Bimota SB8

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bimota SB8
Bimota SB8R.JPG
Bimota SB8R
Constructeur Drapeau : Italie Bimota
Années de production 1998 - 2000 et 2004 - 2006
Prix à sa sortie 21 700
Type Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en V à 90°, 4 temps refroidissement liquide
Distribution 2 act, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée 996 cm³ (98 x 66 mm)
Puissance maximale 135 ch à 9 500 tr/min
Couple maximal 10,8 mkg à 7 500 tr/min
Alimentation injection électronique ∅ 59 mm
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission par chaîne
Cadre, suspensions et freinage
Cadre périmétrique
Suspension avant (débattement) fourche télescopique inversée ∅ 46 mm (120 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur (130 mm)
Frein avant 2 disques ∅ 320 mm
Frein arrière 1 disque ∅ 230 mm
Poids et dimensions
Empattement 1 395 mm
Hauteur de selle 810 mm
Poids à sec 178 kg
Réservoir (réserve) 20 litres (5 litres)

La SB8 est un modèle de motocyclette du constructeur italien Bimota.

La SB8R apparaît lors du salon de la moto de Milan en 1997. Elle est l'œuvre de l'ingénieur Pier Luigi Marconi. Cette machine avait pour objectif de permettre à l'usine de Rimini de s'engager en championnat du monde de Superbike.

Le moteur provient de la Suzuki TL1000R. C'est un bicylindre en V ouvert à 90°, quatre temps à refroidissement liquide. Il développe 135 ch à 9 500 tr/min pour un couple de 10 8 mkg à 7 500 tr/min.

Le cadre est de type périmétrique en aluminium. La partie arrière des longerons où est ancré le bras oscillant est en fibre de carbone. Cette configuration permet d'accroitre la rigidité et de gagner en légèreté.

SB8R Special, avec ses pièces anodisées or

La fourche télescopique inversée de 46 mm de diamètre est estampillée Païoli, tandis que le monoamortisseur provient du catalogue Öhlins. Il est ajustable en précharge et compression.

Le freinage est assuré par Brembo, avec, à l'avant, deux disques de 320 mm de diamètre, pincés par des étriers à quatre pistons, et à l'arrière, un unique disque de 230 mm de diamètre associé à un étrier double piston.

L'angle de chasse est ajustable et peut varié de 22,9 à 23,9°.

Les jantes en aluminium sont signées Antera. La selle est autoporteuse. Les silencieux d'échappement sont en acier inoxydable.

Elle était vendue en Italie 42 000 000 lires, soit environ 21 700 Euros[1].

Pour 2 290 € supplémentaires, Bimota propose la SB8RS (S pour Special), série limitée à 150 exemplaires sur commande. De la versions standard, elle ajoute une couronne et des repose-pieds réglables en aluminium anodisés or. La carrosserie est en fibre de carbone à l'exception de la partie centrale du carénage, entre la tête de fourche et le sabot moteur.

La SB8R était disponible en rouge et blanc, réhaussé de filets dorés. Quelques modèles étaient bleu et blanc. La SB8RS n'est sortie qu'en noir, réhaussé de filets rouge[2].

Le premier prototype, présenté en 1997, avait un double optique rond. Lors de la seconde présentation à Bologne, le bloc optique était celui qu'on lui connait, mais le haut du carénage était rouge. Sur la version produite en série il est noire[3].

La SB8R est une stricte monoplace. Néanmoins, l'usine a envisagé mais jamais concrétisé, de produire une version, nommée SB8R Biposto, biplace[4].

La SB8R est produite jusqu'en 2000, année de mise en faillite de l'usine.

La SB8K d'Anthony Gobert

Afin d'engager la SB8 en championnat mondial de Superbike, Bimota sort 150 exemplaires de la SB8K. Elle arbore une robe blanche et orange rehaussée de filets dorés.

SB8K Santa Monica

La puissance de la nouvelle SB8 est légèrement en hausse (142,6 ch à 9 750 tr/min) ce qui profite également au couple (10,75 mkg à 8 750 tr/min). Ces valeurs sont atteintes grâce à l'utilisation d'arbres à cames spéciaux et d'éléments du kit compétition Suzuki. L'empattement est réduit de 5 mm et le poids descend à 172 kg.

