclopédiques[1],[2] dans le but de rivaliser avec la Wikipédia en français[3]. Les articles et illustration provenant des équipes de Larousse sont présentés distinctement des contenus apportés par des internautes volontaires. Sur cette dernière plateforme, chaque auteur a le contrôle de ses articles, qu'il peut retirer. L'espace contributif est supprimé en 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]