August von Platen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
August von Platen

August von Platen, né le 24 octobre 1796 à Ansbach et mort le 5 décembre 1835 à Syracuse, est un poète lyrique allemand. Ses journaux intimes révèlent une âme passionnée éprise d'idéal et une sensibilité exacerbée.

Homosexuel, il confie à ses poèmes ses élans vers ses jeunes amis, notamment le peintre Moritz von Schwind. Ayant attaqué Heinrich Heine sur ses origines, celui-ci répondit en sous-entendant nettement les penchants de Platen. C'est ce qui explique en grande partie, l'exil du poète en Sicile, dont les mœurs étaient nettement moins austères qu'en Allemagne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sonnets vénitiens, Erlangen, 1825

Odes, épigrammes, journaux intimes, etc.