Équipe cycliste Specialized-Lululemon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Specialized-Lululemon
{{#if:
Informations
Code UCI SLU
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Création 2003
Encadrement
Manager général Kristy Scrymgeour
Directeur sportif Ronny Lauke[1]
Ancien(s) nom(s)
2003
2004-2007
2007-2008
2008
2008-07.2009
07.2009-12.2009
2010
2011
2012-
T-Mobile
T-Mobile Women
High Road Women
Columbia Women
Columbia-Highroad Women
Columbia-HTC Women
HTC-Columbia Women
HTC-Highroad Women
Specialized-Lululemon

L'équipe cycliste Specialized-Lululemon (anciennement HTC-Highroad Women) est une équipe cycliste féminine allemande. Elle est issue de l'équipe T-Mobile Women créée en 2003.

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

2003-2005 : l'époque américaine[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Saison 2003, Saison 2004 et Saison 2005.

En novembre 2002, l'équipe T-Mobile féminine est présentée à Tucson en Arizona. Elle reprend la structure de l'équipe américaine Canondale. Son directeur sportif est Jim Miller. Kimberly Bruckner Baldwin, qui sort d'une bonne saison 2002, Kristin Armstrong, une spécialiste du contre-la-montre, Stacy Peters et Sarah Hammer, une pistarde, rejoignent l'équipe. Toutes les coureuses de l'équipe sont américaines, l'équipe est une sorte de sélection nationale permanente. L'équipe doit permettre au cyclisme de se développer aux États-Unis et vise alors les jeux olympiques de 2004[2],[3].

La saison est marquée par la domination de l'équipe sur le championnat des États-Unis sur route avec un triplé sur l'épreuve en ligne : dans l'ordre Neben, Armstrong et Bruckner et un quintuplé en contre-la-montre : dans l'ordre Bruckner, Deidre Barry, Neben, Armstrong, Grove[4],[5]. Un autre moment important de la saison est la victoire d'Amber Neben au Tour du Grand Montréal. Bruckner voit sa saison écourtée à cause d'une tumeur[6].

En 2004, la même équipe est reconduite, les jeux olympiques concentrant toute l'attention. Le programme de course est plus européen que l'année précédente. Lynn Gaggioli-Brotzman intègre l'équipe en provenance de l'équipe Velo Bella, c'est une sprinteuse et a fini 4e du championnat des États-Unis l'année précédente au milieu de l'armada T-mobile. Tanya Lindenmuth et Chris Witty sont dans l'équipe pour les épreuves sur piste[6].

Aux jeux olympiques d'Athènes, Deidre Barry obtient la médaille d'argent dans le contre-la-montre[7].

2012- : Specialized-lululemon[modifier | modifier le code]

À l'issue de l'année 2011, la structure High Road Sport qui portait les équipes féminine et masculine HTC-High Road disparait, faute de sponsor. L'équipe féminine réapparait cependant en 2012, sous le nom de Specialized-lululemon. Elle est désormais la propriété de la société Velocio Sports, et est dirigée par Kristy Scrymgeour, jusqu'alors directrice du marketing et de la communication de l'équipe. La plupart des coureurs présentes en 2011 restent membres de cette équipe. Les principaux départs sont ceux de Judith Arndt et Adrie Visser[8].

Classements UCI[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les places de l'équipe au classement de l'Union cycliste internationale en fin de saison, ainsi que la meilleure cycliste au classement individuel de chaque saison[9],[10].

Année Classement
par équipes
Meilleure coureuse
au classement individuel
2003 8e Drapeau des États-Unis Deirdre Demet-Barry (20e)
2004 8e Drapeau des États-Unis Deirdre Demet-Barry (15e)
2005 9e Drapeau de l'Allemagne Ina-Yoko Teutenberg (15e)
2006 5e Drapeau de l'Allemagne Judith Arndt (5e)
2007 1re Drapeau de l'Allemagne Judith Arndt (3e)
2008 1re Drapeau de l'Allemagne Judith Arndt (2e)
2009 2e Drapeau de l'Allemagne Ina-Yoko Teutenberg (5e)
2010 2e Drapeau de l'Allemagne Judith Arndt (2e)
2011 2e Drapeau de l'Allemagne Judith Arndt (2e)
2012 2e Drapeau des États-Unis Evelyn Stevens (4e)
2013 3e Drapeau des Pays-Bas Eleonora van Dijk (3e)

L'équipe a intégré la Coupe du monde sous le nom de T-Mobile Women. Le tableau ci-dessous présente les classements de l'équipe sur ce circuit, ainsi que sa meilleure coureuse au classement individuel.

