Élise Delzenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élise Delzenne
Image illustrative de l'article Élise Delzenne
Informations
Nom Élise Delzenne
Date de naissance 28 janvier 1989 (25 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipes professionnelles
2013
2014-
Bourgogne-Pro Dialog
Specialized-Lululemon
Principales victoires
MaillotFra.PNG Championne de France sur route 2013

Élise Delzenne, née le 28 janvier 1989 à Lesquin, est une coureuse cycliste sur route et sur piste française, professionnelle depuis 2013 et membre de l'équipe Specialized-Lululemon. Elle a notamment remporté le championnat de France sur route en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Élise est la fille de Philippe et de Sylvie Delzenne, née Dassonneville, tous deux cyclotouristes[1]. Elle grandit à Nomain, non loin de la frontière belge[2]. Elle commence le cyclisme à l'âge de 10 ans au cyclo club d'Orchies[2]. Elle participe notamment à plusieurs semaines fédérales internationales de cyclotourisme. Vers 12 ans, elle débute la compétition au sein de la section UFOLEP du club[2].

Début 2004, elle décide de rejoindre la FFC et le club de l'ESEG Douai[3]. Lors du championnat du Nord qui a lieu à Anor, elle se classe 2nd et est repérée par Lucien Cloet, alors sélectionneur régional féminin.

En 2005, elle obtient la médaille d'argent lors des championnats de France de course au points cadette[4], ainsi que la 11e place de la course en ligne minime-cadette à Pont-du-Fossé[5]. En 2006, elle est sélectionnée pour les championnats d'Europe de cyclisme qui ont lieu à Valkenburg[1].

En 2007, en parallèle elle intègre la team Wasquehal juniors où elle est entrainée par Hervé Boussard. La même année, elle participe en juin au championnat de France sur piste à Hyères, elle y gagne la course au points[2] et finit 4e de la poursuite ce qui est pour elle une déception[1]. Ensuite, elle remporte le Championnat de France sur route juniors à Mussidan, après avoir fini 4e du contre-la-montre[6],[7].

Retrait des compétitions[modifier | modifier le code]

Après son titre de championne et son bac S, Élise décide de se retirer des compétitions cyclistes pour se consacrer à ses études. Elle effectue un BTS ATI à Armentières, avant de rejoindre l'école d'ingénieur de l'ENSAIT en 2009[2]. Elle y effectue une formation en alternance dans le textile à l'entreprise PGI Nordlys située à Bailleul[8]. Cette mise en parenthèse du sport cycliste ne signifie cependant pas son retrait de la vie sportive, ainsi elle participe au marathon de la route du Louvre en 2010[2],[9].

Retour à la compétition[modifier | modifier le code]

Élise Delzenne décide fin 2011 de reprendre la compétition cycliste pour la saison suivante. Elle rejoint le club de la Madeleine où elle retrouve son ancien entraîneur Lucien Cloet[2]. Elle effectue une saison 2012 correcte, elle signe de nombreuses places en Belgique[10]. Elle participe aux championnats de France qui ont lieu à Saint-Amand-les-Eaux, tout proche de chez elle donc, mais n'y rencontre que peu de succès. Elle chute en effet lors du contre-la-montre le jeudi qu'elle termine à la 18e place, le dimanche elle est de nouveau prise dans une chute à 1 km de l'arrivée pour le sprint de la 3e place[2],[11],[12]. Sur piste, elle obtient la 3e place de l'Omnium, la 4een course aux points et la 5e en poursuite lors des Championnats de France de cyclisme sur piste à Bordeaux[2].

À la fin de l'année, elle obtient son diplôme d'ingénieur et est embauchée quelques mois après dans une blanchisserie de Soissons en tant que responsable qualité[13].

2013 : Bourgogne Pro-Dialog[modifier | modifier le code]

L'année 2013 est une année prolifique pour Élise. Elle rejoint les rangs de l'équipe professionnelle Bourgogne-Pro Dialog. Elle débute l'année avec, comme l'année précédente, une 3e place aux Championnats de France de cyclisme sur piste 2013 en Omnium à Roubaix[14]. Par la suite, elle obtient de bonnes places lors des Coupes de France que ce soit à Pujols, dans l'Ain ou à Plumelec. Elle participe également à Gand-Wevelgem, une épreuve renommée, et termine à la 19e place[2]. Au Grand Prix Elsy Jacobs, autre épreuve internationale, elle prend la 7e place du général en étant devancée par des noms tel que Marianne Vos, Giorgia Bronzini ou Emma Johansson[10]. Elle retrouve l'équipe de France à l'occasion du Tour du Trentin. Surtout, en juin, elle remporte le Championnats de France de cyclisme sur route 2013 en s'adjugeant le sprint du groupe de tête à Lannilis[15]. Elle y avait une nouvelle fois pris la 4e place lors du contre-la-montre[13]. La fin d'année est moins riche en résultats avec deux victoires en Belgique, toutefois Élise accumule de l'expérience en participant au Tour de Belgique, au Grand Prix de Plouay, au Tour de Toscane et enfin au Championnat du monde sur route à Florence[10]. Début octobre, elle annonce s'être engagée pour l'année 2014 avec l'équipe Specialized-Lululemon[16].

