350e anniversaire de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Montréal.
Logo350e.jpg

Le 350e anniversaire de Montréal a célébré, en 1992, la fondation de Montréal (Québec). Fondée en mai 1642 par Sieur de Maisonneuve, il s'agit maintenant de la plus importante ville francophone d'Amérique.

La Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal est créée en 1988[1] pour planifier les célébrations. Monsieur Patrick Kenniff (alors recteur à l'Université Concordia) en fut le Président du Conseil et Monsieur Michel Petit, le directeur général.

Les Fêtes du 350e ont commencé le 16 mai 1992 (la veille de la Grande Messe commémorative de Montréal du 17 mai soulignant la date anniversaire de Montréal[2]) pour se terminer à la fin octobre de la même année.

Plusieurs activités, concerts, expositions, défilés spéciaux se déroulent pendant les 5 mois de manifestations. De plus, plusieurs aménagements urbains importants sont associés au 350e anniversaire de Montréal.

Place du 350e[modifier | modifier le code]

La Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal a créé un lieu central qui fut le cœur des activités du 350e de Montréal. La Place du 350e fut installée sur le quadrilatère où l'on venait de créer (en mai 1992) le Parc Émilie-Gamelin[3].

Tous les jours, du 12 juin 1992 au 7 septembre 1992, la Place du 350e fut le théâtre de plus de 200 activités culturelles gratuites de tous genres visant à rejoindre un vaste public. Le spectacle de clôture de la Place du 350e, qui mettait en vedette Ginette Reno le 7 septembre, a attiré une foule de plus de 15 000 personnes[3].

Le weekend d'ouverture (16, 17 et 18 mai 1992)[4][modifier | modifier le code]

Tout le weekend des 16, 17 et 18 mai, les Montréalais et les touristes ont participé massivement aux célébrations du 350e anniversaire de Montréal. Il s'agissait en fait d'un weekend portes-ouvertes où plusieurs lieux accueillaient gratuitement les visiteurs dans leurs locaux ou expositions. Un des lieux les plus courus fut le tout nouveau Vieux-Port de Montréal dont les nouvelles installations rendaient enfin accès aux berges du fleuve. Voici les éléments forts de ce weekend:

On estime que plus d'un million ont participé aux activités du 350e pour le seul premier weekend dont 550 000 sur le site du Vieux-Port seulement.

Événements spéciaux[modifier | modifier le code]

  • Une quarantaine de représentation du Grand jeu de nuit, d'André Viens et de Normand Latourelle ainsi que des comédiens du Théâtre Sans Fil. Ces représentations comprenaient une projection multi-média extérieure sur la Basilique Notre-Dame (du 14 juillet et 15 août 1992). Le succès fut immense, les 90 000 billets disponibles furent vendus.
  • Plusieurs expositions ont lieu au Marché Bonsecours en 1992[5] : 1) Territoire Intérieur — « À mille lieux » Installation vidéo fondée sur le principe de la projection virtuelle. Conception et réalisation de Michel Lemieux en collaboration avec Victor Pilon 2) Ainsi va la ville 3) À mille lieux de Kahswenhtha 4) Racines du futur (l'aventure des télécommunications à Montréal).
  • Trois Méga-concerts eurent lieu au Parc des Îles dans le cadre du 350e soit Montréal, ville francophone présenté devant 70 000 personnes le 19 juillet 1992, Montréal reçoit présenté devant 55 000 personnes le 25 juillet et Montréal au rythme des Amériques devant 45 000 personnes le 15 août.
  • Présentation de l'exposition de "Ces femmes qui ont bâti Montréal" par le Ministère des affaires culturelles du Québec (à la Maison de la culture Mercier).
  • À l’occasion du 350e anniversaire de Montréal, la troupe de danse Les Sortilèges réalisent une rétrospective de la danse à Montréal : du Parc Sohmer à Gilles Vigneault. Ce spectacle fut présenté du 8 au 12 juillet 1992, au Théâtre de Verdure du Parc Lafontaine.
  • Gala de clôture du 350e anniversaire de Montréal devant 12 000 personnes réunies au Forum de Montréal. Thème : les chansons les plus évocatrices de Montréal.

Ajouts d'attraits, de parcs et d'aménagements publics en 1992[modifier | modifier le code]

Les célébrations du 350e anniversaire ont été l'occasion de rénovations d'institutions, d'ajouts d'attraits touristiques majeurs et de réaménagements urbains d'importance à Montréal. En voici la liste :

La Corporation des célébrations des célébrations du 350e anniversaire de Montréal estime, qu'en 1991 et 1992, les pouvoirs publics et le secteur privé ont investi 441 millions de dollars[6] dans 18 projets immobiliers et des projets d'aménagements de lieux publics à Montréal[7]; ce qui est une période faste pour l'amélioration des lieux et équipements culturels (et touristiques) de Montréal.

Ajouts de monuments ou d'œuvres dans le cadre du 350e[modifier | modifier le code]

Capsule de temps[modifier | modifier le code]

  • Sous la croix du Mont-Royal, une plaque marque l'emplacement d'une capsule de temps déposée en 1992 dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de Montréal. Elle contient les messages et dessins de 12 000 enfants montréalais décrivant leurs visions du Montréal de l'an 2142. La capsule doit être en effet rouverte lors des célébrations du 500e anniversaire de Montréal[8].

Chanson thème[modifier | modifier le code]

  • Dan Bigras réalise avec le romancier Christian Mistral la chanson thème des célébrations marquant le 350e anniversaire de Montréal : « Un bateau dans une bouteille ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal (1642-1992). Rapport des célébrations du 350e anniversaire de Montréal. 1992

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal (1642-1992). Rapport des célébrations du 350e anniversaire de Montréal. p. 12
  2. Il y a encore débat sur la date de la fondation de Montréal entre le 17 mai 1642 ou le 18 mai
  3. a et b Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal (1642-1992). Rapport des célébrations du 350e anniversaire de Montréal. p. 28
  4. L'ensemble des informations sur le weekend d'ouverture provient du document Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal (1642-1992). Rapport des célébrations du 350e anniversaire de Montréal. p. 27 et 28
  5. Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal (1642-1992).Rapport des célébrations du 350e anniversaire de Montréal p. 27
  6. en dollars de 1992
  7. Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal (1642-1992).Rapport des célébrations du 350e anniversaire de Montréal p. 92
  8. Guide Frommers