Année Classement
par équipes
Meilleure coureuse
au classement individuel
2003 - Drapeau des États-Unis Kristin Armstrong (26e)
2004 - Drapeau des États-Unis Amber Neben (39e)
2005 - Drapeau de l'Allemagne Ina-Yoko Teutenberg (8e)
2006 2e Drapeau de l'Allemagne Ina-Yoko Teutenberg (2e)
2007 3e Drapeau de l'Allemagne Ina-Yoko Teutenberg (3e)
2008 1re Drapeau de l'Allemagne Judith Arndt (1re)
2009 5e Drapeau de l'Allemagne Ina-Yoko Teutenberg (4e)
2010 2e Drapeau de l'Allemagne Judith Arndt (5e)
2011 2e Drapeau de l'Allemagne Judith Arndt (4e)
2012 3e Drapeau des États-Unis Evelyn Stevens (3e)
2013 3e Drapeau des Pays-Bas Eleonora van Dijk (3e)

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Grands tours[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

L'équipe a remporté le championnat du monde du contre-la-montre par équipes de marques en 2012 et 2013. Katherine Bates avec le maillot de la sélection nationale américaine a remporté un titre international alors qu'elle appartenait à l'équipe.

Championnats du monde
Jeux panaméricains
  • PanAmericanJersey.png Jeux panaméricains : 3
    • Contre-la-montre : 2005 (Christin Armstrong), 2012 (Amber Neben) et 2014 (Evelyn Stevens)

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Cyclisme sur route
Cyclo-cross

Specialized-Lululemon en 2014[modifier | modifier le code]

Préparation de la saison[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Vélo Amira SL4 de l'équipe

Les partenaires principaux de l'équipe sont le fabricant de cycle Specialized, et une entreprise d'habillement sportif Lululemon Athletica. Les autres partenaires sont HED Wheels, Oakley, First Endurance, SRM, Ceramic Speed, Lezyne, PowerBar, Osmo Nutrition, Ally's bar, Action Wipes, Zipp, Elite, SciCon, Defeet, Action Wipes, BG Sportpartner, Therabee, SVL Sport Insurance, SGD et DZ Nuts[11].

Comme l'année précédente, les vélos sont des Specialized Amira SL4 blanc, au lieu du noir des années précédentes, pour les épreuves en ligne[12] et des S-Works Shiv pour les contres-la-montre. Specialized fournit également les casques, les selles et les chaussures. Les vélos sont équipés en Sram, les pédales sont des Speedplay[12].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

L'équipe enregistre quatre arrivée et quatre départs en 2014. Au niveau des arrivées on compte la championne de France Élise Delzenne, la Néerlandaise Chantal Blaak, la Canadienne Karol-Ann Canuel et l'Australienne Tiffany Cromwell[13]. Cette dernière a remporté le circuit Het Nieuwsblad l'année précédente et vient dans l'équipe afin d'en devenir une leader[12].

Au niveau des départs, Ina-Yoko Teutenberg, qui était dans l'équipe depuis 2005 et lui a par ses talents de sprinteuse apportée de nombreuses victoires, doit prendre sa retraite suite à une chute grave qui s'est produite en mars 2013[14]. Le second départ important est celui d'Ellen van Dijk qui était la mieux classée au classement UCI de l'équipe en 2013 et a participé grandement aux victoires dans les contre-la-montre par équipe. Elle signe un contrat de trois ans avec l'équipe néerlandaise Boels Dolmans[15]. Katie Colclough annonce sa retraite à seulement 23 ans[14]. Enfin, Gillian Carleton, qui a souffert une partie de la saison de dépression, quitte également l'équipe pour se soigner[16].

Le camp d'entraînement a lieu à Los Osos en Californie. Les coureuses y effectuent des séances de yoga et font des essais en soufflerie chez Specialized[12].

