310

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
307 308 309  310  311 312 313

Décennies :
280 290 300  310  320 330 340
Siècles :
IIIe siècle  IVe siècle  Ve siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'année 310. Pour l'avion, voir Airbus A310.
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'année 310. Pour le nombre, voir 310 (nombre).

Cette page concerne l'année 310 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Constantin fait construire la forteresse de Divita (Deutz), face à Cologne, pour protéger la ville des Germains. Un pont en pierres jeté sur le Rhin relie Cologne au nouveau fort[1].

Naissances en 310[modifier | modifier le code]

Décès en 310[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. N. J. E. Austin, N. B. Rankov, Exploratio: military and political intelligence in the Roman world from the second Punic War to the Battle of Adrianople, Routledge,‎ 1995 (ISBN 9780415049450, résumé)
  2. Revue belge de numismatique, vol. 113 à 115, Société royale de numismatique de Belgique,‎ 1967 (résumé)
  3. Armand d'Avezac, Dureau de La Malle, Jean Yanoski, Louis Lacroix, Afrique : esquisse générale de l'Afrique et Afrique ancienne, Paris, Firmin Didot frères,‎ 1844 (résumé)
  4. Chassé d’Italie en 308 par son fils Maxence, il se réfugie auprès de son beau-fis Constantin et participe à la conférence de Carnutunum.
  5. a et b John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group,‎ 2011 (ISBN 9781441154781, résumé)
  6. Timothy David Barnes, Constantine and Eusebius, Harvard University Press,‎ 1981 (ISBN 9780674165311, résumé)
  7. André Chastagnol, Stéphane Benoist, Ségolène Demougin, Le pouvoir impérial à Rome : figures et commémorations, Librairie Droz,‎ 2008 (ISBN 9782600013437, résumé)
  8. Timothy David Barnes, op. cit, p. 154.

Voir aussi[modifier | modifier le code]