Tout l'habillage est en fibre de carbone. Les deux prises d'air sur la tête de fourche sont remplacées par une plus discrète. Elle est vendue 55 000 000 de lires, soit environ 28 400 [1].

Il faut attendre 2004 pour que soit relancée la production de la SB8, avec deux versions spéciale de la SB8K : Gobert et Santa Monica.

Basée sur des études et des pièces déjà existantes, la nouvelle SB8 permet de faire rentrer de l'argent et de remettre l'usine à flot sans grands frais.

Si la version Gobert possède une fourche Païoli, la Santa Monica est équipée d'un fourche Öhlins. Cette dernière utilise également des étriers de frein avant à fixation radiale, des jantes OZ Racing en aluminium.

Côté coloris, la Santa Monica arbore une livrée carbone, blanc et rouge à filets dorés. Les jantes sont dorées. La Gobert est noire, argent et rouge fluo. Sa coque de selle est frappée du numéro 501, portée par Gobert en course[5].

La Gobert était vendue 32 850 € et la Santa Monica 36 980 €. Elles disparaissent du catalogue fin 2006.

Compétition[modifier | modifier le code]

La SB8K participe au championnat du monde Superbike en 2000 pilotée par Anthony Gobert. L'usine stoppe son engagement après la sixième course. Les résultats ne sont pas probant, avec beaucoup d'abandons, et malgré une victoire dans la première course de la manche australienne.

Drapeau de l'Afrique du Sud
Kyalami
Drapeau de l'Australie
Phillip Island
Drapeau du Japon
Sugo
Drapeau du Royaume-Uni
Donington
Drapeau de l'Italie
Monza
Drapeau de l'Allemagne
Hockenheim
Drapeau de Saint-Marin
Misano
Drapeau de l'Espagne
Valencia
Drapeau des États-Unis
Laguna Seca
Drapeau de l’Union européenne
Brands Hatch
Drapeau des Pays-Bas
Assen
Drapeau de l'Allemagne
Oschersleben
Drapeau du Royaume-Uni
Brands Hatch
C1[6] C2[7] C1[8] C2[9] C1[10] C2[11] C1[12] C2[13] C1[14] C2[15] C1[16] C2[17] C1[18] C2[19] C1[20] C2[21] C1[22] C2[23] C1[24] C2[25] C1[26] C2[27] C1[28] C2[29] C1[30] C2[31]
Ab. 11 1 9 Ab. Ab. 22 Ab. Ab. Ab.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b Alan Cathcart Happy ending ?, in Motorcycle Sport & Leisure, octobre 2000, compilé par R M Clarke, in Bimota Limited Edition Extra 1991 - 2000, Brooklands Book Ltd, pages 122 à 125, ISBN 1855207095
  2. Fiche technique SB8R
  3. Giorgio Sarti, Bimota 25 Years Of Excellence, Giorgio Nada Editor. Milan, 1999 (ISBN 88-7911-198-1)
  4. Photo coque de selle SB8R Biposto
  5. Brochure officielle de la SB8K
  6. [PDF]Résultat
  7. [PDF]Résultat
  8. [PDF]Résultat
  9. [PDF]Résultat
  10. [PDF]Résultat
  11. [PDF]Résultat
  12. [PDF]Résultat
  13. [PDF]Résultat
  14. [PDF]Résultat
  15. [PDF]Résultat
  16. [PDF]Résultat
  17. [PDF]Résultat
  18. [PDF]Résultat
  19. [PDF]Résultat
  20. [PDF]Résultat
  21. [PDF]Résultat
  22. [PDF]Résultat
  23. [PDF]Résultat
  24. [PDF]Résultat
  25. [PDF]Résultat
  26. [PDF]Résultat
  27. [PDF]Résultat
  28. [PDF]Résultat
  29. [PDF]Résultat
  30. [PDF]Résultat
  31. [PDF]Résultat