Arrivée Équipe 2013
Drapeau : Pays-Bas Chantal Blaak AA-Drink-Leontien.nl
Drapeau : Australie Tiffany Cromwell Orica-AIS
Drapeau : Canada Karol-Ann Canuel Vienne Futuroscope
Drapeau : France Élise Delzenne Bourgogne-Pro Dialog
Départ Équipe 2014
Drapeau : Royaume-Uni Katie Colclough retraite
Drapeau : Canada Gillian Carleton pause
Drapeau : Pays-Bas Eleonora van Dijk Boels-Dolmans
Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg retraite

Objectifs[modifier | modifier le code]

Comme les années précédentes un objectif important de la saison est le champion du monde de contre-la-montre par équipe de marques[17].

Evelyn Stevens fait de la victoire à la Flèche wallonne un de ses principaux objectifs. La victoire au Tour d'Italie est également une des ses priorités[18].

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Liste des coureurs de l'équipe pour la saison 2014[19]
Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2013
Chantal Blaak 22 octobre 1989 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas AA-Drink-Leontien.nl
Lisa Brennauer 8 juin 1988 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Specialized-Lululemon
Karol-Ann Canuel 18 avril 1988 Drapeau du Canada Canada Vienne Futuroscope
Tiffany Cromwell 6 juillet 1988 Drapeau de l'Australie Australie Orica-AIS
Élise Delzenne 28 janvier 1989 Drapeau de la France France Bourgogne-Pro Dialog
Loren Rowney 14 octobre 1988 Drapeau de l'Australie Australie Specialized-Lululemon
Carmen Small 20 avril 1980 Drapeau des États-Unis États-Unis Specialized-Lululemon
Ally Stacher 8 juin 1987 Drapeau des États-Unis États-Unis Specialized-Lululemon
Evelyn Stevens 9 mai 1983 Drapeau des États-Unis États-Unis Specialized-Lululemon
Tayler Wiles 20 juillet 1989 Drapeau des États-Unis États-Unis Specialized-Lululemon
Trixi Worrack 28 septembre 1981 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Specialized-Lululemon

Encadrement[modifier | modifier le code]

Voiture de l'équipe

Les principaux membres de l'encadrement restent les même qu'en 2012. Ina-Yoko Teutenberg après avoir longtemps fait partie de l'équipe en tant que coureuse, devient directrice sportive adjoint[20]. Encadrement [21]:

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Janvier - février : courses de préparations[modifier | modifier le code]

La saison 2014 débute au Tour du Qatar pour l'équipe[23]. Lors de la quatrième Trixi Worrack prend la quatrième place. Au classement général, elle est cinquième, Tiffany Cromwell neuvième[24].

Mars - avril : classiques et Energiewacht Tour[modifier | modifier le code]

Le 13 mars, Chantal Blaak remporte le Molecaten Drentse 8 légèrement détachée[25]. Deux jours plus tard a lieu la première manche de la coupe du monde : le Tour de Drenthe, la sélection se fait dans le premier passage de la côte dite du VAM. À son sommet, un groupe de quinze coureuses s'extirpe, parmi elles on compte Chantal Blaak, Trixi Worrack et Tiffany Cromwell. Anna van der Breggen et Iris Slappendel s'échappent du groupe, mais grâce au travail d'Ellen van Dijk le groupe de poursuite revient à quelques encablures. Lors de la seconde ascension Elizabeth Armitstead place une attaque et rejoint van der Breggen, Slappendel ayant laché. Chantal finit deuxième du sprint du groupe des poursuivantes et est donc quatrième. Trixi et Tiffany font onzième et douzième[26].

Fin mars, Tiffany Cromwell a pris la deuxième place du GP Cornaredo au sprint[27],[28]. Lors du Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, l'équipe ne parvient pas à placer une coureuse dans le groupe de tête qui se dispute la victoire[29].

En Amérique, les autres membres de l'équipe prennent également part à des compétitions. Karol-Ann Canuel gagne une étape et le général à San Dimas, tandis que Taylor Wiles remporte la Redlands Classic[30],[31].

Début avril, lors du Tour des Flandres, Ellen van Dijk place une puissance attaque en haut du Kruisberg et s'échappe vers la victoire. Tiffany Cromwell tente bien de partir à sa poursuite mais elle est reprise dans le vieux Kwaremont. Au final, elle prend la neuvième place, Evelyn Stevens la dixième[32].

