Louis Arretche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Arretche
Présentation
Nom de naissance Louis Gerald Arretche
Naissance 12 août 1905
Saint-Justin, France
Décès 20 décembre 1991 (à 85 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France France
Activité(s) Architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux
Urbaniste et urbaniste-conseil des villes de Rennes, Rouen, Cachan, Orléans, Cachan
enseignant à l'École des beaux arts
Diplôme 1937
Formation Georges Gromort
Ses élèves École des beaux arts :
Xavier Arsène-Henry, Pierre Riboulet, Gérard Thurnauer, Jean-Louis Véret, Bernard Huet, Henri Gaudin, Philippe Panerai, etc.
Œuvre
Réalisations reconstruction de Saint-Malo et de Coutances
quartier d'Orléans-la-Source
PSMV du Marais à Paris
Église Sainte-Jeanne-d'Arc de Rouen
Pont des Arts, Pont Charles-de-Gaulle
Distinctions Officier de la Légion d'honneur

Louis Gerald Arretche (12 août 1905, Saint-Justin - 20 décembre 1991, Paris) est un architecte et urbaniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève à l'École des beaux arts, il entre à l'atelier de Georges Gromort. Diplômé en 1937, il devient enseignant dans la même école où il rejoint l'atelier de son ancien maître. Il y a notamment pour étudiant : Xavier Arsène-Henry, Pierre Riboulet, Gérard Thurnauer, Jean-Louis Véret, Bernard Huet, Henri Gaudin, Philippe Panerai, Jean Castex. Après 1968, il poursuit son enseignement à l'UP3 de Versailles jusqu'en 1977.

Dans l'entre-deux-guerres, il collabore avec les architectes Michel Roux-Spitz et Roger-Henri Expert. Il est nommé architecte en chef de la reconstruction de de Coutances en 1944 et de Saint-Malo à partir du 14 mai 1947, puis architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux en 1955. Il collabore de l'après-guerre à la fin de sa vie avec l'architecte Roman Karasinsky. Il reçoit une commande publique considérable qui fait de lui l'un des architecte les plus prolifiques des Trente Glorieuses. Il est urbaniste et urbaniste conseil des villes de Rouen, Rennes, Orléans et Cachan.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Amouroux, Louis Arretche, éditions du patrimoine & Infolio, coll. « Carnets d'architectes »,‎ 2011, 192 p. (ISBN 978-2-88474-185-9)
  • Thierry Roze, Louis Arretche: 1905-1991, mémoire de DEA de l'Université Paris I, 1997.
  • « Louis Arretche : mort d'un maître », Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment, no 4600, 24 janvier 1992, p. 92-94.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La Source à vélo , site du CAUE 45.
  2. Exposition virtuelle « Retour à La Source : les premières années d'un quartier orléanais », site des archives municipales d'Orléans
  3. La passerelle reconstruite par Louis Arretche compte deux arches de moins que l'original de Louis-Alexandre de Cessart. Cette reconstruction s'apparente donc plutôt au pastiche.