Alexander Vandegrift

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexander Archer Vandegrift
Image illustrative de l'article Alexander Vandegrift

Surnom Archer
Naissance 13 mars 1887
Charlottesville, Virginie
Décès 8 mai 1973 (à 86 ans)
Bethesda, Maryland
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Grade US-O10 insignia.svg Général 4 étoiles
Années de service 19091949
Conflits Guerre des bananes
Seconde Guerre mondiale

Alexander Archer Vandegrift CB, KBE (13 mars 18878 mai 1973), fut un général dans le Corps des Marines des États-Unis. Il a mené à la victoire la 1re division de Marines lors de la première offensive terrestre de la Seconde Guerre mondiale, la bataille de Guadalcanal. Il a reçu la Médaille d'honneur pour ses batailles lors de la Campagne des îles Salomon. Vandegrift a été plus tard le 18e commandant du Corps des Marines et a été le premier Marine américain à s'élever au rang de général quatre étoiles pendant son service actif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Archer Vandegrift est né le 13 mars 1887 dans la petite ville de Charlottesville en Virginie, son père y fut architecte et entrepreneur. Le jeune Vandegrift a comme surnom "Archer" et s'intéresse au domaine militaire par ses lectures de romans historiques militaires et par les histoires de ses ancêtres qui ont combattu dans différentes guerres.

Il étudie à l'université de Virginie pendant trois ans, il remporte en 1908 son brevet d'officier dans le Corps des Marines après un concours d'une durée d'une semaine. Il devient sous-lieutenant le 22 janvier 1909.

Pendant qu'il est à l'école du Corps des Marines en 1909, il écrit un article prophétique intitulé "L'aviation, la cavalerie du futur". Plus tard alors qu'il est commandant, il sera nommé au Hogenboom Board qui commencera ses travaux sur l'utilisation des hélicoptères pour des assauts aériens.

La guerre des bananes[modifier | modifier le code]

Suivant la consigne de l'école d'officiers de marine, Port Royal (Caroline du Sud), sa première période de service est au Marine Barracks à Portsmouth au New Hampshire. En 1912 il va en service à l'étranger dans les Caraïbes, d'abord à Cuba puis au Nicaragua. Il participe au bombardement, à l'assaut et à la capture de Coyotepe au Nicaragua. Puis en 1914, il participe au combat et à l'occupation de Vera Cruz au Mexique.

Vandegrift alors au grade de capitaine

En décembre 1914, après avoir été promu lieutenant de vaisseau, il étudie au Advance Base Course au Marine Barracks à Philadelphie. Ses études terminées, il prend la mer à destination d'Haïti avec le 1er régiment des Marines et il participe à l'action contre les bandits hostiles Cacos à Le Trou et Fort Capois en Haïti.

En août 1916, il est promu au rang de capitaine et devient un membre de la police haïtienne à Port-au-Prince, il y reste jusqu'à son détachement aux États-Unis en décembre 1918. Il retourne à Haïti en juillet 1919 pour servir dans la gendarmerie en tant qu'inspecteur de police. Il est promu au rang de commandant en juin 1920.

1920-1930[modifier | modifier le code]

Le commandant Vandegrift revient aux États-Unis en avril 1923 et est assigné au Marine Barracks à MCB Quantico en Virginie. Il termine le cours d'officier supérieur du Marine Corps Schools en mai 1926. Il est ensuite transféré à la base des Marines de San Diego en Californie en tant qu'assistant au chef d'état-major.

En février 1927, il prend la mer vers la Chine où il sert en tant qu'officier instructeur et des opérations pour le 3e régiment des Marines ayant son quartier général à Tianjin. On lui ordonne de rentrer à Washington (district de Columbia) en septembre 1928, où il devient assistant chef coordonnateur au bureau du budget.

Après son service à Washington (District de Columbia), il rejoint Marine Barracks à Quantico où il devient assistant au chef d'état-major, section G-1, Fleet Marine Force (FMF). Pendant son affectation il est promu au rang de lieutenant colonel en 1934. En 1935, on lui ordonne ensuite de se rendre en Chine, le lieutenant colonel Vandegrift sert successivement en tant qu'officier supérieur et commandant du détachement des Marines à l'ambassade américaine de Pékin. Il est promu au rang de colonel en septembre 1936, le colonel Vandegrift se présente au quartier-général des Marines (HQMC) à Washington (District de Columbia) en juin 1937, où il devient secrétaire militaire du Commandant du Corps des Marines. En mars 1940, il est nommé assistant du Commandant du Corps des Marines et le mois suivant il est promu au rang de général de brigade.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Général de brigade Vandegrift, 1942, dans sa tente de commandement à Guadalcanal