2014 : Specialized-Lululemon[modifier | modifier le code]

Sur le podium de présentation du Tour de Thuringe (à gauche)

Dans sa nouvelle équipe, Élise participe au camp d'entraînement à Los Osos en Californie. Elle effectue des séances de yoga et des essais en soufflerie chez Specialized[17]. Son objectif de la saison est surtout d'apprendre afin de franchir un pallier et d'aider ses coéquipières[18].

Elle effectue sa première course au au Tour du Qatar. Si elle ne parvient pas à prendre le premier groupe, elle se maintient dans le peloton durant toutes les étapes[19],[20]. Le 13 mars, elle participe au Molecaten Drentse 8, où sa coéquipière Chantal Blaak s'impose et finit 12e[21]. À la fin du mois, elle prend part au GP Cornaredo en Italie et part en échappée. Après être reprise, elle crève et ne peut terminer la course où Tiffany Cromwell de son équipe termine deuxième[22].

Elle dispute également la manche de coupe du monde du Tour de Drenthe, au Samyn des Dames, à Gand-Wevelgem, au GP de Dottignies[10]. Début mai, elle prend la quatrième place du Tour d'Overijssel, où sa coéquipière Lisa Brennauer gagne[23],[24]. Directement après, elle court au The Women's Tour en Angleterre. Dans la première étape, elle s'échappe en solitaire pendant 25 km avant d'être reprise à la flamme rouge, cela lui vaut le prix de la combativité. Grâce aux bonifications, elle occupe alors la cinquième place du classement général[25]. Elle perd malheureusement du temps après avoir aidé ses coéquipières lors de la quatrième étape et ne peut conserver son rang sur cette course où toutes les étapes se sont terminées au sprint[26],[27].

Aux championnats de France, Élise termine quatrième du contre-la-montre à une seconde d'Aude Biannic[28]. Sur l'épreuve en ligne, elle ne parvient pas à prendre l'échappée et termine deuxième du sprint du peloton, soit dixième au total[29]. Après la course, elle avoue avoir commis des erreurs tactiques[30].

En juillet, elle participe au Tour de Thuringe et aide ses équipières Evelyn Stevens et Lisa Brennauer à finir respectivement première et troisième du classement général[31]. Elle termine ensuite sixième de l'Erondegemse Pijl, puis remporte une course en Belgique[32],[33]. Elle participe ensuite à la Route de France, puis au Tour de l'Ardèche avec l'équipe de France[34]. Sur cette dernière épreuve, elle termine quatrième de la troisième étape et septième de la dernière étape[35],[36]. Elle participe au championnat du monde et aide Pauline Ferrand-Prévot à remporter le titre[37].

Aux championnats de France sur piste, elle termine deuxième de la poursuite[38] et du scratch[39]. Avec l'équipe du Nord-Pas-de-Calais, elle finit également troisième de la poursuite par équipes[40]. Le dimanche, elle s'impose sur la course aux points[41]. Après la trêve hivernale, elle court à l'International Belgian Open et y remporte la course aux points[42]. Elle finit également deuxième de la poursuite individuelle[43].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Classement UCI[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014
Classement UCI[46] - 88e 98e

