Bill Doggett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bill Doggett

Description de cette image, également commentée ci-après

Bill Doggett à Mantes en 1980

Informations générales
Nom de naissance William Ballard Doggett
Naissance 16 février 1916
Drapeau des États-Unis Philadelphie, États-Unis
Décès 13 novembre 1996 (à 80 ans)
Drapeau des États-Unis New York, États-Unis
Activité principale Pianiste, organiste, arrangeur
Genre musical Jazz, rhythm and blues
Instruments Piano, orgue
Labels King Records

Bill Doggett, né le 16 février 1916 à Philadelphie (Pennsylvanie) et mort le 13 novembre 1996 à New York, est un pianiste, organiste et arrangeur de jazz et de rhythm and blues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence l'étude du piano à l'âge de huit ans. Il débute, vers 1935, dans l'orchestre de Jimmy Gorham. Fixé à New York, il forme en 1938 un groupe de musiciens, dirigé par Lucky Millinder, au sein duquel il travaille comme pianiste et arrangeur. En 1940, il enregistre ses premiers disques avec l'orchestre de Jimmy Mundy (en), puis retravaille avec Millinder jusqu'en 1942. Ensuite, jusqu'en 1944, il accompagne les Ink Spots et signe des arrangements pour Louis Armstrong, Lionel Hampton et Count Basie. Il travaille à nouveau avec Millinder en 1945, avec Willie Bryant (en) en 1946, avec Louis Jordan en 1947. À partir de 1950, il privilégie l'orgue, d'abord comme accompagnateur d'Ella Fitzgerald, puis en 1952 il forme un combo de rhythm and blues. Plus tard, en 1966, il accompagne la chanteuse (et actrice) Della Reese.

Il se produit dans divers clubs et festivals, tels que le Nice Jazz Festival et le Festival de Jazz d'Antibes Juan-les-Pins[1].

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Avec Ella Fitzgerald :

  • Cow Cow Boogie (1943),
  • Jacquet in the box (1946),
  • Smooth Sailing (1951).

Avec Louis Jourdan :

  • Tambouritza Boogie, Lemonade (1950),
  • Hot Doggett (1952),
  • Honky Tonk (1956),
  • Mister Honky Tonk (1980).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Carles, André Clergeat et Jean-Louis Comolli, Dictionnaire du Jazz, Paris, éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1994, 1383 p. (ISBN 978-2-2210-7822-8, lien OCLC?)