307

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 307 du calendrier julien. Pour l'année -307, voir -307. Pour le nombre 307, voir 307 (nombre). Pour la voiture, voir Peugeot 307.

Années :
304 305 306  307  308 309 310

Décennies :
270 280 290  300  310 320 330
Siècles :
IIIe siècle  IVe siècle  Ve siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain


Événements[modifier | modifier le code]

Follis de Sévère.
  • 8 janvier : l'empereur de Chine Huidi est empoisonné, sans doute par le régent Sima Yue ; son fils Sima Chi lui succède. Il convoque l'ancien régent Sima Yong pour qu'il devienne son ministre des travaux, mais ce-dernier est assassiné avec ses trois fils. Sa mort marque la fin de la Guerre des huit princes[1].
  • 31 mars : après son divorce de Minervina, Constantin épouse Fausta, sœur de Maxence et fille de Maximien Hercule[2]. Ce dernier le reconnait comme Auguste (ou en septembre)[3].
  • Avril : Sévère, chargé par Galère de renverser Maximien et Maxence, abandonné par ses troupes, est vaincu par Maxence après une tentative de marche sur Rome[2]. Réfugié à Ravenne, il accepte d'abdiquer si on lui laisse la vie sauve ; il est mis en prison à Rome et Maxence et Maximien s’emparent de ses possession du nord de l'Italie et du Haut-Danube[3].
  • Été : Constantin est en Bretagne ; Galère mène une campagne sur le Danube ; Maxence et Maximien, prévoyant une attaque de Galère, mettent l'Italie et Rome en défense[3].
  • 16 septembre : Sévère se donne la mort (ou est exécuté) en prison à Tres Tabernae près de Rome[3].
  • Automne, Interamna[3] : Galère est forcé d'abandonner une seconde invasion de l'Italie du fait de la déloyauté de son armée[2]. Maxence réoccupe le nord de l'Italie, puis s'assure par ses agents de la loyauté de l'Espagne, ce qui déplait à Constantin[3].

Naissances en 307[modifier | modifier le code]

Décès en 307[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nicola Di Cosmo, Military culture in imperial China, Harvard University Press,‎ 2009 (ISBN 9780674031098, présentation en ligne)
  2. a, b et c Louis-Sébastien Le Nain de Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l’Église, vol. 4, Paris, Charles Robustel,‎ 1697 (présentation en ligne)
  3. a, b, c, d, e et f John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group,‎ 2011 (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)
  4. André Chastagnol, Stéphane Benoist, Ségolène Demougin, Le pouvoir impérial à Rome : figures et commémorations, Librairie Droz,‎ 2008 (ISBN 9782600013437, présentation en ligne)
  5. Jacques Baudoin, Grand livre des saints : culte et iconographie en Occident, ÉDITIONS CREER,‎ 2006 (ISBN 9782848190419, présentation en ligne)