461 Ocean Boulevard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

461 Ocean Boulevard

Album de Eric Clapton
Sortie juillet 1974
Enregistré Avril–mai 1974 aux studios Criteria, Miami, Floride
Durée 43min21s
Genre Blues
Rock
Producteur Tom Dowd
Label RSO Records
Critique

Albums de Eric Clapton

461 Ocean Boulevard est le deuxième album solo d'Eric Clapton. Il est sorti en 1974.

Historique[modifier | modifier le code]

461 Ocean Boulevard concrétise, après une période noire (drogue et dépression), la renaissance de Clapton. Lors de la conception de l'album il y avait une grosse pression et les critiques seront dithyrambiques à sa sortie. Il va cependant décevoir bien des fans par son manque d'ambition et son conformisme permettant l'acceptation du grand public. Le jeu de Clapton est volontairement restreint et subtil, place est faite à la voix et à la mélodie[1].

L'album est éclectique avec des titres blues, funk et reggae. Finis les longs solos de guitare, Clapton devient chanteur et auteur de chansons, influencé par le style laid back de J.J. Cale[2],[3]. Il reprend "I Shot the Sheriff", un tube qui sera son premier n°1 et qui contribuera à faire connaître le reggae et Bob Marley au grand public, comme il avait déjà révélé J.J. Cale en 1970 avec "After Midnight". "Give Me Strength" sera repris dans le film Peter's Friends de Kenneth Brannagh en 1992. "Let it Grow" allait devenir un des thèmes habituels de Clapton en concert.

Le titre de l'album correspond à l'adresse de la maison, sur Golden Beach à Miami, qu'occupait Clapton durant l'enregistrement. La maison figure sur la couverture de la pochette.

Titres[modifier | modifier le code]

Face 1[modifier | modifier le code]

  1. Motherless Children (Traditionnel) - 4:53
  2. Give Me Strength (Clapton) - 2:54
  3. Willie and the Hand Jive (Johnny Otis) - 3:31
  4. Get Ready (Clapton/Elliman) - 3:47
  5. I Shot the Sheriff (Bob Marley) - 4:25

Face 2[modifier | modifier le code]

  1. I Can't Hold Out (Elmore James) - 4:14
  2. Please Be With Me (Boyer) - 3:25
  3. Let It Grow (Clapton) - 5:00
  4. Steady Rollin' Man (Robert Johnson) - 3:14
  5. Mainline Florida (Terry) - 4:04

Musiciens[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la 1re véritable formation de Clapton (avril 1974 - août 1978).

Production[modifier | modifier le code]

  • Karl Richardson - ingénieur
  • Steve Klein - ingénieur
  • Bob Defrin - direction artistique
  • David Gahr - photographie

Citation[modifier | modifier le code]

« La matière pour l'album a surgi un peu au hasard. Personne ne voulait presser Clapton et le studio fut à sa disposition 24 heures sur 24, pour qu'il ait toutes les facilités pour développer ses idées à son aise, selon son inspiration. »

— Harry Shapiro cité dans Collection Images du Rock, Eric Clapton, Vicente Escudero, 1995, ISBN 978-84-7974-521-9

Réception[modifier | modifier le code]

L'album sera numéro 1 des ventes aux Etats-Unis.
En 2003, il est classé par le magazine musical Rolling Stone au 409e rang des 500 plus grands albums de tous les temps[4].

Charts[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Pays Position
États-Unis 1
Norvège 4

Date des sorties de singles / extraits officiels[modifier | modifier le code]

  1. Let it Grow, sorti le 29 janvier 1973 en france
  2. I Shot The Sheriff, sorti le 12 novembre 1973
  3. Get Ready, sorti le 1er avril 1974


Single[modifier | modifier le code]

Nom Pays Position
I Shot the Sheriff États-Unis 1
Tearing Us Apart États-Unis 26

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Bigot, "Dictionnaire du Rock" sous la direction de Michka Assayas, Robert Laffont, 2001, ISBN 978-2-221-09565-2.
  2. Le guide Pop-Rock 1950-1979 Vol.1, FNAC, 2002
  3. Dans le film documentaire : To Tulsa and Back de Jörg Bundschuh (2005), Clapton déclare que l'album est un hommage à J.J. Cale.
  4. (en) The RS 500 Greatest Albums of All Time

Article connexe[modifier | modifier le code]