Bobby Whitlock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Whitlock.

Bobby Whitlock

Naissance 18 mars 1948
Memphis, Tennessee
Genre musical rock, rhythm and blues
Instruments orgue, piano, guitare
Années actives depuis 1963
Labels Dunhill Records
Capricorn Records
Site officiel bobbywhitlock.com

Bobby Whitlock est un musicien de rock né le 18 mars 1948 à Memphis, Tennessee, principalement connu comme membre de Derek and the Dominos.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bobby Whitlock est le fils d'un prédicateur baptiste[1]. Musicien de studio durant son adolescence, il enregistre pour le label Stax dès ses 15 ans. Il signe un contrat avec Hip Records, filiale du label de Memphis, et fréquente des musiciens tels Albert King, Steve Cropper et Booker T. Jones, claviériste de Booker T. and the M.G.'s, qui lui apprend à jouer de orgue Hammond B-3[2]. À la fin des années 1960, il est recruté par Delaney & Bonnie. Les époux Bramlett sont également accompagnés par le bassiste Carl Radle et le batteur Jim Gordon[1],[2]. Delaney & Bonnie & Friends jouent en première partie de Blind Faith, puis tournent en compagnie d'Eric Clapton[1],[2]. En 1970, Whitlock, Radle et Gordon rejoignent le guitariste britannique, qui forme le groupe Derek and the Dominos. Whitlock chante sur l'album Layla and Other Assorted Love Songs, dont il cosigne plusieurs titres avec Clapton[3]. Il participe à l'enregistrement de All Things Must Pass, le premier album solo de George Harrison, et de Exile on Main Street des Rolling Stones, pour lequel il n'est pas crédité[2].

Whitlock sort quatre albums en solo durant les années 1970[2]. Le premier est enregistré aux studios Olympic de Londres en 1971, avec la participation d'Eric Clapton et George Harrison, entre autres. Après la séparation de Derek and the Dominos, Whitlock retourne aux États-Unis et enregistre son second album, Raw Velvet, coproduit par Jimmy Miller. Aucun de ses disques ne rencontre le succès et, à partir de 1976, il s'éloigne du monde de la musique[1]. Durant les années 1980, Whitlock s'installe dans une ferme du Mississippi. Il joue occasionnellement en tant que musicien de studio, notamment pour Jeff Healey et Buddy Guy. Whitlock effectue son retour en 1999 avec l'album It's About Time. En 2003, il réalise Other Assorted Love Songs avec son épouse Kim Carmel. Le disque est constitué de versions acoustiques des morceaux composés par Whitlock sur l'album Layla de Derek and the Dominos[2],[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Bobby Whitlock
  • 1972 : Raw Velvet
  • 1975 : One of a Kind
  • 1976 : Rock Your Sox Off
  • 1999 : It's About Time
  • 2003 : Other Assorted Love Songs
  • 2007 : Lovers
  • 2009 : Vintage

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • (en) Bobby Whitlock : A Rock 'n' Roll Autobiography (en collaboration avec Marc Roberty), Jefferson, McFarland,‎ 2010, 248 p. (ISBN 978-0-7864-5894-3, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]