L'équipe gagne ensuite le contre-la-montre par équipe de l'Energiewacht Tour alors qu'elle n'a pas encore effectué d'entraînement spécifique à l'exercice avec ses nouvelles membres[33]. Chantal Blaak remporte la dernière étape en devançant au sprint Loes Gunnewijk. Trixi Worrack termine troisième du classement général[34].

À la Flèche wallonne qui se joue de manière classique dans le mur de Huy, Evelyn Stevens prend la quatrième place[35].

Fin avril - mai : tours d'une semaine[modifier | modifier le code]

Équipe au Tour de Thuringe

Début mai, Lisa Brennauer remporte le Tour d'Overijssel. Elle s'est échappée avec quatre autres coureuses, mais elle est la seule à résister au retour du peloton. Élise Delzenne prend la quatrième place[36],[37],[38].

Mi-mai a lieu le premier Women's Tour en Grande-Bretagne. L'équipe adopte une stratégie de course très agressive : le premier jour Élise Delzenne effectue 25 km en solitaire avant d'être reprise à la flamme rouge, le troisième jour à 20 km de la ligne Trixi Worrack et Tiffany Cromwell attaquent tour à tour, cette dernière est également reprise à la flamme rouge, enfin lors de la dernière étape Lisa Brennauer part en échappée avec trois autres coureuses mais elles se font rattrapées à environ 10 km du but[39].

Le 8 mai, Evelyn Stevens s'impose dans l'épreuve contre-la-montre des jeux panaméricains qui se déroulent à Puebla[40]. Le 11 mai, Carmen Small remporte la première étape du Amgem Tour de Californie[41]. À la fin du mois, Carmen Small, Evelyn Stevens et Taylor Wiles terminent respectivement deuxième, troisième et quatrième des championnats des États-Unis contre-la-montre, seulement battues par Alison Powers[42]. Sur l'épreuve en ligne, cette dernière suivie par Janel Holcomb et Evelyn Stevens partent en échappée avant de se faire reprendre. Par la suite Katie Hall s'échappe, Taylor Wiles la rattrape, mais elles sont également reprises. Finalement, Powers place une attaque décisive, Evelyn Stevens termine troisième[43]. La semaine suivante, elle s'impose sur la Philadelphia Cycling Classic en produisant une accélération dans la dernière ascension[44].

Juin[modifier | modifier le code]

Aux championnats d'Allemagne, Lisa Brennauer brille particulièrement en réalisant le doublé contre-la-montre, course en ligne. Trixi Worrack termine deuxième des deux courses[45].

Juillet[modifier | modifier le code]

Trixi Worrack et Lisa Brennauer au Tour de Thuringe. Lisa Brennauer porte le maillot de leader du classement général

Le Tour d'Italie n'apporte pas de grand résultat à l'équipe. Evelyn Stevens, la leader de l'équipe perd deux minutes au classement général dès la première étape face à une équipe Rabo Liv dominatrice. Carmel Small est quatrième de la deuxième étape au sprint. Sur la septième étape, Tayler Wiles part en échappée avec six autres coureuses mais elles sont reprises par le peloton à seize kilomètres de l'arrivée. Au classement général final, Evelyn Stevens est quinzième[46]. Au Tour de Thuringe qui suit, Lisa Brennauer gagne le prologue, tandis que Trixi Worrack est troisième. Sur la première étape, Lisa Brennauer suit Lizzie Armitstead dans la dernière ascension, puis est rejointe par Evelyn Stevens. Au sprint, Lisa Brennauer finit deuxième devant Evelyn Stevens troisième. Sur l'étape suivante, Lisa Brennauer termine quatrième et conserve son maillot de leader. Elle remporte le lendemain, l'épreuve contre-la-montre. Evelyn Stevens en est deuxième, Trixi Worrack troisième. L'étape reine du Tour de Thuringe est la quatrième. Evelyn Stevens y bat au sprint Lizzie Armitstead. Les deux coureuses ont plus de deux minutes sur leurs poursuivantes et notamment Lisa Brennauer. Evelyn Stevens est alors la nouvelle leader, Lisa Brennauer est troisième au classement général. L'équipe adopte une stratégie défensive sur les deux dernières étapes et parvient à contenir les ambitions de Lizzie Armitstead. Evelyn Stevens remporte donc le Tour devant la Britannique et Lisa Brennauer[47].

