Aulus Gabinius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
tétradrachme d'Antioche, émise par le proconsul Aulus Gabinius. Face : Philippe; Revers : Zeus

Aulus Gabinius est un homme politique et un général romain né sans doute vers 100 av .J.-C. et mort à Salone en 47 av .J.-C..

En tant que tribun de la plèbe, il fait adopter la Lex Gabinia, qui donne à Pompée les pouvoirs extraordinaires pour lutter contre les pirates en 67 av .J.-C.. De concert avec Clodius Pulcher, alors qu'il est consul, il fait exiler Cicéron en 58 av .J.-C.. L'année suivante il est nommé proconsul en Syrie et sort vainqueur d'un affrontement avec le roi de Judée Aristobule II qu'il remplace par Hyrcan II. Puis il passe en Égypte, outrepassant les ordres du sénat romain, et rétablit le roi Ptolémée XII sur le trône en échange d'une indemnité d'environ 10 000 talents.

En Syrie, il dénonce les méthodes honteuses et usurières des publicains, qu'il livre aux populations juives et de Syrie. Il couvre les massacres de Ptolémée XII de retour au pouvoir (55 av .J.-C.) mais se voit accusé lors de son retour à Rome de concussion et de lèse-majesté publique. Sur les instances de Pompée, c'est Cicéron qui le défend mais sans parvenir à le faire acquitter du deuxième chef d'inculpation, tant les chevaliers gardent de la rancune de son action durant son mandat en Syrie. Il est alors exilé mais est rappelé par Jules César en 49 av .J.-C. et envoyé comme légat en Illyrie, où il meurt en 47 av .J.-.C.