Le général de brigade Vandegrift est détaché à la 1re division de Marines en novembre 1941, peu de temps avant que les États-Unis n'entrent dans la Seconde Guerre mondiale. Il est promu au rang de général de division en mars 1942 et prend la mer vers la région sud du Pacifique. Le 7 août 1942, dans les îles Salomon, il débarque la 1e division de Marines, c'est la première action offensive de grande envergure contre les Japonais, et aussi la première offensive terrestre de la Seconde Guerre mondiale. On lui décerne la Navy Cross pour son service exceptionnel, en tant que général commandant de la 1re division de Marines, pendant l'attaque sur Guadalcanal, Tulagi et Gavutu dans les îles Salomon, puis il reçoit ensuite la Médaille d'honneur pour l'occupation et la défense de ces îles du 7 août au 9 décembre 1942.

En juillet 1943, il prend le commandement du 1er corps des Marines amphibien qu'il débarque le 1er novembre 1943, pour la Bataille de la baie de l'Impératrice Augusta sur Bougainville, une île du nord des îles Salomon. Après avoir établi la première tête de pont, il renonce à son commandement et retourne à Washington (District de Columbia) en tant que commandant désigné.

Commandant du Corps des Marines[modifier | modifier le code]

Vandegrift alors commandant du Corps des Marines.

Le 1er janvier 1944, en tant que général de corps d'armée, il fait prestation de serment pour devenir le 18e commandant du Corps des Marines. Le 4 avril 1945, il est nommé général, le premier officier des Marines en service actif à atteindre le rang de général quatre étoiles.

Pendant son mandat, le Corps des Marines fait face à des menaces de l'Armée qui tente d'absorber la mission des Marines. Même si elle est sympathique aux difficultés du Corps des Marine, la Navy est prête à céder à l'Armée si cela peut empêcher la consolidation de l'aviation navale avec la force aérienne. Les discussions d'après-guerre sur la restructuration de la défense américaine ouvrent la porte à un allègement de la mission et du rôle du Corps des Marines dans cette nouvelle structure de défense. Le président Harry Truman et le général Dwight Eisenhower comptent parmi les partisans de cet allègement. Dans cette lutte de pouvoir, le Corps des Marines s'aligne au Congrès, contre l'empiètement civil inclus dans les propositions de l'Armée. Pour s'assurer de l'appui du Congrès, le commandant Vandegrift prononce le célèbre discours du "genou fléchi" le 6 mai 1946 au comité du Sénat sur les affaires navales. Il indique que

Le Corps des Marines…croit qu'il est de son plein droit que son futur soit décidé par le corps législatif qui l'a créé, rien de plus. Les sentiments ne sont pas des considérations valables pour résoudre des questions de sécurité nationale. Nous sommes fiers de ce que nous sommes et de notre passé, mais nous n'appuyons pas notre cas sur la gratitude présumée que la Nation nous doit. Le genou fléchi n'est pas une tradition de notre Corps. Si la Marine, en tant qu'homme de combat, n'a pas prouvé sa valeur après 170 ans de service, elle doit partir. Mais je crois que vous serez d'accord avec moi qu'elle a gagné le droit de partir avec dignité et honneur, pas en l'assujettissant au statut d'inutilité et de servilité que lui réserve le département de la guerre.

En 1946, on lui décerne la Navy Distinguished Service Medal pour son service exceptionnel en tant que commandant du Corps de Marines du 1er janvier 1944 au 30 juin 1946. Il quitte le service actif le 31 décembre 1947 et est mis à la retraite le 1er avril 1949. Le général est coauteur d'un livre qui fait la chronique de son service pend la Seconde Guerre mondiale : "Once a Marine: The Memoirs of General A. A. Vandegrift Commandant of the U.S. Marines in WW II." Le général Vandegrift meurt le 8 mai 1973, au centre national médical naval à Bethesda au Maryland des suites d'une longue maladie. Il est inhumé le 10 mai 1973 au cimetière national d'Arlington.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Le général Vandegrift possède un doctorat honoris causa en science militaire du collège militaire de Pennsylvanie et des doctorats honoris causa en droit des universités Harvard, Colgate, Brown, Columbia et Maryland ainsi que du John Marshall College.

En 1982, la frégate USS Vandegrift (FFG-48) est nommée en son honneur.

La principale rue qui traverse Camp Pendleton est nommée Vandegrift Blvd en son honneur.

Famille[modifier | modifier le code]

Vandegrift a épousé Mildred Strode (1886–1952) le 29 juin 1909. Ils ont eu un fils, Alexander Archer Vandegrift, Jr. (1911–1969 ), un colonel du Corps des Marines qui s'est battu pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée. Après le décès de Mildred, il a épousé Kathryn Henson (1903-1978).

Sources[modifier | modifier le code]