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Podium final du Tour de Thuringe 2014
Principaux résultats 2014[48]
Date Pays Course Cat. Vainqueur
13 mars Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drentse 8 1.1 Drapeau : Pays-Bas Chantal Blaak
11 avril Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 3b étape du Energiewacht Tour 2.2 Specialized-Lululemon
13 avril Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 5e étape du Energiewacht Tour 2.2 Drapeau : Pays-Bas Chantal Blaak
2 mai Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Tour d'Overijssel 1.1 Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer
11 mai Drapeau des États-Unis États-Unis 1re étape du Amgem Tour de Californie 2.HC Drapeau : États-Unis Carmen Small
1er juin Drapeau des États-Unis États-Unis Philadelphia Cycling Classic 1.2 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
6 juin Drapeau du Canada Canada Chrono Gatineau (clm) 1.1 Drapeau : États-Unis Tayler Wiles
14 juillet Drapeau de l'Allemagne Allemagne Prologue du Tour de Thuringe 2.1 Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer
17 juillet Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3e étape du Tour de Thuringe 2.1 Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer
18 juillet Drapeau de l'Allemagne Allemagne 4e étape du Tour de Thuringe 2.1 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
20 juillet Drapeau de l'Allemagne Allemagne Tour de Thuringe 2.1 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
Championnats nationaux et continentaux 2014[48]
Date Pays Course Vainqueur
8 mai PanAmericanJersey.png Championnat panaméricain du contre-la-montre Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
27 juin MaillotAlemania.PNG Championnat d'Allemagne contre-la-montre Lisa Brennauer
28 juin MaillotAlemania.PNG Championnat d'Allemagne sur route Lisa Brennauer

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]
Résultats dans les épreuves de coupe du monde[49]
Date # Course Meilleure classée Classement
15 mars 1 Tour de Drenthe Drapeau : Pays-Bas Chantal Blaak 4e[26]
30 mars 2 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens 21e[50]
6 avril 3 Tour des Flandres Drapeau : Australie Tiffany Cromwell 9e[32]
23 avril 4 Flèche wallonne Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens 4e[35]
18 mai 5 Tour de l'île de Chongming
3 août 6 Tour de Bochum
22 août 7 Open de Suède Vårgårda TTT
24 août 8 Open de Suède Vårgårda
30 août 9 GP de Plouay-Bretagne