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Tout roule pour Élise Delzenne », sur Echos du vélo (consulté le 21 juillet 2013)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j « Nomain : Élise Delzenne, championne de France cycliste sur route, et un destin fabuleux… », sur Voix du Nord (consulté le 20 juillet 2013)
  3. « Elle est des notres Élise Delzenne la championne de France sur route 2013 », sur Blog d'André Tignon (consulté le 21 juillet 2013)
  4. a et b « 321) Interactif : Elise Delzenne en action sur piste. », sur blog d'André Tignon (consulté le 21 juillet 2013)
  5. « Chpt de France - Pauline Ferrand-Prevot championne ! », sur velostory (consulté le 21 juillet 2013)
  6. « Résultats CLM juniors dames », sur FFC (consulté le 21 juillet 2013)
  7. « Élise Delzenne au sprint » (consulté le 21 juillet 2013)
  8. « Success stories ingenieur ENSAIT », sur ENSAIT (consulté le 20 juillet 2013)
  9. « Classement de la route du Louvre 2010 » (consulté le 21 juillet 2013)
  10. a, b, c et d
  11. « Satisfactions et regrets des filles de la région », sur Echos du velo (consulté le 21 juillet 2013)
  12. « Saint-Amand (59) Pauline Ferrand-Prévot a chuté », sur France 3 (consulté le 20 juillet 2013)
  13. a et b « Elise Delzenne, une Nordiste championne de France de cyclisme sur route », sur France 3 (consulté le 20 juillet 2013)
  14. « 2ème et 3ème Journées des Championnats de France sur Piste », sur Échos du vélo (consulté le 21 juillet 2013)
  15. « Elise Delzenne, championne surprise », sur sport.fr (consulté le 20 juillet 2013)
  16. « Cyclisme : Elise Delzenne signe dans l'une meilleures équipes mondiales », la Voir du Nord,‎ 3 octobre 2013 (lire en ligne)
  17. (en) « Team camp Specialized-Lululemon », sur bicycling (consulté le 11 mai 2014)
  18. « Rencontre avec Élise Delzenne : « Continuer à apprendre au sein de mon équipe » », sur le dérailleur (consulté le 18 mai 2014)
  19. (en) « Ladies Tour of Qatar », sur velocio sports (consulté le 10 mai 2014)
  20. (en) « Ladies Tour of Qatar 2014 », sur cycling news (consulté le 11 mai 2014)
  21. (en) « Molecaten Drentse 8 (1.2) », sur pro cycling stats (consulté le 12 mai 2014)
  22. « La Chronique d’Élise Delzenne en Italie », sur echos du velo (consulté le 18 mai 2014)
  23. « AccueilCyclisme féminin Ronde van Overijssel: L’après course avec Elise Delzenne », sur le dérailleur (consulté le 11 mai 2014)
  24. (en) « 2014 Ronde van Overijssel Women Results », sur cycling tips (consulté le 11 mai 2014)
  25. (en) « Johansson wins stage 1 of Women's Tour in Northampton », sur cycling news (consulté le 18 mai 2014)
  26. (en) « Vos extends lead in Women's Tour with stage 4 win », sur cycling news (consulté le 18 mai 2014)
  27. « The Women Tour - Étape 4 - Avec Élise Delzenne », sur echos du velo (consulté le 18 mai 2014)
  28. « Championnats de France contre-la-montre dames, Victoire de Pauline Ferrand Prevot », sur la nouvelle république (consulté le 7 juillet 2014)
  29. « Championnat de France dames classements », sur direct velo (consulté le 7 juillet 2014)
  30. « Championnat de France - Dames : Autres réactions », sur direct velo (consulté le 7 juillet 2014)
  31. (en) « Internationale Thüringen Rundfahrt der Frauen 2014 », sur cycling news (consulté le 15 juillet 2014)
  32. (en) « Erondegemse Pijl (Erpe-Mere) 2014 (1.2) », sur cycling fever (consulté le 26 août 2014)
  33. « Oostkamp (Belgique) - Victoire d’Élise Delzenne », sur echo du velo (consulté le 26 août 2014)
  34. (en) « Deux jours de course avec Elise Delzenne », sur le derailleur (consulté le 26 août 2014)
  35. (en) « Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche 2014 (2.2) », sur cycling fever (consulté le 6 septembre 2014)
  36. « Tour cycliste féminin international de l'Ardèche », sur site officiel (consulté le 6 septembre 2014)
  37. (en) « September 27, Women's Elite Road Race: Ponferrada - Ponferrada 127.4km Worlds: Ferrand-Prevot secures the gold medal », sur cycling news (consulté le 29 septembre 2014)
  38. « À la poursuite de Pascale Jeuland ! », sur le dérailleur (consulté le 3 octobre 2014)
  39. « Pascale Jeuland, championne de France du Scratch », sur le dérailleur (consulté le 4 octobre 2014)
  40. « Futuroscope conserve son titre ! », sur le dérailleur (consulté le 4 octobre 2014)
  41. « Elise Delzenne, championne de France de la course aux points », sur le dérailleur (consulté le 5 octobre 2014)
  42. « Piste – Équipe de France – Meeting de Gand – Endurance – course aux points – dames – Delzenne 1ère », sur ffc.fr (consulté le 18 novembre 2014)
  43. (nl) Belgian Open « INTERNATIONAL BELGIAN OPEN UCI CL 1 (15-16.11.2014) » (consulté le 18 novembre 2014)
  44. « Vainqueurs de la coupe de France », sur Cyclisme-sport (consulté le 16 juillet 2013)
  45. Elle remporte également le contre-la-montre et la course en ligne : « Prix de Nogent l'Abbesse : Classements » (consulté le 20 juillet 2013)
  46. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2011 », sur UCI (consulté le 29 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]