André Bizette-Lindet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Bizette-Lindet en 1930

André Bizette-Lindet, né le à Savenay et mort en 1998 à Sèvres, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève à l’École nationale supérieure des beaux-arts, Grand prix de Rome en 1930 avec sa sculpture le Lanceur de javelot, Il part à Rome, sous la houlette de Paul Landowski de 1931 à 1935.

André Bizette-Lindet a notamment réalisé les figures des portes de bronze du Musée d'art moderne de la ville de Paris en 1937, décoré le pavillon français de la Foire internationale de New York 1939-1940 et participé à la décoration de l’Ambassade de France à Ottawa en 1938. Dans la seconde partie de sa carrière, il contribuera au groupe de recherche Mur Vivant qui cherche à articuler la sculpture à l’architecture contemporaine. Son œuvre, sculptée sur une grande variété de matériaux (grès, granit, bronze, céramique..), est alors en grande partie monumentale. En 1955, il réalise le maître-autel de la cathédrale de Rouen. C'est une table de marbre vert serpentine de la Vallée d'Aoste, reposant sur les symboles des évangélistes en plomb doré. Désigné « peintre officiel de la marine », Bizette-Lindet est l'auteur d'une des fresques en haut-relief (le Fezzan) ornant le mémorial de la France combattante, sur le mont Valérien, à Suresnes.

André Bizette-Lindet, qui a passé toute sa jeunesse au Mans (Sarthe) et qui a été élève du lycée de garçons du Mans, a réalisé plusieurs sculptures pour cette ville dans les années 1950-60 : le monument à la mémoire du maréchal Leclerc (place Franklin Roosevelt), les sept statues de bronze doré représentant les arts, qui ornaient le théâtre municipal, place des Jacobins, la sculpture ornant le collège scientifique universitaire, rue Montbarbet.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(liste non exhaustive)

  • 1952 - Il crée, avec la collaboration de sa soeur Françoise, en façade du bloc E de la reconstruction d'après-guerre à Chambéry, trois bas-reliefs en céramique colorée sur le thème des saisons. L'automne n'a pas été réalisé.
  • 1953 - À la demande de l'architecte Louis Arretche, il réalise dans la cour des immeubles de l'îlot 9 à Saint Malo une série de grès émaillés ( réseau d'algues; Saint Malo évêque; St Malo sur un cétacé; Vierge sur une barque)[1]

Prix, médailles[modifier | modifier le code]

  • 1930 - Prix de Rome

Notes et références[2][modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de la ville de St Malo: Le Patrimoine contemporain.
  2. Site d'Auguste Serieys, collaborateur de Bizette-Lindet. Article sur la réalisation du calvaire de Donges, dessiné par Bizette-Lindet.