Saisons précédentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Staff », sur velociosports (consulté le 21 mars 2014)
  2. (en) Neal Rogers, « T-Mobile introduces 2003 squad in Tucson », sur velonews,‎ 27 novembre 2002 (consulté le 20 mars 2014)
  3. « T-Mobile Training Camp », sur cycling news (consulté le 20 mars 2014)
  4. « T-Mobile Scores Back-to-Back Victories », sur usa cycling (consulté le 20 mars 2014)
  5. « L'équipe T-Mobile Championne des Etats-Unis! », sur velo-club (consulté le 21 mars 2014)
  6. a et b (en) « T-Mobile Announces 2004 Roster », sur usa cycling (consulté le 21 mars 2014)
  7. (en) « 28th Olympic Games - JO », sur cycling news (consulté le 21 mars 2014)
  8. (en) « Team Specialized lululemon resurrects High Road women's team », sur cyclingnews.com,‎ 4 octobre 2011 (consulté le 12 mai 2013)
  9. (en) « Classement UCI 2013 », sur UCI (consulté le 12 janvier 2014)
  10. (en) « 2005 UCI Road Rankings, Women elite (liens vers archives) », sur uci (consulté le 21 mars 2014)
  11. (en) « Partners », sur velocio sports (consulté le 11 mai 2014)
  12. a, b, c et d (en) « Team camp Specialized-Lululemon », sur bicycling (consulté le 11 mai 2014)
  13. (en) « Our 2014 team announced », sur velocio sports (consulté le 10 mai 2014)
  14. a et b (en) « Ina Yoko Teutenberg announces retirement after long and successful career », sur Velonation (consulté le 12 janvier 2013)
  15. (en) « Ellen van Dijk signs for Boels-Dolmans », sur cyclingnews.com (consulté le 10 mai 2014)
  16. (en) « Ending silence », sur bicycling (consulté le 11 mai 2014)
  17. (en) « Back in the saddle meet the Specialized-Lululemon 2014 team », sur blog lululemon (consulté le 11 mai 2014)
  18. (en) « Things are looking Evelyn Stevens », sur bicycling (consulté le 11 mai 2014)
  19. (en) « Our 2014 team announced » (consulté le 1er mars 2014)
  20. (en) « Victory for Karol-Ann at San Dimas stage race », sur velocio sports (consulté le 10 mai 2014)
  21. (en) « Staff », sur velocio sports (consulté le 10 mai 2014)
  22. (en) « Is this a dream or is it reality », sur Alynn Cutler (consulté le 12 mai 2014)
  23. (en) « Ladies Tour of Qatar », sur velocio sports (consulté le 10 mai 2014)
  24. (en) « Ladies Tour of Qatar 2014 », sur cycling news (consulté le 11 mai 2014)
  25. (en) « Molecaten Drentse 8 (1.2) », sur pro cycling stats (consulté le 12 mai 2014)
  26. a et b (en) « Lizzie Armitstead wins the 2014 Ronde van Drenthe », sur podium cafe (consulté le 12 mai 2014)
  27. (en) « GP Comune di Cornaredo », sur pez cycling news (consulté le 12 mai 2014)
  28. (en) « Binda world cup preview Trofeo Alfredo Binda », sur velocio sports (consulté le 10 mai 2014)
  29. « Seconde manche de la coupe du monde en Lombardie », sur le dérailleur (consulté le 12 mai 2014)
  30. (en) « Victory for Karol-Ann at San Dimas stage race », sur velocio sports (consulté le 11 mai 2014)
  31. (en) « Big win for Tayler Wiles at Redlands classic », sur velocio sports (consulté le 11 mai 2014)
  32. a et b (en) « Ellen van Dijk wins Tour of Flanders World Cup », sur cycling news (consulté le 12 mai 2014)
  33. (en) « A TTT win for Specialized-Lululemon at Energiewacht Tour », sur velocio sports (consulté le 11 mai 2014)
  34. (en) « Blaak wins final stage of energiewacht tour », sur velocio sports (consulté le 11 mai 2014)
  35. a et b (en) « La Flèche Wallonne Féminine 2014: Lizzie Armitstead extends World Cup lead with second place », sur The telegraph (consulté le 12 mai 2014)
  36. « AccueilCyclisme féminin Ronde van Overijssel: L’après course avec Elise Delzenne », sur le dérailleur (consulté le 11 mai 2014)
  37. (en) « 2014 Ronde van Overijssel Women Results », sur cycling tips (consulté le 11 mai 2014)
  38. (en) « Ronde van Overijssel Women 2014 / 2 May / Rijssen », sur ride on blog (consulté le 11 mai 2014)
  39. (en) « Specialized-Lululemon light Womens Tour », sur cycling weekly (consulté le 11 mai 2014)
  40. (en) « Stevens TT win leads three-medal day for U.S. at Pan Am Road Championships », sur USA cycling (consulté le 12 mai 2014)
  41. (en) « Small claims womens one hour criterium », sur sacbee (consulté le 12 mai 2014)
  42. (en) « USA Cycling Professional Road Championships 2014 », sur cycling news (consulté le 27 mai 2014)
  43. (en) « Powers claims second US title in thrilling road race finale », sur cycling news (consulté le 27 mai 2014)
  44. (en) « Albrecht, Hall round out podium atop Manayunk Wall », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  45. (en) « German Road Championships 2014 », sur cycling news (consulté le 28 juin 2014)
  46. (en) « Giro d'Italia Internazionale Femminile 2014 », sur cycling news (consulté le 15 juillet 2014)
  47. (en) « Internationale Thüringen Rundfahrt der Frauen 2014 », sur cycling news (consulté le 15 juillet 2014)
  48. a et b (en) « Specialized - Lululemon 2014 », sur cycling archives (consulté le 15 avril 2014)
  49. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 2 avril 2014)
  50. (en) « 16th Trofeo Alfredo Binda - Comune di Cittiglio (CDM) », sur pro cycling stats (consulté le 11 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]