Beni Douala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aït Douala)
Aller à : navigation, rechercher
Beni Douala
Noms
Nom algérien بنى دوالة
Nom kabyle Larbaâ At Dwala
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Beni Douala
Président de l'APC Hadef Madjid (RCD)
Code postal 15011
Code ONS 1532
Démographie
Population 21 551 hab. (2008[1])
Densité 614 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 37′ 00″ N 4° 04′ 00″ E / 36.616667, 4.066667 ()36° 37′ 00″ Nord 4° 04′ 00″ Est / 36.616667, 4.066667 ()  
Altitude 780 m (min. : 700 m) (max. : 840 m)
Superficie 35,09 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Beni Douala

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Beni Douala

Beni Douala, ou Aït Douala (Larbaâ At Dwala لاربعة آث دوالة en kabyle), est une commune Kabyle de la wilaya de Tizi Ouzou en Algérie, située à 17 km au sud-est de Tizi Ouzou.

Aït Douala est aussi le nom que porte la tribu rattaché à la confédération des Ait Aïssi au regard de l'organisation tribale de la grande kabylie en fédération (Tamawya taqbaylit).

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Béni Douala se situe au centre de la wilaya de Tizi Ouzou. Béni Douala est située à 17 km au sud de la ville de Tizi Ouzou et à 55 km de la mer Méditerranée. Elle se trouve à une altitude d'environ 850 mètres.

Communes limitrophes de Béni Douala
Beni Aïssi Beni Aïssi Irdjen
Beni Zmenzer Béni Douala Aït Mahmoud
Souk El Thenine Tizi N'Tleta, Ouadhia Aït Mahmoud

Villages de la commune[modifier | modifier le code]

À sa création, en 1984, la commune de Beni Douala est composée des dix-huit localités suivantes[2] :

  • Aït Ali Ouali (Ait Ɛli Waɛli)
  • Aït Bou Yahia (Ath Bu Yehya)
  • Aït Bouali (Ait Bu Ɛli)
  • Aït Hellal
  • Aït Idir (Ait Yidir)
  • Ait Mesbah
  • Amsiouene
  • Beni Douala
  • Icherdiouene Oufella (Ichardiwen Oufella)
  • Taguemount Oukerrouch
  • Tamaghoucht
  • Ighil Mimoun
  • Thaboudrist
  • Thaddert Oufella
  • Thala Khelil
  • Taguemount Azouz

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de la petite ville sont le souk qui rassemblait les gens des différents villages de la région chaque mercredi de chaque semaine ainsi que les lieux de culte de religion. Le nom d'Aït Douala vient du mot Thala Dwala (la fontaine de Douala) qui se trouve entre [tadert oufella] et Ighil Mimoune.

Le 25 juin 1998, le célèbre chanteur algérien de musique kabyle Lounès Matoub fut assassiné à 'Thala Bounane', lieu situé à 5 km de la ville de Tizi Ouzou.

Le 18 avril 2001, le jeune lycéen Massinissa Guermah a et tué par un fonctionnaire de la brigade de gendarmerie de Béni Douala. Ce fut l'élément déclencheur des évènements du Printemps noir qui ensanglantèrent toute la Kabylie.

Économie[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune de Beni Douala dispose d'un seul lycée qui porte le nom d'Amar Imache.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Amar Imache, homme politique algérien, du village Ait Mesbah
  • Iboud Miloud, ancien capitaine du club de football de la Jeunesse sportive de Kabylie, plusieurs fois champion d'Algérie et champion d'Afrique, du village (Ait Bouyahia)
  • Matoub Lounes, grand chanteur et poète originaire de thawrirt moussa.
  • Mouloud Feraoun, grand ecrivain originaire du village de tizi hibel. Il est l'auteur de plusieurs romans et essais dont le chefs-d'oeuvre "fils du pauvre".
  • Mourad Berrefane, est un gardien de football algérien né le 18 mars 1986 à Tizi Ouzou en Haute Kabylie (Algérie). Originaire du village Tamaghoucht. Vainqueur de la Coupe du monde de football militaire en 2011 avec l'équipe nationale d'Algérie.
  • Lamara Douicher est un milieu de terrain originaire du village ait idir formé au NRB Beni Douala (Wilaya de Tizi Ouzou), signe à la Jeunesse sportive de Kabylie en 2003, avec qui il a gagne trois championnat d'Algérie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Evolution intercensitaire de la population sur le site de la wilaya de Tizi Ouzou. Consulté le 25/02/2011
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Tizi Ouzou, page 1504.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]